Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir la ganaderia La Paluna sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas.... Tout sur Madrid 2018

 Gimeaux…le dernier novillo de La Cravenque sera pour Mehdi Savalli qui avait tué le premier il y a 17 ans !!! 

 
Le dernier novillo de La Cravenque ? Oui et non car l’élevage cher à René Berlandier, qui a fêté ses 20 ans l’an dernier change de main tout en restant dans une gestion associative….  C’est en effet au milieu des années quatre vingt dix qu’une association, l’APRB, voit le jour à St Martin de Crau dans le but de défendre la race brave, en l’occurrence celle d’Urcola, aujourd’hui en voie de disparition. Une vingtaine d’hectares leur sont alloués à La Baisse du Raillon sur la commune.
L’association d’origine a été dissoute et aujourd’hui ils étaient trois à posséder les parts de l’élevage, François Roux, Guillaume Vallat et bien sur René Berlandier, un élevage qui a dut quitter ses terres, épurer son cheptel et s’installer aux Marais du Vigueirat à Mas Thibert…. Alors de là à parler de dernier novillos pour ces aficionados convaincus… que nenni !
Guillaume Vallat possède une manade de taureaux Camargue à La Bouilladisse, chemin des mireilles, ferrades, animations, abrivados étant son quotidien… C’est lui qui va reprendre la ganaderia à son compte… « On garde le même système de gestion et le troupeau sera conservé en grande partie à Mas Thibert et le restant venant au pied de la Sainte Baume…. Dernier novillo, oui pour l’instant car je compte remettre tout à plat et ne faire lidier plus que des bêtes de deux ans, travailler avec les écoles taurines…. Et plus tard on verra… ». Mehdi Savalli est venu voir le novillo qu’il aura à combattre le 28 octobre dans La Monumental de Gimeaux… René Berlandier, futur retraité et Guillaume Vallat, son successeur sont là pour le lui montrer… « Après je m’éclipserais pour laisser la place aux jeunes… » Mais on peut facilement imaginer qu’on le verra encore longtemps errer autour de ses toros…


 Carlos Olsina triomphe pour la 7eme fois d’affilée ! 

 

La Peza (province de Granada). Au cartel avec David Garzon face à trois novillos de Cayetano Munoz, et un de David Garzon. Meilleurs : le premier et le troisième. Temps maussade et pluvieux. Lleno. Sortie à hombros pour les deux novilleros. 

Dans des arènes atypiques, petites, carrées, au sol très meuble et sans contre piste, où le public est assis dans le ruedo.. !! Carlos Olsina signe sa septième sortie en triomphe consécutive et prouve une fois encore qu'il est dans un grand moment professionnel de sa jeune carrière. Le premier novillo de Munoz ne permet pas de jeu, est sans caste et dangereux. Malgré une faena engagée, autoritaire et très technique, il attrape Carlos au niveau de la bouche (heureusement sans gravité) lors d'une série à gauche. Une entière à la première entrée (où le toro le prend à nouveau) et un descabello foudroyant font tomber une oreille. Son second de Garzon, n'a qu'un défaut, celui d'être trop gros, car excellent mais handicapé par son volume et son poids. Très bien piqué à sa seule rencontre par Raoul Lopez, il va donner du jeu tout au long de la faena que Charles commence par des statuaires pieds joints. S'ensuivent de belles séries à droite. Le toro collaborant moins à gauche, Carlos fini par d'excellents redondos et par des bernardinas (ce qui devient sa signature) au plus près. Une entière efficace après un pinchazo, conclue la faena. Une oreille. 

David Garzon, mieux servi par le sort avec deux très bons Munoz, ne sut pas profiter de son premier et écouta le silence après deux avis. Sur son deuxième opposant, trouvant mieux les distances, il délivra une faena classique, et tua bien ce qui fit tomber les deux oreilles. 

Avec un compteur qui affiche aujourd'hui 10 oreilles en 11 novilladas, alors qu'à l'issue de la quatrième, le compte était toujours à 0, il est clair que Charles clôture sa saison européenne en enchainant les temps forts. Il s'envolera pour le Mexique après le festival de Béziers de dimanche, avec une confiance et une entrega qui vont lui permettre de relever tous les défis et être à la hauteur de ses rêves toreros. 


 34ème Semaine Taurine et Culturelle de St Sever 

 

-Samedi 3 novembre au Cloître des Jacobins : 19h  Vernissage du Toro Expo avec les œuvres de Jorje, Mario Pastor, Jean Bernard Lalanne, Cristobal, Anne Marie Lorin, Jose Vaz et le les "Picadors" de la collection particulière de René Payen. - 21h Cinéma Tapas avec le film "Sang et Lumières «avec Pierre Peyré et Miguel Darrieumerlou. 

-Dimanche 04/11/18 au Cloître des Jacobins : A partir de 10h00, onze peñas se disputeront la 6ème édition de l'Auberge Espagnole Face au redoutable bétail de Jean Louis Deyris, ensuite 11maîtres queue vous attendront pour déguster dleurs tapas!!!! Enfin le concours de sévillanes vous sera proposé. 

-Mardi 06/11/18 au Cloître des Jacobins à 21h : Conférence intitulé "Fandino, Roi de France" Par  Jose Miguel Arruego rédacteur en chef du site taurin Mundotoro et grand ami du torero basque. 

-Jeudi 08/11/18 au Cloître des Jacobins à 21h : La nouveauté de cette édition 2018 : une pièce de théâtre "Rafael le Chauve " avec la compagnie nîmoise l'Heure du Loup. C'est donc par le théâtre que la peña Jeune Aficion abordera l'art taurin avec une création consacrée à Rafael le Chauve. Présentée en collaboration avec l'Atelier Baie, cette œuvre est dirigée par Désiré Suarin. 

-Vendredi 09/11/18 aux Burladeros Nuit Torock'n roll. Tapas y Vino avec Old John's Radio 

-Samedi 10/11/18 aux Burladeros Nuit de la Peña Vino y Tapas avec Kamino!!!!! 

-Dimanche 11novembre Journée de l'Aficion. Dès 9h, au Cloître des Jacobins Casse croûte et Rastro taurin, 10h Mano a mano entre l’École Taurine Adour Aficion, représentée par Adrien Lucq et Guillaume Choqué et l’École Taurine de Madrid avec Joaquim Caro et Luis Rivero avec des vaches de Michel Agruna. 12h30 Apéritif animé par Los del Pana Sorteo public 

16h30 aux arènes Henri Capdeville exceptionnelle Novillada Non Piquée de Coquilla de Sanchez Arjona pour Alvaro Burdiel, Juan Jose Villita, Solal Calmet Solalito et Yon Lamothe 


 Communiqué : Kike se revendique…. 

 

Le novillero français Cédric Fructueux «Kike», après s'être exprimé avec cape, muleta et épée à Vergèze le 15 avril dernier pour ses débuts en novilladas piquées, se voit dans l'obligation de le faire également par écrit. "En effet, après plusieurs années de lutte en solitaire et de sacrifices pour pouvoir débuter en novilladas piquées, j'ai triomphé à Vergèze en coupant 2 oreilles à mon premier novillo et recevant un coup de corne après une faena sincère et une estocade engagée à mon deuxième. Ce jour là, je pense avoir prouvé que je veux être torero, que j'ai ma place dans le circuit des novilladas piquées et que je mérite d'avoir d'autres contrats en France, comme les ont eu les autres novilleros français cette année et les années antérieures. (PS Kike est à l'affiche à Gimeaux le 28 octobre) 

Lire la suite par ici


 Toros - Capéa - Films - et AG de l'AFAP: Journée du 13 Octobre. 

 

La journée débuta par l'assemblée Générale de l'AFAP en présence d'une trentaine de practicos et sympathisants. Hervé Galtier et les membres du bureau ont présenté les divers bilans de la saison 2017 /2018 ainsi que le projet phare de la saison 2018 / 2019 : La fête des "30 ans" fin Juin. 

Ensuite dans les arènes du Mas des Pointes quatre novillos de Pourquier pour Raphael, Yannick et Philippe Cattelin qui face au meilleur novillo de la matinée a pu concrétiser tous les progrès qu'il a réalisés ces derniers temps lors des entrainements dirigés par le maestro Denis Loré, présent en cette matinée. Place ensuite à l'apéritif offert par l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard et remise annuelle du trophée des "meilleurs practicos" de la saison écoulée. Pour 2018 c'est Walter et Jacques qui ont reçu chacun un abonnement à la revue Terres Taurines d'André Viard. 

La journée se poursuivit l'après midi à Nîmes au Bosquet par une capéa organisée par la ville de Nîmes en présence de Frédéric Pastor élu à la Tauromachie et de Gilles Raoux comme animateur de cette capéa. Un becerro de l'éleveur Mikael Fabre en premier lieu pour Hervé Galtier et deux autre membres de l'AFAP ,puis deux vaches du même éleveur pour quatre élèves du Centre Français de Tauromachie , Clément, Nino, Raphael et Quentin en présence de leurs professeurs Patrick Varin et Juan Villanueva. 

En fin d'après midi c'est au sein du magnifique auditorium du Musée de la Romanité que l'ensemble des aficionados et professionnels se sont retrouvés pour assister à une projection des films "Dire son Mystère" et "Protéger la fé di biou" de Fanny Vidal. Films véhiculant les valeurs de transmissions de diffusion et défense de notre culture et identité taurine.


 Vic Fezensac 2019 se prépare 

 

La feria de Pentecôte aura lieu les 8, 9 et 10 juin à Vic-Fezensac. Une première visite de reconnaissance vient d’être faite. Chez Raso de Portillo. pour une novillada ou un toro pour la corrida concours», éventuellement. Ou une novillada d'El Retamar ? Un petit tour ensuite chez Palha, Dolores Aguirre, Cebada Gago, Pedraza de Yeltes, La Quinta, Saltillo, Partido de Resina, Murube, Ana Romero, Baltazar Iban et Flor de Jara Le choix définitif devrait être fait avant noël…


 Rodilhan communique 

 

Afin de faire taire les rumeurs qui circulent depuis le changement de date de la finale du trophée des As nous tenons à confirmer que le festival de Rodilhan aura bien lieu le 21 octobre comme prévu. Nous comptons sur votre présence et tenons à rappeler que nous mettons en place un accès et un parking sécurisés tout au long de la journée. Le périmètre de protection sera assuré grâce aux forces de l’ordre présentes comme chaque année. La réservation est vivement conseillée afin de faciliter l’accès au périmètre. Vous pouvez venir récupérer vos places toute la semaine aux arènes de Rodilhan entre 17h et 19h ou sur place le jour du festival. Réservations au 06.77.14.53.03 ou 06.98.89.20.34

 


 La 1ère Journée Campera De la « Ganaderia Raphaël Chaubet » 

 

Elle se deroulera le dimanche 4 novembre 2018. Nous aurons le plaisir de recevoir le maestro Daniel Luque, qui viendra tienter. Trois vaches le matin, à partir de 10h00 plus une tientée par Raphael Chaubet. Puis nous passerons à l’apéritif avec tapas, Bar à champagne et Dj lounge. Puis Repas dans la salle. Et à 15h00, Daniel Luque tientera deux machos. Ces vaches et machos sont les 1ers animaux qui sont nés ici et proviennent du bétail acheté à Juan Pedro Domecq-Parladé. La journée se déroulera dans la salle et les arènes du Mas d’Auzières (chez Vincent Fare, La Paluna) à Saint Gilles Participations aux frais :Pour que cette journée soit accessible et en même temps que ceux qui peuvent aider un peu plus puissent le faire, je propose une participation libre entre 35 et 50 €. C’est-à-dire que vous donnerez ce que vous souhaitez, par personne, de 35 à 50 €, Demi-tarif pour les – de 18 ans, et gratuit pour les – de 10 ans, Pour pouvoir anticiper le nombre de repas, et vous régaler culinairement, il est très important que vous réserviez, merci donc, le plus tôt possible, et avant le 26 octobre maxi, d’envoyer un mail à ganaderia.raphaelchaubet@gmail.com ou d’appeler (laisser un message si pas de réponse) au 07.82.97.81.56 ou 06.99.78.60.21 En indiquant vos noms, nombre de personnes, e-mail et numéro de portable (pour pouvoir vous informer en cas de mauvais temps si la journée est annulée)


 Soirée taurine 

 

Jeudi 25 octobre 2018 à partir de 19h30 capelado à 20h00 " Jupiter, taureau pour la légende. Avec la famille Laurent Les Jeunes Aficionados Nîmois invitent la famille Laurent le jeudi 25 octobre afin d'évoquer leur histoire ! Entrée libre. Vino, Tapas, y Bodega toute la soirée Bodega Col Y Toros 10, Rue Tédenat, 30900 Nîmes


 Retour gagnant pour El Galo 

 

Pour sa réapparition après sa grave cornada de México, le novillero franco-mexicain André Lagravere El Galo est sorti en triomphe de la Plaza de toros Monumental “Lorenzo Garza” de Monterrey. Au de cette novillada comptant pour le Certamen “Soñadores de Gloria”, il a indulté le 4° novillo de la ganadería de San Martín, “Moralista” partageant sa vuelta al ruedo triomphale avec le ganadero Juan Pablo Bailleres 


 L'Association de la Jeunesse St Gilloise présente son 1er week-end Franco-espagnol 

 

Vendredi 16 novembre au Café de la Gare 19h30 : Soirée de remerciement de l'AJSTG suivit d'un buffet dînatoire offert Soirée Kitch (étage du Café de la Gare)
Samedi 17 novembre à la Ganaderia La Paluna Avec le club taurin la Taquilla Fiesta Campera avec Juan Leal.  9h30 : Déjeuner offert à la Paluna 11h00 : Tienta de deux vaches  12h00 : Apero musical 13h00 : Repas de l'aficion 15h30 : Tienta de Machos  Repas sur réservations avant le 14 novembre 06 78 06 29 86 et 0632828041
Dimanche 18 novembre, Manade P. Aubanel & à la Ganaderia La Paluna  Journée Pierre Aubanel.  9h00 : Départ des charrettes de la manade vers la Paluna   9h30 : Déjeuner offert à la Paluna, 10h00 : Festival des Ferrades (a la Paluna)
manades : Aubanel, Rousty, St Antoine, La Comptesse, la Clastre. 11h00 : Départ des abrivados longues vers la Manade Aubanel, manades : Aubanel, La Clastres, La Comptesse.  11h30 : Course au plan (Manade St Antoine) 12h00 : Apero musical
 16h30 : Course au Plan (St Antoine)  17h00 : Bandido 12 taureaux (retour à la Paluna)


 Signes du toro 

 

Le magazine tauromachique de France 3 – N° 116 – octobre 2018, proposé par Joël Jacobi et Vincent Bourg – Zocato. Réalisé par Michel Dumas. Samedi 20 octobre 2018. Sur France 3 Aquitaine, à 10h20 Sur France 3 Languedoc Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées à 11h25. A voir dans Signes du Toro de ce mois d’octobre : A bâtons rompus et banderilles rangées, le péon nîmois Maxime, désormais à la retraite évoque avec Zocato la récente feria des Vendanges de Nîmes. Les temps forts, intenses, dramatiques et émouvants d’une feria de très haut niveau. De l’indulto d’Enrique Ponce au duel Bautista-Castella,en terminant par une « Victorinade » aussi insensée que captivante. Pile et face d’un exceptionnel dimanche de clôture à Nîmes. Dans sa rubrique « Trésor », Signes du Toro se souvient de sa première rencontre avec José Tomas que l’on ne surnommait pas encore l’ « Extraterrestre » ou le « dieu de pierre ». C’était à l’époque de « Face au Toril ».


 Changement pour le Club Taurin de Paris 

 

Peu de temps après l’envoi de l’invitation pour notre soirée du 22 octobre, Octavio Chacón nous a demandé différer sa venue au Club en raison de circonstances familiales aussi imprévues que sérieuses. Toutefois, l’écrivain et journaliste taurin catalan, président de la Federación de Entidades taurinas de Cataluña et ami du Club, Paco March, auquel nous avions demandé de venir nous présenter un bilan de la temporada 2018 ainsi qu’une analyse sur l’action en faveur de la tauromachie dans les différents territoires, a accepté d’anticiper sa venue au Club. Ainsi nous vous proposons de nous retrouver avec  Paco March le lundi 22 octobre 2018 à partir de 20h00 au Grand salon « Spindler » du restaurant « Chez Jenny » 39, Boulevard du Temple Paris (3e), M° République. Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail en répondant à ce courriel, ou à l’adresse clubtaurindeparis@gmail.com  


 

 

Aficion hors frontières... 

 

Après avoir evoqué le parcours singulier de la moscovite Ksenia Tinyakova, une autre ressortissante des pays de l’Est s’est amourachée pour la corrida. Native de Biélorussie, la charmante Nadia Turanok vit au Mexique et c’est en allant voir une novillada dans la Monumental de Mexico qu’elle a flashé pour la tauromachie, sujet de ses peintures qu’elle a présenté dernièrement en première, pour la Asociación “Colectivo de arte taurino” à Mexico.

 

 

Dans le cadre de l'activité de réception, de séminaires, la finca Mirandilla du Marques de Albaserrada a accueilli dernièrement un groupe de 40 professionnels irlandais du secteur de l'agro-alimentaire. Un novillero irlandais David White "El Irlandes" est venu raconter son histoire hors du commun et tienter deux becerras devant à ses concitoyens totalement stupéfaits qu'un torero puisse exister dans leur Pays. Pour la petite histoire, si l’on peut dire, vivant à Belfast il fit le voyage aller/retour en 24 heures pour un tentadero ... Vous avez dit Afición?! 


 La 18eme Fiesta Campera de Rion-des-Landes 

 

Au programme samedi 17 novembre 18h00 : Conférence taurine avec Juan Bautista qui évoquera sa carrière de torero en présence des toreros du festival. La soirée se poursuivra par un convivial moment autour de tapas et grillades. Dimanche 18 novembre, A partir de 9h30 devant les arènes casse croûte et à 11h00, grande fiesta campera en présence de Juan Bautista, avec au cartel Octavio Chacon, Roman, Thomas Dufau, Tibo Garcia et Solalito Toros et Novillos de la ganaderia  Jalabert Frères.


 Terres Taurines choisit le circuit court 

 

À compter de l'opus 75 (voir notre page livres) qui sortira mi octobre, Terres Taurines sera exclusivement disponible sur abonnement. Annoncée depuis plusieurs mois en raison des dysfonctionnements de la grande distribution de presse qui impactent tous les éditeurs, cette décision permettra à la revue de continuer à voyager longtemps en Terres Taurines pour ses fidèles lecteurs et abonnés. Renseignements par mail abonnement@terrestaurines.com ou tel. 06 59 79 17 22


 Carlos Olsina triomphe à Mojados (Valladolid) 

en coupant trois oreilles 

 

Ganaderia de Torregrande (Jandilla/Salvador Domecq) Un gros tiers d'arène. Au cartel avec Juan Cervera (une oreille /deux oreilles) et Carlos Aranda (silence/silence) 

Devant un très bon lot de novillos donnant un jeu varié, Carlos Olsina est monté encore d'un cran dans son toreo. Sur son premier toro, bien travaillé au capote, il démarre sa faena au centre par un cambio à genou, pour ensuite délivrer d'excellentes séries des deux bords de plus en plus templées. Des bernardinas viennent conclure cette grande faena qui n'a cessé d'aller  a mas. Une mete y saca très basse aux aciers lui fait perdre la récompense ultime et il se voit accorder une oreille unanimement pétitionnée. Sur son second opposant, Charles démarre par un cambio debout et fait sortir tout le bon de son toro en lui offrant une faena technique et pleine d'enthousiasme. Des manoletinas viennent mettre une belle touche finale et après un pinchazo, une entière parfaite (sur laquelle il se fait prendre durement) couche le novillo instantanément. Deux oreilles largement méritées viennent récompenser son entrega, son courage et l'envie dont il a encore fait preuve. 

Il partage son triomphe avec Juan Cervera, habile aux aciers et qui après deux faenas honorables à tué de manière efficace. Il n'y avait qu'à voir l'accueil du public à la sortie de la puerta grande pour comprendre que le sixième triomphe d'affilé en féria de Carlos n'était pas usurpé et que sa rage de vaincre et sa valeur avait été très largement appréciées sur les gradins.


 Valverde fête la fin de saison au campo 

 

Autour des arènes de tienta de Coste-Haute se sont réunies plus de 100 personnes, samedi 6 octobre, pour fêter la fin de saison des élevages de Valverde et de Concha y Sierra. Une tienta de trois vaches de Valverde, menée à bien par le novillero Cristián Pérez, sous le regard de son apoderado Denis Loré, a permis aux aficionados de partager un agréable moment et de suivre l’évolution de l’élevage. Après le succès obtenu par la ganadería de Valverde dans les arènes d’Istres au mois de Juin dernier, nombreux étaient les aficionados qui s’étaient déplacés pour retrouver les pensionnaires marqués de ce fer singulier.  Dispuesta, Carafea et Alpargatosa, la première d’origine Conde de la Corte et les suivantes de Valverde, se sont montrées très intéressantes, la première par sa classe, la seconde et la dernière par leur caste vive ; toutes les trois ont retenu l’attention des aficionados et offert un excellent entraînement à Cristián Pérez qui, au fil de la saison, a eu l’occasion de fouler à plusieurs reprises le sable de la Plaza de tientas de Coste-Haute. L’après-midi, sous le soleil, les convives de Geneviève et Jean-Luc Couturier ont découvert les lots de taureaux, deux de chaque fer, préparés pour la saison 2019. 


 L’Ayuda et la novillada française 

 

Au cours de cette année 2018, l’Ayuda avait décidé d’octroyer une aide de 1000€ à tout organisateur, privé ou public qui organiserait une novillada 100% française. Le cartel devait réunir des novilleros français affrontant du bétail français. Deux organisations ont retenu l’attention de cette association qui a porté le montant de son aide financière à 1600€. Vergèze à ainsi reçu 800€ pour sa novillada d’avril et Orthez la même somme pour celle du dimanche 29 juillet


 Les adieux de Juan Bautista 

 

Pas de trophée pour le dernier costume de lumieres porté par le matador de toros arlesien dans la plaza de toros de La Misericordia (Zaragoza), la faute à deux adversaires sans option pour partir sur un triomphe.
Seconde corrida de la Feria d’El Pilar, avec des toros de Montalvo. “Desdentado”, un colorado de Montalvo de 556 kilos sera brindé à toute sa cuadrilla, il sera le dernier d’une carrière exceptionnelle 

-Juan Bautista: (blanc et or gris) silence et saluts.
-José Garrido: (mousse et or) saluts après avis et oreille.
-Álvaro Lorenzo: (celeste et or) deux oreilles et silence après avis. 

Saluts des banderilleros José Ignacio Rodríguez et Alberto Zayas, de la cuadrilla d’Álvaro Lorenzo au 3°, et d’Antonio Chacón et JM Amores au 5° 


 Communiqué 

 

Pour la 18ème Novillada de Printemps de Garlin qui se déroulera le dimanche 14 avril 2019, la Peña Taurine Garlinoise renouvèle  sa confiance à ses triomphateurs 2018.  Un lot de 8 Toros-Novillos de la ganaderia de Pedraza de Yeltes a été retenu, pour sa 7ème participation consécutive ! Les novilleros Dorian Canton (2 oreilles face aux Pedraza et 2 oreilles face aux Joselito) et Alejandro Mora (3 oreilles face aux Joselito) sont programmés au cartel. Comme depuis 2013 maintenant, le troisième novillero sera issu de la Fiesta Campera matinale après vote du public, et dont les noms seront communiqués ultérieurement.


 Conference : Justo Polo Ramos, Président régulier des corridas à Madrid 

 

La Peña Cayetano organise une soirée conférence à la thématique particulière, puisque nous recevrons pour la première fois un représentant de l’État Espagnol ou de l’autorité : Justo Polo Ramos Président régulier des corridas à Madrid  Inspecteur en chef de police, à Madrid, délégué du gouvernement, Justo Polo nous fera découvrir ses prérogatives à Las Ventas. Il nous fera partager sa vision de la fonction de président. En Espagne nous le verrons, le président a la responsabilité du callejon et de ses usagers. Il doit faire respecter le règlement, mais quel règlement ? Peut-il sanctionner les contrevenants ? Les questions ne manquent pas !! Comment aborder la gestion du tertio de pique ou l’attribution des trophées dans les plus grandes arènes du monde. L’occasion bien sûr de le comparer avec la situation des palcos français à qui nous reprochons si souvent le manque d’indépendance et de professionnalisme. Autant de questions et de zones d’ombre qui pourront être levées …. 

 Réservez dès maintenant votre soirée du  samedi 27 octobre 2018 à 19h30 Hôtel Campanile, Nîmes Conférence suivie d’un apéritif dinatoire… Tarifs & Modalités de réservations ci-après. 


 Adrien Salenc a hombros à Zaragoza 

 

Plaza de toros de La Misericordia (Zaragoza), pour la premiere de la Feria de El Pilar, le novillero français est sorti par la grande porte aprs avoir coupé les deux oreilles de l’excellent second.
Novillos de Los Maños.
-Joao Silva ‘Juanito’: silence et silence.
-Adrien Salenc: deux oreilles avec pétition de vuelta al ruedo au novillo et silence.
-Alejandro Mora, saluts et blessure.
Saluts des banderilleros: - Gomez Escorial et Diego Valladar au second.  - Javier Palomeque et "Toñete" au sixieme. (Foto Joel Buravand) 


 Avec le Club Taurin P. Ricard d’Arles 

 

Le CTPR d’Arles, de retour de la Féria d’Algemesi, organise ses traditionnelles  «  queues de toros » aux corrales de Gimeaux le Dimanche 21 Octobre. A partir de 10h00  aux arènes, de jeunes taureaux seront toréés et rasetés par les élèves des deux écoles taurines d’Arles. Ces manifestations sont gratuites et ouvertes à tous. Inscriptions pour le repas (participation 15 €) jusqu’au Jeudi 18 octobre auprès du Président José Caparros au 06 80 23 60 08.


 La Churascaia : l'Authentique journée du maintien des traditions 

 

Le 17 novembre 2018 - La Churascaia de 10h à 22h L'Union des Jeunes de Provence & du Languedoc vous donne rendez-vous pour sa 4ème journée "L'Authentique" pour la défense de nos traditions ! Du petit matin jusqu'à ce que la nuit tombe, les gens de Camargue et d'ailleurs vont se retrouver dans un lieu mythique, magique et festif, haut lieu de la fête dans la tradition et des taureaux ! En hommage à Louis Nicollin Grand Monsieur de taureaux grâce à qui cette journée existe, unissons nos forces pour montrer que le peuple des taureaux est plus jamais fier et libre de vivre sa culture et ses traditions ! Programme (le complet sera dévoilé mi-octobre) : Mais vous pouvez déjà savoir qu’il y aura six abrivados, des recortadores, de la Course Camarguaise,  une Tienta… une peña et 10 dj’s et bien d’autres surprises ! 


 Journée de l'Aficion Béarnaise 

 

Rendez-vous le 20 octobre 2018 à Arzacq pour la 3ème Journée de l'Aficion Béarnaise. Cette journée est organisée par huit peñas béarnaises, dont Toros y Penas.  Arène couverte et fermée avec un spectacle taurin proposé à 17h00 avec Dorian Canton qui affrontera un novillo du Lartet et Jean Laroquette qui combattra un Eral de la Ganaderia Casanueva de Guillaume Bats. Il y aura également deux vaches de chez Michel Agruna pour les plus jeunes toreros de l’école taurine Adour Aficion de Richard Milian. A l'issue du Spectacle, il sera demandé à nos jeunes toreros d'initier les personnes intéressées à une séance de Toréo de Salon. Le soir, Repas avec Animation Musicale. Prix, 20 euro pour le spectacle taurin et le repas. A réserver dès aujourd’hui par retour de mail, dernier délai le 12 octobre (communiqué)


 

 Soirée taurine 

 

La Peña Taurine des Graves organise une soirée conférence avec le torero Jérémy Banti le Mercredi 7 Novembre. Pour cette soirée vous pouvez réserver dès aujourd'hui. Nous vous accueillerons avec plaisir. (Communiqué)

 


 

Toreo – Emission n°15 – 04 octobre 2018 

 

 – Le Magazine de la Tauromachie. Invité : Javier Conde, Matador de Toros 

Actus Séville, Madrid… Thomas Joubert, revenir plus fort … Javier Conde, la différence. Clip Feria San Miguel Sevilla et Otoño Madrid. A voir par Ici 

 

 


 Arènes de Saint-Gilles 

 

 L’appel d’offres pour l’organisation des spectacles tauromachiques pour les Ferias de la pêche et de l’abricot 2019-2020-2021 est lancé. La date limite de dépôt des offres est arrêtée au 9 novembre 2018 à 16h00. Vous trouverez le détail précis du marché sur ce lien http://www.mairie-saintgilles30.e-marchespublics.com/pack/annonce_marche_public_24438_584426.html


 Aire sur l’Adour 

 

Le dimanche 28 octobre aura lieu dans les arènes Maurice Lauche d’Aire sur l’Adour la Fiesta Campera « Los Apasionados ». Au programme : 11h00 – Tentadero de vaches et novillos de Pagès-Mailhan avec les matadors de toros Roberto Piles, Richard Milian, Daniel Luque, Alberto Lamelas, le novillero Yon Lamothe et la participation de l’écarteur landais Baptiste Bordes. 13h00 – Journée festive sur le champ de foire des arènes. Paëlla / Animations / Marché du terroir
Renseignements : Office du Tourisme d’Aire-sur-l’Adour Téléphone : 05 58 71 64 70
Réservations pour le spectacle et la paëlla : Bar « Le Gambetta », 43 rue Gambetta à Aire-sur-l’Adour (téléphone : 05 58 71 87 23).


 Gimeaux. La Fiesta Campera de fin de temporada. 

 

La Monumental de Gimeaux accueillera le dimanche 28 octobre prochain la traditionnelle Fiesta Campera qui clôturera la temporada. Au programme. 11h00 : un eral de La Cravenque pour l’Ecole Taurine du Pays d’Arles. 15h15 : le dernier novillo de La Cravenque sera pour Mehdi Savalli qui avait tué le premier il y a 17 ans. Puis quatre novillos de la ganaderia El Campo seront lidiés par Luis Gerpe (Madrid), Manuel Rodriguez (Malaga), Tibo Garcia et le novillero dacquois Kike.

 Samadet le 4 novembre 

 

Toros et Novillos de Virgen Maria, Marques de Quintanar, Mollalta, Gallon, Cuillé, Pages Mailhan, Los Espejos et Alma Serena pour Victor Mendes, Rafael Perea « El Boni », Eduardo Davila Miura, Marc Serrano, Alberto Aguilar, Antonio Nazaré, Dorian Canton et Juanito (Adour Aficion). Un hommage sera rendu à Alberto Aguilar pour ses adieux à l’aficion Française. L’affiche est l’œuvre de Loren. Comme chaque année, Marc Serrano, avec le Peña Al Violin et l’aide de Didier Cabanis, organisera ce Festival à Samadet au profit du service de pédiatrie de l’hôpital de Mont de Marsan


 Les trophées d’Arles 

 

La commission taurine extra-municipale de la ville d’Arles s’est réunie pour désigner les lauréats de la saison 2018 de la section tauromachie espagnole. 

Meilleur lot d’Erales : ganaderia Olivier Fernay et ses filles, Meilleur novillero sans picadors : Jose Antonio Valencia de l’école taurine du pays d’Arles, Meilleur novillero piqué : Adrien SalencMeilleur rejoneador : Diego VenturaMeilleur lot de toros : ganaderia de Jandilla lidiée le dimanche de Pâques, Meilleur matador de la temporada : Juan Bautista

Le coup de cœur est pour l’équipe des arènes qui a réalisé un travail exceptionnel lors de la Goyesque afin de reproduire l’œuvre de l’artiste Domingo Zapata. Une mention spéciale est attribuée, à titre posthume, à Jean-Marie Drome – trésorier du club taurin Paul Ricard d’Arles - qui avait comme dernière volonté que les dons faits lors de son décès soient remis à l’école taurine du pays d’Arles. Le prix au meilleur novillo piqué avait été attribué au novillo de la ganaderia Callet et remis à l’issue de la novillada Pascale.


 Avec le club taurin l’Aficion de Béziers 

 

La prochaine soirée du club l'Aficion de Béziers aura lieu le Vendredi 19 octobre à 19h00 au Domaine Augé à Boujan sur Libron. Conférence- débat avec la participation d’El Rafi et de  Patrick Varin, animée par Paul Hermé. Apéritif dinatoire sur réservation au 06 88 06 65 70


 Dia al campo 

 

Le club taurin Fiesta Brava de Vergeze s’est retrouvé, autour de Camille, Henri, Patrick, au Mas des Chanoines, chez Virgile Alexandre pour une journée campera qui commença par la tienta de deux vaches de la ganaderia El Campo à charge de Marc Serrano. La 1er d’origine Vega-Villar se chauffa peu à peu au cheval et se livra dans la muleta du nîmois qui en tira un maximum, avec plus de classe à gauche. Elle permit aussi à El Boni de tirer quelques muletazos allurés, à Lucas Spagna de l’Ecole Taurine d’Arles de prendre la suite avant que St. Jamet, un practico lui prenne encore des passes. La seconde d’origine Piedras Rojas se prêta moins bien aux jeux de l’arène. 

 

Rafael Perea « El Boni » se rappela aux bons souvenirs de tous, muletas en main. L’ex banderillero d’El Cid, de Manzanares, Antoñete, Esplá, Serafín, matador de toros, compañero infortuné de Nimeño à Arles le 10 septembre 1989….. 

« Souvenirs ? Les souvenirs sont pour ceux qui ne sont plus là… Et moi je suis encore la. (Gros éclats de rire) Vous voulez un scoop ? Et bien je me prépare pour toréer un festival prochainement…. On s’en souviendra plus tard… »

 

 Marc Serrano, très a gusto a affiché son envie de toréer…. 18 ans d’alternative et toujours la même motivation… « Les toros sont ma vie, une vie de passion, c’est mon métier et j’aime mon métier par-dessus tout…. ». Marc vit à Madrid ou il exerce également une autre profession… « C’est pour subvenir au quotidien…. Avec trois ou quatre corridas par an c’est insuffisant pour vivre…. Ce sont les toros avant tout. »  Saint Martin de Crau, Ales, Barbastro dernièrement et un festival à Albuñan, voila résumé la temporada 2018 du nîmois…. Est-ce suffisant pour continuer… « Oui. Tant que me sens à 100% de mes capacités, et je pense que mon toreo s’est bonifié au fil des temporadas, je pense continuer… Et surtout tant que tu ne sens pas que ce sont les gens qui te font sentir que tu n’as plus ta place…. Avant ce jour là je m’arrêterais. Pour en revenir à cette saison, je suis allé à Saint Martin plein d’illusions et en gros il ne s’est rien passé. Ce fut un peu plus positif à Ales mais rien pour marquer les esprits alors j’espère pour 2019…. Justement tu espères quoi ? ….J’ai une jolie carrière à mon actif, j’ai confirmé à Madrid, j’ai toréé pas mal en France, en Espagne, outre Atlantique….  Là j’aimerais tomber sur une véritable opportunité, dans une grande arène (Nîmes par exemple) et tomber sur un toro qui embiste avec classe, qui répète, que je m’entende très bien avec, que ça transmette avec le public et que je mette une grande épée…. Le rêve de tout torero et le mien surtout…. Ojala ! Marc vit donc à Madrid, très impliqué dans le monde des toros mais vient très souvent à Nîmes ou il est invité pour de nombreuses fiestas camperas, pour des tentaderos, des actions caritatives et participe à l’organisation du festival taurin de Samadet au profit du service de pédiatrie de l’hôpital de Mont de Marsan …. Tout est quasiment arrêté, juste quelques détails à régler… le cartel devrait surprendre quand je l’annoncerais dans quelques jours…. Histoire de rapporter plus de 10000€ cette fois pour les enfants hospitalisés. 


 L’Aficion russe…. 

 

Ou le parcours singulier de Ksenia Tinyakova. Elle est née à Moscou mais après ses etudes de droits en Russie, il part s’installer en Espagne, fascinée par la culture espagnole et surtout la tauromachie. Installée à Madrid elle suit les cours de journalisme taurin de la Universidad Complutense de Madrid mais aussi ceux de Présidents de Plazas de Toros, donnés par l’ A.N.P.T.E. De là elle rejoint un groupe d’aficionados practicos madrilènes dirigés par Jesús Pérez “El Madrileño”, pour mettre en pratique ses connaissances. L’an dernier avec quelques compatriotes résidants en Espagne, elle fonde le Club Taurin de Rusia, participe à des colloques et des conférences sur la corrida, étant même invitée à prononcer le Pregón Taurino de la Feria de Gijón 2018. Son travail ? Guide touristique à la Plaza de Toros de Las Ventas. Ole !


 La Querencia vous propose un week-end dans les Landes…. 

 

….à l’occasion de la traditionnelle Fiesta Campera de Rion des Landes les 17 er 18 novembre prochain. Samedi 17: Départ de Saint Gilles à 06h30, casse croute en route Arrivée à 13h30 à Brocas les Forges visite de la ganaderia Malabat, propriétaire Pascal Fasolo origine El Palmeral (Atanasio Fernandez, Conde de la Corte). Apéro et repas Landais, départ à 17h00 pour l'hôtel B&B à Saint Avit. Soirée à Rion des Landes : à 18h30 Conférence Taurine suivie de l'Apéro et soirée tapas : grillades. Retour à l'hôtel. Dimanche 18 : Départ à 8h45 pour Rion des Landes : Croupionades, Fiesta Campera & Repas. 16h00 retour pour Saint Gilles, arrivée vers 23h30. Tout compris sur une base de 32 personnes : 194€ par personne, Supplément chambre individuelle 18.50 €. Possibilité de régler en 3 fois: 1er chèque 90€ suivi de 2 X 52€. Réservation au 06 21 76 95 90 .


 Le dernier N° de ToroMag

 

Vient de paraitre voir notre page "Livres"

 La revue Toros est en kiosque 

 

Voir notre page "Livres"

 Planète Corrida est en kiosque 

 

Voir notre page "Livres"