Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, Malaga, Barcelo, La Veronique sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....Retrouvez tout sur Madrid en page Madrid 2019....


L’ACT Villaseca de La Sagra honoré par Toreria

 

 C’est son maire, Jésus Hinojas qui a reçu le trophée à la fin d’une superbe soirée taurine tournant autour des novilladas piquées ou non… G. Calafell recevant lui le coup de cœur de Toreria décerné à Francisco Montero et ses apoderados et leur extraordinaire parcours de cette saison… Toreo de salon avec les aficionados practicos, exposition éphémère des œuvres de B. Elliot et J.P. Prophète, présentation du livre « Toro Arte », qu’Olivier Pince cosigne avec son ami peintre Bruno Eliot et dédicaces avec Ch. Devos pour son ouvrage «De l’envie de toréer » …. Beaucoup d’aficionados étaient présents aux Jasses de Bouchaud, à la ganaderia Pages-Mailhan quand s’ouvrit la 1ere table ronde autour des écoles taurines et des non-piquées. J. Hinojas décrypta le certamen de l’Alfarero de Plata de Villaseca de La Sagra, H. Galtier les actions de découverte de la tauromachie dans les quartiers sur Nîmes avant qu’Yves Lebas président de l’Ecole Taurine du Pays d’Arles n’évoque celle-ci avec Paquito Leal, évoquant avec verve au passage la menace d’interdiction d’arenes aux mineurs avant de laisser la parole à T. Allez qui parla lui de l’organisation de la novillada sans picadors organisée chaque année par La Embestida à Bouillargues et à Tristan qui déclama sur sa brillante temporada avec les 1er prix à Bayonne et Arles….

Après l’apéritif offert en partenariat avec l’U.C.T.P. Ricard, seconde table ronde, plus animée, autour des novilladas piquées…. J. Hinojas décrypta le certamen de l’Alfarero de Oro de Villaseca de La Sagra et parla de son projet d’une modification du règlement taurin pour les novilladas dans les arènes de 3eme catégorie y menos, un projet qui risque de devenir européen après sa venue à Arles… Echange avec l’invité surprise Maxime Solera et G. Calafell représentant Francisco Montero… Prirent la parole Adam Samira le novillero arlésien, Michel Bouisseren organisateur de Boujan, Laurent Giner son homologue de Beaucaire et Pascal Mailhan pour Tarascon et Lunel…. Le tout parfaitement traduit par H. Perez et dans un excellent esprit. Avant le buffet offert par l’association Toreria au terme de cette conviviale soirée, remise des trophées ainsi que de souvenirs à P. Mailhan et à Patricia son épouse pour leur chaleureux et sympathique accueil. La délégation de Villaseca de La Sagra, invitée par l’association Toreria a profité de sa venue à Arles pour visiter les élevages de Pages-Mailhan et de Valverde – Concha y Sierra….



Rappel et précisions importantes pour la Journée Taurine de l’Aficion 2019  le 27 octobre à Rodilhan.

 

  Tarifs jeunes et spectacles gratuits pour les moins de 10 ans  (hors repas).

Amis aficionados, jeunes et moins jeunes, au vue des nombreuses et récentes attaques dont la tauromachie est victime depuis quelques semaines, ne nous laissons pas faire. Et aujourd’hui c’est au sein même de nos foyers que l’on cherche à s’immiscer. Le temps de la mobilisation est venu.

Qui que nous soyons, aficionados, toreros, élèves d’écoles taurines, ganaderos, élus et politiques, c’est unis et solidaires que nous nous ferons entendre. Venir à Rodilhan, c’est militer, mais surtout respecter ce que nous ont transmis nos parents et grand parents, c’est se soulever contre cette vindicte qui nous pointe du doigt, c’est se battre pour que nous puissions transmettre aux générations futures notre identité culturelle, cette liberté à la création artistique, cette passion viscérale qui fait briller nos yeux d’enfants éternels.  Soyons fiers de ce que nous sommes, soyons libres. Ne touchez pas à nos passions.

Amis, internet et les réseaux sociaux sont une véritable tribune pour exprimer notre fierté, mais aussi notre colère et notre solidarité. Loin de nous l’idée de partir en guerre non, mais comme toutes les grandes batailles, ce combat se gagnera sur le terrain. Remplissons nos arènes…Pour notre liberté, pour nos enfants.

-Rappel de quelques précisions :

-une seule entrée, celle du chemin du Moulin de l’Hôpital située sur la D135. Une billetterie sera en place au niveau des contrôles de gendarmerie, cependant nous vous recommandons de réserver en amont pour un accès plus rapide et plus simple.

-Toutes les autres entrées du village sont condamnées.

-Réservation par téléphone aux numéros inscrit sur l’affiche.

-Nombre de repas limités. Réservation conseillée.

-Repas : Poulet aux champignons, fromage, fougasse d’Aigues-Mortes et café.

-Une permanence se tiendra aux arènes de Rodilhan à du lundi 21 au vendredi 25 de 17h30 à 19h30 et le samedi 26 de 9h à 14h. Paiement par chèques ou espèces.


Vous avez dit violences !!!

 

 Il n’y a pas si longtemps, les indépendantistes catalans faisaient interdire, officiellement, la corrida « parce qu’elle générait de la violence »…. Ce qui se passe actuellement à Barcelone n’en n’est surement pas…. N’est ce pas Samantha et Aurore !!!!


Pas mal de surprises pour la 1ere partie de la Temporada Grande

 

 A la lecture des douze premiers cartels de la temporada Grande, 2019- 2020 de la Plaza de Toros México on découvre qu’Enrique Ponce est à l’affiche avec une ganaderia torista, les toros de la Ganadería de Reyes Huerta, l’une des dernières qui possède une réelle bravoure au Mexique. Confirmation de la position de leader chez les toreros mexicains de Joselito Adame, l’alternative de José Maria Hermosillo qui lui sera conférée par Antonio Ferrera et surtout la confirmation pour André Lagravere « El Galo » dans un somptueux cartel : Sebastián Castella, Paco Ureña, Octavio García «El Payo» et le jeune franco mexicain, toros de Xajay.

Morante, Pablo Aguado, Diego Ventura, Miguel Angel Perera, Andres Roca Rey sont aussi annoncés…


Manifeste des toreros en faveur de la liberté culturelle

 

 De nouveaux toreros ont adhéré au manifeste proposé par Juan Bautista en défense de la liberté culturelle. Pablo et Guillermo Hermoso de Mendoza, Javier Cortés, Pedrito de Portugal, Gómez del Pilar, Miguel Ángel Sánchez.

Lundi, le manifeste accompagné de la liste définitive des signataires sera remis au Président de la République et au Gouvernement en même temps que le dossier préparé par les Villes Taurines et l’Observatoire National des Cultures Taurines. 


 

Fiesta campera

 

 Une fiesta campera organisée par l'Union Taurine Aigues Vivoise, les Amis de Paco Ramos et Octavio Chacon , le samedi 26 octobre au domaine de Sulauze, au sein de la ganaderia Fano. Apero gipsy avec sueno de rumba

 


Béziers

 

 Samedi 19 octobre 2019, Ils étaient des centaines dont plus de quarante enfants se sont retrouvés devant les arènes de Béziers pour dire NON à l’interdiction des corridas aux mineurs ! Toutes les interventions, à commencer par celle de Bernard Mula, président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois reflétaient la colère des présents face à cette proposition de loi et la nécessité pour l'Aficion de se mobiliser aujourd’hui et demain.

Après la lecture d'une lettre de Sébastien Castella, apportant son soutien au rassemblement, lue par Anais, élève de l'École taurine de Béziers, Hugues Bousquet de l'Observatoire National des Cultures Taurines parlait au nom de cette association et lisait notamment un extrait du document sur les élèves des écoles taurines transmis au président de la République, aux membres du gouvernement et à tous les parlementaires !"

Ensuite Patrice Sifflet pour Esprit du Sud 34 réclamait le droit aux parents de choisir l’education de leurs enfants, Bertrand Couronne, président de la Société des Arènes, Robert Margé, venu des Monteilles avec toute sa famille annonçait qu'il serait à Bruxelles, avec les éleveurs, pour défendre les enlevages de taureaux et rappelait le rôle écologique des ganaderias. Les maires de Béziers Robert Ménard et de Boujan Gérard Abella soulignaient leur attachement à cette tradition du Sud et de leur ville qu'est la tauromachie. La députée, Emmanuelle Ménard appelait les présents à être de plus en plus vigilant pour que les parents restent maîtres de l'éducation de leurs enfants. Avant que les participants entonnent une vibrante Marseillaise, Bernard Mula concluait par un appel à rester mobilisé...


Saint Sever

 

 La journée tauromachies associées spectacle est reportée au printemps pour cause de piste impraticable cet événement ludique et culturel sera reconduit avec un apport complémentaire et dans de meilleures conditions en début de saison 2020!!


Cycle Culturel 2019 - 2020

 

 Le dernier Cycle Culturel du Cercle Taurin Nîmois intitulé « Brave » s’est achevé sur une note de succès marqué par l’intérêt et la fréquentation soutenue des soirées conviviales organisées par le CTN. Beaucoup de choses passionnantes ont été dites au cours de ce cycle, sur le campo, sur la sélection et sur le thème de la bravoure vue sous de multiples angles et points de vue par de brillants intervenants.  « Torear », thème du nouveau cycle de conférences, est la suite logique de cette lidia culturelle dont le fil rouge explore les merveilleux contours du toreo, sa représentation historique, artistique et pédagogique. Il est articulé sur six conférences ou témoignages dans le cadre de nos soirées Jeudis du Cercle ou La Robe Noire entre Octobre 2019 et avril 2020. 

Deux témoignages d’acteurs de terrain

Où il est question des choses par lesquelles tout commence : de l’École taurine, et aussi de certaines Novilladas que nous avons connue au cours d’une formidable période 1990 - 1992. 

Sur la première nommée, l’invité est Richard Milian, Maître réputé exemplaire dans l’apprentissage du toreo. Sa rigueur dans la transmission de valeurs et ses succès en font l’un des principaux acteurs représentatifs de l’école taurine française. 

Sur la suivante, l’invité est le torero Antonio Borrero Chamaco, qui a magistralement consacré cette période au cours de novilladas mémorables, particulièrement à Nîmes, au cours des années 1990 à 1992. Roland Massabuau, journaliste et chroniqueur connu, aficionado témoin de ces évènements sera présent.

Une exposition et trois conférences culturelles sur l’Art de toréer 

Juan Belmonte a dit : « A partir de moi, le toreo sera une question de style ». Des styles dans l’art de toréer, il en sera beaucoup question au cours de nos autres soirées, ainsi que de l’histoire singulière et fascinante, parfois intime, de certains grands figuras et toreros artistes. 

Sur ce thème, trois écrivains taurins et conférenciers de qualité interviennent après une première soirée consacrée à la visite guidée de la remarquable exposition Goya au Musée des Cultures Taurines, proposée à l’entame de ce nouveau cycle :

-Jesús soto De Paula, fils du grand Rafael de Paula, écrivain au style poétique libre et puissant,

-Domingo Delgado de la Camara conférencier, écrivain et critique taurin, auteur de nombreux ouvrages dont le précieux  livre «le toreo revu et corrigé»

-François Zumbielh agrégé de lettres classiques, docteur en anthropologie culturelle, vice-président de l’Observatoire National des Cultures taurines revient participer au Cycle Culturel du Cercle Taurin Nîmois. 


 

Boujan : De l’automne au printemps

 

Vu les mauvaises prévisions météorologiques pour ce week-end, les organisateurs de la Feria des Vendanges ont décidé de reporter leur cycle férial au 10 mai 2020 pour ce qui sera exceptionnellement une Feria du printemps…

 


 

Changement pour le V105

 

 Comme nous l’avions envisagé, les réservations déjà reçues pour cette belle soirée avec le Maestro Sébastien Castella, notre n°1 français, dépassent la limite fixée…
C’est donc exceptionnellement que nous ne le recevrons pas au « Cheval Blanc », et que nous avons décidé de permettre au plus grand nombre d’assister à cet évènement.
Pour cela nous vous attendons donc le Vendredi 25 octobre à 19h30 au Mas Merlet
903 ch. du mas de Sorbier 30. Nîmes
Réservation obligatoire par mail, ou tél: 0609444329 (avec noms et nombre de pers.)


Les toros de France auront la part belle pour la Feria de La Crau

 

 La Unica, qui fêtera ses 25 ans du vendredi 24 au dimanche 26 avril 2020, vous fait part de la composition de sa Feria. C’est en toute logique que la Unica renouvelle sa confiance à la ganaderia des Héritiers de Yonnet. Lors de la précédente Feria, les pensionnaires de la Bélugue avaient rendu une copie d’intérêt sur le sable craulen, vendant chèrement leur peau et démontrant une bravoure sans faille face à la cavalerie. De nouveau, la Unica bénéficiera de la “tête de camada”, synonyme d’une présentation magnifique et irréprochable.

La deuxième corrida sera une “Competencia Française”. Depuis 2015, ce rendez-vous, désormais incontournable de notre Feria, a toujours donné satisfaction aux organisateurs ainsi qu’au public. Nombreux sont ceux qui se souviennent encore des rencontres entre “Despierto” des frères Gallon et Morenito de Aranda, de “Poderoso” de Pagès Mailhan face à Manuel Perez Mota ou d’Octavio Chacon défiant “Nuevo” de Jacques Giraud. Lors de notre édition 2019, cette corrida n’a pas failli à la règle puisqu’elle a permis de faire briller “Milagro”, toro de Jalabert complet dans tous les tercios, ou le noble “Asedo”, portant le fer de Rafi Durand. Au cours de la temporada écoulée, les sorties remarquées des exemplaires français sur le sable d’Arles, de Millas ou des Saintes Maries de la mer, confortent encore plus notre volonté de soutenir les éleveurs de notre terroir.  Le choix définitif des ganaderias de cette Competencia sera annoncé lors de la présentation des cartels, fin janvier 2020 et fera la part belle aux Toros de France


Rion des Landes

 

 Dix-neuvième édition, Pensez-y dès maintenant !!! Organisée au cœur des Landes par la peña Toro Blanco de Rion des Landes avec la participation de la peña Créo Qué Si de Tartas , la fiesta campera dans les arenes de Rion des Landes est un rendez-vous important de fin de temporada dans le Sud Ouest

Samedi 16 novembre : 18h00 : Projection du film « Le chant des arènes » de Sébastien Hondelatte Echange avec les toréros de la fiesta campera (théâtre municipal). La soirée se poursuivra par un moment convivial autour de tapas et grillades. (Salle des fêtes)

Dimanche 17 novembre : A partir de 9h30 devant les arènes casse croûte avec des croupions grillés (carcasses de canards gras) pastis, café … 11h00 : Grande Fiesta Campera : D. Lopez Chaves, Manuel Escribano, Adrien Salenc, Kike et Jean-Baptiste Lucq.  Quatre toros et novillos de Jalabert (Arles) 1 novillo d’Alma Serena (Bats-Cauna) Animation Harmonie municipale de Rion des Landes  13h00 Grand repas de l’aficion servi sous chapiteau chauffé

Participation aux frais :  36 € la journée entière de dimanche (casse-croûte d’accueil, spectacle taurin et repas). 33€ pour les groupes de 15 personnes et plus 28€ le spectacle ,15€ le repas (réservation conseillée).
Renseignements et Réservations : -Peña Toro Blanco : penatoroblanco@orange.fr
Office de tourisme du Pays Tarusate : Tel 05 58 73 39 98 , contact@lecoeurdeslandes.com


Campo abierto pour les enfants

 

 La ganaderia La Paluna est heureuse de vous annoncer que le Jeudi 31 Octobre à partir de 14h00, nous organisons une visite gratuite de notre élevage pour tous les enfants sur inscription avant le mardi 29 octobre. Nous voulons par cette après-midi faire découvrir le Campo Bravo, où le toro est le plus beau, où il est le roi, à notre jeunesse qui seront les aficionados de demain. Et quel meilleur endroit pour leur expliquer le caractère de cet animal unique et sauvage que le Campo ? Face aux menaces d'interdiction d'entrée aux moins de 16ans aux corridas, nous répondons tous avec nos moyens, voilà le nôtre! On espère voir nombreux les bambins défiler sur notre remorque tractée pour une ballade au beau milieu des toros, des mères et leur veaux ! Inscrivez-vous vite au 0628430550 par SMS uniquement


Gimeaux le 27 octobre

 

La traditionnelle fiesta campera d’automne du Club Taurin Lou Fourmigo se déroulera le dimanche 27 octobre à 15h15 avec des toros et novillos des Héritiers de François André pour El Adoureño, Francisco Montero, Kike et José Antonio Valencia. La journée débutera à 11h00 par une capea avec les élèves de ‘Ecole Taurine du Pays d’Arles, capéa suivie d’un repas.

 

Par solidarité avec le mouvement de défense de nos libertés face aux attaques actuelles, et afin de soutenir nos cultures taurines, l’entrée au spectacle taurin sera gratuite pour les mineurs âgés de moins 16 ans, accompagnés d’un parent


Mont de Marsan : Les réactions

 

 Charles Dayot, Maire de Mont de Marsan, Jean-Baptiste Jalabert et Alain Lartigue, prestataires pour l'organisation des spectacles tauromachiques des Fêtes de la Madeleine, et la Commission Taurine Extra Municipale s'associent et agissent en réaction contre à la proposition de Loi portée par la députée Samantha Cazebonne et soutenue par la députée Aurore Bergé qui vise à interdire l’accès des mineurs de moins de 16 ans aux corridas. Ils viennent d'annoncer la création à  Mont de Marsan d'une « École de l'Afición et des Traditions locales ».

Parallèlement, les peñas montoises ont rédigé un communiqué de presse pour défendre l'histoire taurine de leur ville. Veuillez trouver ci-dessous le communiqué de presse officiel ainsi que le communiqué des peñas montoises.

Télécharger
Communiqué des peñas montoises.pdf
Document Adobe Acrobat 72.7 KB
Télécharger
Communiqué des peñas montoises.pdf
Document Adobe Acrobat 72.7 KB

CTPRicard d’Arles : Le sprint final de temporada

 

 Le club a organisé un voyage à Arnedo, 14 ans  après celui de 2005 (Mehdi Savalli) pour le XLVI Zapato de Oro. Les présents ont pu assister aux cinq novilladas programmées dans les nouvelles arènes « Arnedo Arena » qui ne font pas oublier les anciennes en bois. Le Trophée 2019 est revenu à Francisco Montero face aux Partido de Resina. Le Français « El Rafi » remporte le prix de « la meilleure estocade » face aux Baltasar Iban, il a brindé un toro au président José Caparros.

Outre les arènes, les festivités en tout genre ainsi que les toros dans la rue et les encierros ont fait le bonheur des participants. Arnedo « Ville de la chaussure », une fabrique nous a exceptionnellement ouvert ses portes (Férié) pour une visite et quelques achats ! Nous étions au cœur de la région de la Rioja, alors une halte œnologique s’imposait. La Bodega Otañon à Logroño nous a accueilli et après la visite de la cave et des chaix, une dégustation des différents vins et crus avec tapas fut  offerte, le tout suivi de beaucoup d’achats ! Qui dit Navarre dit toros donc visite d’une ganaderia. Ce fut celle de  Miguel Reta, ingénieur agronome et aussi pastor lors des encierros de Pampelona, celui en vert assis sur la paroi de bois et à qui tous les corredores viennent serrer rituellement la main avant l’encierro. Il possède trois fers dont « Reta de Casta Navarra » inscrit à l’UCTL pour la lidia formelle (une course prévue en 2020 à Céret) et deux pour les spectacles de rue et courses en Navarre (900 chaque année) et aussi dans les régions de Castellon et Valencia. Son crédo : recherche et  consolidation de la caste navarraise. Avec l’aide du gouvernement de Navarre, 15000 tests ADN ont été effectués sur tout le cheptel actuel mais aussi sur les têtes et toros naturalisés. Un homme charismatique qui avec sa fille (ganaderia  Alba Reta) nous a fait découvrir ses vaches et ses toros avec leur progéniture sur les collines escarpées recouvertes de chênes verts où tout le travail se fait à pied, ici pas de chevaux.

 

De retour d’Arnedo, il n’aura fallu que deux jours au Président et à son équipe de bénévoles pour préparer et servir  à cent vingt convives, les traditionnelles queues de toros aux coralles de Gimeaux . Un beau sprint, je vous le disais !  Après un petit repos mérité, le CTPR d’Arles vous donne rendez-vous en 2020. Au programme : une Hivernale à la MDVA, l’AG le 9 Février à la Manade J.C.Blanc, les Férias , les rencontres des Ecoles Taurines au Sambuc le 3 mai, le déjeuner au pré en juin, un voyage à Azpeitia du 30/07 au 03/08 et les queues de toros en octobre. Le CTPR d’Arles déjà ancien, mais plein de vitalité et d’avenir !


L’illustration d'un beau week end d'aficion.

 

 Le samedi 12 octobre les toreros de culture espagnole ont affrontés les toreros landais au cours d'un match de football faisant la part belle au spectacle. Score final 4-4 avec notamment un trilpé de Tibo Garcia et un doublé de Fabien Napias. Composition de l'équipe des Toreros: Jérémy Banti, El Santo, Mathieu Guillon, Benjamin Dourthe, Alexis Ducasse, Mika Romero, Dorian Canton, Julien Lescarret, Tibo Garcia, Yon Lamothe, Alejandro Rubio, Paul Ribat, Manu Dusseing. Composition de l'équipe des Landais: Nicolas Vergonzeanne, Guillaume Vergonzeanne, Frédéric Vergonzeanne, Baptiste Bordes, Fabien Napias, David Laplace, Amilcar Rodriguez, Dominique Larie...    Ils lancent un appel à leurs homologues espagnols pour les affronter dès que possible sur leur terrain...

Le Dimanche 13 octobre, l'appel au rassemblement sur Dax à réunit plus de 700 personnes assistant à plusieurs discours remplit de sens, d'émotion, et de colère. Se sont succédés sur le parvis de la mairie Benoit Persillon, organisateur de la marche, madame Bonjean, maire de Dax, Yves Ugalde de l'UVTF, Andre Viard, président de l'observatoires des cultures taurines, Julien Lescarret et Nicolas Vergonzeanne, toreros, Justine et Lisa en représentation du comité des jeunes du sud ouest.

L'après midi sur le domaine El Campo à Mées, 200 personnes ont assisté a une tienta avec la participation de Julien Lescarret, Jérémy Banti, El Santo, Tibo Garcia, Laurent Langlois, Nicolas Vergonzeanne, Guillaume Vergonzeanne et Baptiste Bordes face à trois bons toros de Tardieu. A l'issue de la tienta, un petit excellent petit veau aura permis aux enfants quelques moments de gloire, de découverte ou de plaisir.

Le même jour fut remis un chèque de 2000 euros à l'association Les Fées No Men, qui lutte contre le cancer du sein par le club Boletero suite à la réussite du spectacle de la Nuit du Toro du 6 septembre dernier.


Dax : "Non à l'interdiction des corridas aux mineurs"

 

 Dimanche 13 octobre, plus de 700 personnes, dont de nombreux jeunes, se sont réunies à Dax à coté d'Elisabeth Bonjean, maire de cette ville dans le cadre d'une manifestation festive et combative pour dire "non à l'interdiction des corridas aux mineurs".

Parmi les orateurs André Viard de l'Observatoire National des Cultures Taurines, Benoit Persillon d'Aficion Gascogne Occitanie, Julien Lescarret, Nicolas Vergeozanne…. De nombreuses personnalités du monde taurin, Yannick Boutet alguazil des arènes de Dax, Jean-Francois Piles apoderado, Thomas Dufau matador de toro et Yves Ugalde président de l’Union des Villes Taurines Françaises... étaient présentes. Il y avait aussi beaucoup de familles parmi les manifestants : des parents venus demander qu'on respecte leur liberté d'éduquer leurs enfants comme ils le souhaitent. Il y avait aussi beaucoup d'enfants et d'adolescents prêts à témoigner de leur passion de la tauromachie et expliquant que la corrida n'est pas le spectacle traumatisant que décrivent les députés qui veulent interdire l'accès aux arènes aux mineurs.


Bouillargues : L’unique Oreille pour Ch. Parejo

 

 Ainsi que le trophée mis en jeu, le novillo de Concha y Sierra recevant lui le prix décerné au meilleur becerro. Tristan aurait pu lui aussi repartir avec une oreille au vue ses deux prestations. Quant à Nino Julian, son courage n’a pas suffit face au lot le moins facile….    Avant le paseillo, des dizaines d’enfants ont défilé en piste pour exiger la liberté d’accès aux arènes accompagnés d’un texte émouvant lu par le jeune Raphael Ladet

 

 La sixième novillada sans picadors organisée par le club taurin La Embestida proposait des novillos de Concha y Sierra, Hubert Yonnet, Héritiers de François André, O. Fernay y sus hijas, Le Laget et Alain et Frédérique Tardieu, bien présentés dans l’ensemble, intéressant le 1er, le plus toreable en second, très encasté le dernier les autres n’offrant guère de possibilités de succés.

 

Le moment le plus intéressant de la course fut le combat entre Ch. Parejo et « Pavito » un superbe eral de Concha y Sierra », violent et désordonné au départ qui se rendit à la muleta efficace et juste du protégé de T. Cerqueira. Conclusion d’une épée à l’encuentro en place. Son second adversaire de Fernay, manquant de classe, sortant la tête haute des muletazos, ne lui permit pas de double son compte. Avec l’arrivée des accords musicaux !!!! le chiclanero se recentra un peu plus sur sa faena qui s’étiolée, volant sans conséquences sur une manoletina avant une conclusion en trois temps.

 

Les plus jolis muletazos de l’après-midi sont à mettre au compte de Tristan ainsi que sa décision cape en main…. Son 1er, un Yonnet noble et distrait par l’attrait du pourtour, alla à menos après avoir offert à l’élève de l’Ecole Taurine d’Arles de belles séries sur les deux bords, plus allurées à gauche et une voltereta. L’épée caidita fut complétée d’un descabello.  Son second, du Laget, reçut de deux  larga de rodillas ne se livra guère dans la muleta de l’arlésien après avoir bousculé sans mal Merenciano le lidiando , Le pupille de La Chassagne, manquant de classe, se laissa de meilleure façon à gauche lors d’une faena soulignée par des palmas por bulerias venues des tendidos … Le palco écoutera au final une bronca pour ne pas céder à la pétition d’oreille, l’épée justifiant vraisemblablement sa décision.

 

Quant à Nino Julian, il ne put rien construire face à un F. André, léger mais trop faible pour embestir qu’il banderilla sans grande précision et qui le bouscula surtout par son attitude défensive. Epée arrière au 2eme essai. Le nîmois dut ensuite subir les assauts enracés d’un Tardieu qu’il eut du mal a contenir. Il résista tant bien que mal, réussissant au passage quelques muletazos méritoires entre deux bousculades, avec accompagnement musical !!!!! et conclut de façon peu précises en quatre actes.

 

- Christian Parejo (bleu nuit et or) Oreille (palmas au novillo) et salut après avis

-Tristan Espigue (blanc et or) Salut après avis et vuelta après avis et forte petition

-Nino Julian (argile et or) Silence et Vuelta !! après avis (palmas au novillo)

Pste N. Pince en délicatesse avec la musique. Arènes pleines sous un ciel gris, minute de silence à la mémoire de tous les taurins disparus dans l’année. Saluts des banderilleros Thomas Ubeda et M. Monnet au 4°, Mehdi Savalli et Miguelito au 5°. Remise des prix à la salle de la bergerie à l’issue de la course, prix « Embestida » au meilleur becerro à de Concha y Sierra, du trophée « Pundonor » à Christian Parejo meilleur novillero de la tarde.


Lettre ouverte aux députés et sénateurs du Gers

 

 L'Amicale des Clubs Taurins du Gers, qui représente une vingtaine d’associations d’amateurs de tauromachie, vient d’apprendre qu’un petit groupe de députés s’apprêterait à déposer une proposition de loi afin d’interdire l’accès aux arènes aux moins de 16 ans. Ce Projet de Proposition de Loi a pour objectif réel de stigmatiser la communauté culturelle taurine.
Alors que tous les jours, les jeunes générations sont confrontées à toutes formes de harcèlements susceptibles de miner durablement leur personnalité, il nous paraît grotesque de légiférer sur le prétendu traumatisme, jamais démontré par les faits, que constituerait l’accès à un spectacle partagé en famille autour de valeurs et de traditions communes.
Notre département est particulièrement concerné et ancré dans notre culture taurine car un bon nombre de localité organise des spectacles taurins comme Vic-Fezensac, Eauze, Aignan, Cazaubon, Riscle, Plaisance du Gers, Condom, Le Houga et Gimont.
En tant que représentants élus de notre département, nous vous demandons de vous opposer à cette initiative.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur les Députés, l’expression de nos respectueuses salutations.


Activités et Programmation à L'AFAP

 

 L'AFAP a lancé cette année de nouvelles activités dont deux  viennent de connaitre un vif succès. En premier lieu les "AFAP.EROS" au nombre de cinq qui se tiendront au restaurant le W à Nîmes.  Ces AFAP.EROS permettront dans un premier temps dans une ambiance conviviale de regrouper les aficionados practicos de l'afap pour échanger discuter et débattre de divers sujets. Ils seront ensuite ouverts à l'aficion locale. Le premier a eu lieu Jeudi dernier 10 octobre. 

Ensuite en second lieu c'est le projet "Arènes ouvertes pour tous" tous les samedis matins de 10h00 à 12h00 à Caissargues, lieu emblématique de la tauromachie française ou Nimeno II s'est entrainé régulièrement. L'AFAP y engage un programme d'aficion pour faire vivre la tauromachie dans ces arènes. Des capéas seront programmées au printemps,et les entrainements y sont assurés tous les samedis matins. 

Programme des mois à venir:

* Dimanche 13octobre AG chez F.André (matin) Toreo de salon à Collorgues (après midi)

* Du 25 octobre au 27 octobre Stage en Espagne à Medina Sidonie

* En décembre stage hivernal au campo chez A Bonijol Sud Ouest

* Les Actions de Quartiers 2020 débuteront en Janvier



 

Roman Perez triomphe à Calanda

 

 Le matador de toros arlésien est sorti par la grande porte des arenes de Calanda (Teruel) après avoir coupé les deux oreilles de son second. Même resultat pour Damian Castaño tandis que Daniel Luque obtenait deux fois une oreille devant une corrida de Francisco Galache donnant du bon jeu dans l’ensemble.

 


 

José Tomás solidaire de l’aficion française

 

 José Tomás a ajouté sa signature à celles des figuras qui ont ratifié le manifeste proposé par Juan Bautista pour défendre la liberté des mineurs de se rendre aux arènes. Il a tenu à manifester ainsi sa solidarité avec l’Afición française.

 


Les figuras du toreo soutiennent l’aficion française  dans son combat pour la liberté

 

 À l’initiative de Juan Bautista les figuras mondiales de la tauromachie ont signé le manifeste suivant :

 

« La relation qui nous unit à la France va bien au-delà du respect et de l’admiration réciproques qui nous ont toujours liés. La France, pays des libertés, défend la ligne de front qui nous oppose à l’idéologie sectaire anti spéciste qui prétend détruire les fondements de notre civilisation. Pour l’y aider, nous collaborons activement avec les Villes Taurines et l’Observatoire National des Cultures Taurines afin de revendiquer les valeurs d’un art qui permet à l’homme de s’élever au-dessus de sa condition dans un élan de transcendance partagée par tous.

Quelques députés du parti majoritaire prétendent interdire l’entrée des arènes aux mineurs et nous tenons à rappeler que c’est ainsi que débuta en Catalogne la crise institutionnelle qui a fracturé la région suite à une loi d’exception totalitaire et anti constitutionnelle.    La communauté taurine française lutte aujourd’hui pour conserver le droit fondamental de transmission de sa culture à ses enfants, et démontre au travers d’une étude fondamentale réalisée auprès des élèves des écoles taurines que la tauromachie est une école de vie dont les piliers sont le respect et le sens des responsabilités.    Nous ratifions ici cette réalité en apportant le témoignage de nos vies : la tauromachie fit grandir dans les enfants que nous fûmes les vertus qui fleurirent dans la solitude des arènes, à base de sacrifices, de générosité, de solidarité et de respect vis-à-vis du taureau, du public et de nous-mêmes.

Nous sommes meilleurs parce que nous sommes devenus toreros et il est certain que pour tous les enfants qui s’en approchent la tauromachie sera une source d’inspiration positive ainsi qu’une grande école d’humilité. 

Oui aux mineurs aux arènes ! Oui à la liberté culturelle ! Oui au droit fondamental et universel de transmettre notre culture à nos enfants !

Soutien inconditionnel à la France taurine, seconde patrie que nous chérissons et portons dans nos cœurs ! »

 

A ce jour, les signataires sont : El Juli, Andrés Roca Rey, José María Manzanares, Morante de La Puebla, Enrique Ponce, Alejandro Talavante, Miguel Ángel Perera, Paco Ureña, Juan José Padilla, El Fandi, Diego Urdiales, Diego Ventura, Cayetano, Álvaro Lorenzo, Manolo Vanegas, El Fundi, Víctor Mendes, Domingo López Chaves, Andy Cartagena, Emilio de Justo, El Cid, Pablo Aguado, Rafaelillo, Ginés Marín, Luis David Adame, Manuel Escribano, Alberto López Simón, Octavio Chacón, Pepe Moral, Fernando Robleño, José Garrido, Rui Fernandes, Alberto Lamelas.....


Boujan annonce les ganaderias pour 2020

 

 Les 27 et 28 Juin 2020 se déroulera la feria Toros Y campo à Boujan-Sur-Libron. Ce village de moins de 3000 âmes est désormais connu de tous ceux qui aiment le Toro Toro jusqu’au fin fond de l’Andalousie et du Portugal. Devenue la feria de novilladas la plus importante (par son nombre de spectacles) en France, elle soufflera en 2020 sa sixième bougie non sans une certaine fierté !

 Le club Aficion Torista Boujan a décidé de rester fidèle à ses profondes convictions, à sa ligne torista et à son attachement aux encastes minoritaires. Pour 2020 c’est l’encaste Saltillo que nous avons voulu mettre en avant avec deux de ses derniers représentants : Les ganaderias Saltillo et Miguel Zaballos.  Le 27 Juin après-midi, le retour des novillos de Miguel Zaballos sera un véritable événement ! Aucun de ses pupilles n’est sorti en piste depuis 3 ans et Boujan aura la primeur de ce retour avec le lot de tête de camada.  Le 28 juin après-midi, ce seront les novillos de Saltillo, qui sèment la terreur dans les ruedos depuis quelques années. La corrida de Céret cette année en est le parfait exemple !  Le 28 au matin, et ce sera inédit à Boujan, un desafio ganadero entre ces deux ganaderias pour une novillada sans picador ! 2 erales de Saltillo et 2 de Zaballos !

Enfin, l’affiche de cette année est réalisée à partir d'une photo de Mélanie Huertas, talentueuse jeune photographe, dont le souci permanent du détail nous a séduits !

Les cartels définitifs avec les novilleros seront dévoilés début février à l’occasion d’une soirée de gala sous le chapiteau (bien chauffé cette fois !) des arènes de Boujan


J.J. Padilla à Paris

 

 Torero romantique à l’âge d’internet, il est l’incarnation exemplaire du héros épique, celui dont la force de caractère et la passion pour son art lui permettent de surpasser tous les obstacles et de renaitre après les épreuves les plus dures. Sa personnalité et son don de lui-même pour le toreo et pour le public lui ont conféré le statut de personnage de légende ; successivement "Ciclón de Jerez" et "Pirata", il a offert à tous les aficionados des souvenirs impérissables.

Au terme de vingt saisons d’exploits dans toutes les arènes de la planète taurine et après sa brillante tournée d’adieux de 2018, il avait promis de revenir au Club Taurin de Paris qu’il avait gratifié de sa présence chaleureuse et amicale en novembre 2006.  C’est donc pour nous un honneur tout particulier et un vif plaisir d’accueillir  Juan José Padilla le mardi 29 octobre 2019 à partir de 20h00 au Grand salon « Spindler » du restaurant « Chez Jenny » 39, Boulevard du Temple Paris (3e), M° République 

Participation aux frais, comprenant la soirée, précédée d’un apéritif et suivie du dîner : membres du Club : 35€, jeunes jusqu’à 25 ans (à jour): 15€, hôtes de passage : 50€.  Vous pourrez à cette occasion vous mettre à jour de votre cotisation annuelle ou adhérer au Club. Montant des cotisations : individuels : 60€, couples : 100€, jeunes : 20€. Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail à l’adresse clubtaurindeparis@gmail.com  


La commission taurine du club taurin vicois

 

 ....Communique sur le choix des ganaderias de la feria de Vic-Fezensac 2020 :

Trois corridas de toros : Escolar Gil - Cebada Gago - Pedraza De Yeltes et une novillada piquée : Raso De Portillo. La corrida concours de ganaderias sera annoncée ultérieurement


« Non à l’interdiction des corridas aux mineurs »….

 

 Rassemblement ce samedi 19 octobre à 11h00 devant les arènes de Béziers

"Apprenant que des parlementaires, pour des raisons électoralistes et sous l'influence d'animalistes et autres vegans, préparent une proposition de loi interdisant aux mineurs de moins de 16 ans l’accès aux corridas, la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois condamne fermement cette initiative que rien ne justifie.  Depuis des années des groupes d'activistes tentent de faire interdire en France les spectacles taurins. Alors que la Corrida est légale dans notre pays comme l'a déclaré le Conseil constitutionnel, ils utilisent pour atteindre leur but liberticide tous les moyens : manifestations, violences, provocations, mensonges, dégradations... Oubliant que l'éducation des enfants en matière culturelle appartient – en dehors des moments scolaires – aux parents et n'arrivant pas à leur fin, ils veulent interdire la présence des enfants dans les arènes.  La raison invoquée serait les traumatismes qu’engendrerait la vision des corridas. Hors sur ce sujet aucune étude, aucun fait ne démontrent que les enfants auraient des séquelles psychologiques en allant avec leurs parents voir ces spectacles.

Mais au delà de cette loi, le but caché est l'interdiction des écoles taurines. Tous ceux approchant des élèves constatent que ces jeunes sont équilibrés et en dehors de l'école taurine ont une scolarité normale avec des résultats souvent plus que convenables.

Pour les anti-taurins ces enfants devenus adultes – seraient comme leurs parents - des pervers, des assassins, des psychopathes... Naturellement, là aussi, aucune preuve, aucune étude ne sont fournies.Plutôt que vouloir restreindre la liberté éducative des parents dans le cadre des traditions, ces parlementaires devraient s'atteler à résoudre les causes des drames touchant les familles donc les enfants : drogues, pornographie, licenciements, chômage, fin de mois difficile pouvant entrainer la séparation des parents... sans oublier la violence de certains jeux vidéo et sites internet.

La Fédération des Clubs Taurins du Biterrois fera tout pour défendre, non seulement les traditions taurines, mais aussi la liberté éducative des familles. Pour cela nous appelons les habitants du Biterrois et des alentours épris de liberté à se rassembler le samedi 19 octobre à partir de 11h00 devant les arènes de Béziers, place Nimeño II."


Communiqué de Presse

 

 Le projet de loi concernant l’interdiction d’accès aux corridas pour les enfants de moins de 14 ans est tout à la fois liberticide et non fondé.  Liberticide, parce qu’il viendrait donner à la loi la capacité de l’Etat à se substituer à l’autorité parentale vis-à-vis d’activités constitutionnellement admises dont la corrida fait partie dans nos régions de tradition taurine ininterrompue.  Non fondé, car rien ne démontre, et nous pouvons en témoigner dans nos familles respectives, les écoles de tauromachie venant récemment d’apporter leur pierre à l’édifice à travers un questionnaire précis et très édifiant, effectué auprès de leurs élèves, que la corrida et son monde ne provoquent aucun traumatisme particulier sur des enfants, en l’occurrence baignés de cette culture basée sur une quête d’esthétique et de courage.  Personne, en revanche, n’est dupe de l’intention réelle de ce projet de loi. Son but unique, et parfaitement lisible, est de séparer le fait taurin de toute transmission générationnelle et, par voie de conséquence, d’éradiquer à plus ou moins brève échéance une haute tradition culturelle du sud de la France.

Nous ne nous laisserons pas faire et notre détermination est entière devant ce qui n’est ni plus ni moins qu’une atteinte inadmissible à une de nos libertés culturelles fondamentales. 

 

Les clubs taurins bayonnais : Betisoak, Cercle Taurin Bayonnais, Peña Campera, Peña Taurine Bayonnaise, Peña Taurine Côte Basque.


Le programme complet de la semaine taurino-culturelle organisée par la Peña Jeune Aficion de St-Sever.

 

 

 

2 novembre : 19h00 vernissage de Toro Expo, - 21h00 Cinéma Tapas.
3 novembre : Auberge Espagnole avec 11 peñas (capeas, gastronomie, flamenco)
4 et 8 novembre : conférences Cloître des Jacobins – lundi 21h00 - gratuit Carte blanche à “Don Zocato“ – 21h00 - Cloître des Jacobins La tauromachie, il y a 40 ans, aujourd’hui, demain… avec les intervenants : Araceli Guillaume-Alonso, Maître de conférences à l’UFR d’études ibériques et latino-américaine de Paris IV. Francis Wolff, philosophe, professeur émérite de l’Ecole Normale Supérieure. Carlos Abella, licencié en sciences économiques, responsable des affaires taurines de la communauté de Madrid, écrivain. Yves Harté, rédacteur en chef du journal Sud-Ouest, prix Albert Londres. Victor Mendes, matador et vedette de la tauromachie dans les années 80-90. Jean-Louis Haurat, journaliste et correspondant de la revue Aplausos. Alberto Garcia, jeune imprésario qui fête les 10 ans de Tauroemoción. Zocato, critique taurin et talentueux narrateur !! A l’issue de la conférence, présentation et dédicace du livre “Francis Wolff, moments de vérité“ par Pierre Vidal. Fin de soirée animée par le guitariste flamenco Paco El Lobo

7 novembre : Manolete flamenco (théâtre)
9 novembre : Un philosophe dans l’arène. Première projection dans le Sud-Ouest  En présence de Francis Wolff et Jesus Muñoz. à partir de 19h30 Tapas y Vino  22h30 Nuit Torock n’roll

10 novembre Cloître des Jacobins – 11h00 - Apéritif animé par Gracias por las Tapas  12h30 - Repas Conférence du 40e anniversaire avec les ganaderos  Juan Sanchez Fabres et Javier Sanchez Arjona, les matadors de toros Richard Milian et Victor Mendès, les parrains de la Peña. Le tout pour nous raconter l’aventure de deux  torerazos ainsi que la saga des toros de Coquilla, encaste majeur du 20e siècle et présent à Saint-Sever ce 11 novembre 2019.  19h30 aux Burladeros Tapas y vino. Nuit du 40eme anniversaire avec VVPMT

11 novembre : 9h00 casse croûte et rastro taurin, 11h00 Fiesta campera avec quatre novillos de Sanchez Fabres pour Andres Palacios, Antonio Nazaré, Thomas Dufau et Miguel Angel Pacheco, 12h30 apéritif concert puis 13h repas de l'Aficíon. 16h00, novillada piquée aux arènes avec novillos de Coquilla de Javier Sanchez Arjona pour Francisco Montero et Alejandro Mora, sobresaliente : Juan Antonio Pinto  . 19h30 Tertulia y tapas.

Manolete Flamenco

 

 Jeudi 7 novembre à 21h00, c'est le Cloitre des Jacobins à Saint Sever qui accueillera une lecture flamenca dédiée à Manolete. à partir du livre d'Anne Plantagenet « Manolete, Le Calife foudroyé » paru en 2010 aux éditions Au Diable Vauvert. Dans la nuit du 27 au 28 août 1947, Manolete (1917-1947), au volant de sa Buick bleue, se rend à Linares où il doit combattre le lendemain. Torero star, adulé et haï, il compte les jours avant la fin de la saison, épuisé par les critiques et sa passion dévorante pour Lupe Sino (1917-1959), une actrice libre et voluptueuse, que l’Espagne condamne. Anne Plantagenet (voix) et Cristóbal Corbel (guitare) font revivre, le temps d’une lecture enflammée, l’amour sensuel et tragique de Manolete et Lupe Sino, de leur rencontre jusqu’à Linares, dernière plazza de toros pour le maestro.

Toro-Expo 2019

 

 La Peña Jeune Aficion de Saint sever est une association qui défend et promeut la culture taurine sous toutes ses formes. Depuis 1985, elle organise chaque année au mois de novembre une semaine taurino-culturelle avec de nombreuses animations : conférences, capeas, soirées musicales, novilladas, et exposition de sculptures et peintures.

Présentation de la prochaine édition de cette exposition artistique. Les artistes invités ont carte-blanche et peuvent ainsi laisser libre-cours à leur imagination.  Une exposition qui se déroulera dans la grande salle (ancienne chapelle) du couvent des Jacobins. Entrée gratuite.  Le vernissage aura lieu le lundi 4 novembre 2019 à 19h00.

L’exposition sera ensuite visible du mardi 05/11 au samedi 09/11 de 15h à 19h, puis le dimanche 10/11 et le lundi 11/11 de 10h à 15h00.

 

-Sculpteur espagnol originaire de Salamanque, Jésus Cobaleda est connu dans le monde taurin comme l’éleveur des célèbres toros de ‘Barcial’. Il vient nous présenter ses œuvres en bronze qu’il réalise en amateur dans ses moments de détente. Sa dernière exposition eut lieu en 2013 à Dax.

-Artiste autodidacte inclassable, la légèreté du propos de cette peintre cache une volonté d’aboutir à un objectif précis. La bande dessinée a nourri l’œil et la main de Catherine Dhomps et ses personnages muets sont drôles. Sa dernière exposition eut lieu à Toulouse en 2018.

- Né à Paris en 1960, ancien élève de l’Ecole des Arts et Métiers de Séville, ‘Loren’ est un artiste mondialement reconnu. Orienté vers l’art contemporain, auteur de nombreuses affiches, ce peintre travaille sur tous les supports possibles et décore parfois entièrement des arènes.

-Né à Cali, ce peintre vit et travaille depuis 7 ans dans les Landes. Avec leur épaisseur et leur composition, faites de milliers de traces de couleurs, les toiles de Diego Ramos Ramirez mêlent peintures à l’huile, pastels gras ou secs, aquarelles et parfois des collages.

-Originaire du Sud-ouest, passionné très jeune par la peinture, Mathieu Sodore étudie à la faculté d’arts plastiques de Bordeaux. Après plus d’une quarantaine d’expositions, il revient à St-Sever où il cultive de nombreuses amitiés. Il multiplie les activités liées à la peinture : illustration d’ouvrages, création d’affiches, conférences, collaboration avec des journaux et des revues, participation à des films, etc.

-Peintre mondialement connu, Claude Viallat nous offre le privilège exceptionnel de venir à St-Sever pour sa seule exposition de l’année 2019.  Il adopte un procédé à base d’empreintes posées sur toiles libres, sans châssis, s’inscrivant dans une critique radicale de l’abstraction lyrique et géométrique. Enseignant dans plusieurs écoles d’art contemporain, il a obtenu de multiples récompenses honorifiques.

-Peintre autodidacte, Antoine Voisin travaille sur l’agencement des formes et des couleurs pour rendre sensible la réalité intime des corps. Travaillant sur le vif, captant les postures, il tente d’exprimer les enjeux du travail d’aujourd’hui en utilisant des techniques variées.

-Peintre, dessinateur et sculpteur autodidacte, Hubert de Watrigant obtient à Rome en 1974 un prix de dessin. Grâce à ses différentes techniques il nous offre une magnifique variété de tableaux. Son travail et son sens aigu de l’observation donne un résultat étonnant et hors du commun.


Le 20eme anniversaire du CTPRicard de Caveirac

 

 Un anniversaire qui sera fêté les 1er et 2 novembre en présence de Ruiz Miguel. Ouverture des festivités le vendredi 1er novembre par une tienta à 15h00 avec Richard Milian, Denis Loré et Solalito. 21h00 diner-débat avec Francisco Ruiz Miguel : 50 ans d’alternative. Le lendemain rendez-vous à Nîmes pour un café-toro avec la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard suivi d’une conférence de Ruiz Miguel sur les toros de Victorino Martin. Retour à Caveirac pour l’apero à 18h30 avant le repas de clôture… Renseignements et réservations au 06.73.50.71.53


Les Journées Torrito Afición

 

 Les dates des incontournables J.T.A. sont officielles pour 2019. Pour ces 19º et 20º éditions, les premières auront lieu les vendredi 8 et samedi 9 novembre et les secondes les vendredi 29 et samedi 30 novembre. L'organisation est l'habituelle.

Le vendredi, journée "immersion" à partir de 8h00 avec petit-déjeuner, ferrade de trente veaux, visite de l'élevage, tentadero, apéritif et déjeuner. Le samedi le festival avec quatre novillos combattus dans la Cerca de los Franceses à partir de midi.


Le Festival de Samadet

 

 Comme chaque année, Marc Serrano, avec le Peña Al Violin et l’aide de Didier Cabanis, organise le Festival de Samadet qui se déroulera le 26 octobre 2019. Marc Serrano, Esau Fernandez, José Mauricio, Filiberto, Hector Ferrer et Alejandro Marcos combattront des toros et novillos des ganaderias Virgen Maria, Cuillé, Camino de Santiago, Tardieu Frères et Gallon Frères

Grâce à la collaboration altruiste et désintéressée de tous, la totalité des bénéfices obtenus sera remise à l’Association de Pédiatrie de l’Hôpital de Mont de Marsan.

Programme de la journée : -9h : randonnée Pédestre 10km -11h : initiation toreo de salon -12h : repas à la salle des fêtes -16h : grand festival -18h30 : respas Gascon de clôture et soirée de remise des trophées.


 

Toril TV

 

 Diffusion de la nouvelle émission Toreo n°32. L’invité de cette émission sera Tibo Garcia. Au sommaire : - Rencontre avec Joselillo - Antonio Ferrera, le phenix du Toreo - Plateau TV avec Tibo Garcia


 

Avec la Peña Antonio Ordóñez

 

 Bien avant une actualité qui mobilise le monde taurin pour la défense de nos passions et leur transmission aux jeunes générations, la Peña Antonio Ordóñez avait programmé le samedi 26 octobre à 15h00 une réception du Centre Français de Tauromachie que nous avons suivi tout au long de l'année. C'est dire que cette actualité donne encore plus de pertinence à notre initiative.

 


 

Mobilisation…

 

 Beaucoup de personnes se sont rassemblées samedi matin à Nîmes pour manifester contre la proposition d’Aurore Bergé d’interdire l’accès aux arènes au moins de 16 ans… ! Une première riposte qui en appelle d’autres.

 


Les 31eme journées taurines de Béziers

 

 Elles se dérouleront du 24 au 27 octobre

Jeudi 24 octobre - Palais des Congrès Béziers - 19h - Exposition photos de M Fortes et JP Albouy - Cocktail de bienvenue et dégustation des vins : « Coteaux de Béziers Vignerons de Sérignan » - 20h - Inauguration des Journées Taurines - Concert de musiques taurines avec La Lyre Biterroise 

Vendredi 25 octobre Palais des Congrès Béziers - 19h - Exposition photos de M Fortes et JP Albouy - Cocktail de bienvenue et dégustation des vins : « Domaine Haute Condamine » de Boujan sur Libron - 20h30 - Conférence débat animée par Paul Hermé «120 ans d’histoire taurine» avec la participation de Tomas Campuzano - Manuel Ruiz - Victor Mendes 

Samedi 26 octobre - Finca Sainte Thérèse à Bessan - Bolsin de la Grappe d’Or  parrainé par Sébastien Castella avec la participation des Ecoles taurines de : Adour aficion - Almeria - Arles - Barcelone – Béziers Campo Gibraltar - Castellon - Chiclana - Nava del Rey - Madrid – Nîmes - Salamanque – Valencia - 10h30 - Tienta 1ere série de qualification - 3 vaches de l’élevage «Fernay» - 12h - Apéritif offert par l’UCTPR - déjeuner à la Finca (15€ sur réservation 06 11 83 60 08) - 15h - Tienta 2eme série de qualification - 3 vaches de l’élevage « Vangilisti » (Journée complète Gratuite hors repas) - Palais des Congrès Béziers - 20h 30 – Soirée de gala – Buffet dinatoire. Remise des trophées de la Féria de Béziers 2019 accompagnée par « La Lyre Biterroise » (35 € sur réservation à votre Club taurin ou 06 88 06 65 70)

Dimanche 27 octobre - Arènes de Beziers - Bolsin de la Grappe d’Or - 10h - Tienta 3eme série de qualification - 3 vaches de l’élevage « Margé» - 12h - Pena Emilio Oliva - Apéritif parrainé par la Société Ricard - Déjeuner aux arènes (15€ sur réservation 06 11 83 60 08) - 15h - Novillada Sin Picador avec les triomphateurs des 3 tientas - Bétail provenant des 3 élevages Remise des trophées ( Matinée gratuite — Après midi 10€ )


Mobilisation

 

 Vous trouverez en cliquant Ici la lettre ouverte de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard aux Députés LREM et MODEM du Gard au sujet de la possible interdiction d'accès des corridas aux mineurs.


Lunel : Le rendez-vous des aficionados a los toros

 

 La 6ème édition du Rendez-vous des Aficionados a Los Toros se profile...

Ciné et rencontres : Projection du film d’Emilio Maillé et Jacques Durand Curro Romero, le Pharaon de Séville (DMVB films, Canal+) par l’association Arte y Toro. En cette année hommage à un jeune pharaon d’Égypte, Lunel fête celui de Camas, des environs de Séville. Francisco Lopez Romero, le grand, le sombre Curro en qui Séville s’est plu de se mirer, et dont la lumineuse et désastreuse vie de 50 ans d’art a pris fin un soir d’automne 2000. Curro Romero est un cas unique de longévité mais surtout un cas unique et énigmatique d’assimilation à une ville : Séville. À l’issue de la projection, un entretien animé par Daniel Saint-Lary, avec comme invités Jacques Durand, des toreros d’ici qui ont bien connu le plus célèbre torero d’Andalousie : Chinito, qui reçut l’alternative de ses mains, Curro Carro l’arlésien, Jean-Marie Bourret le banderillero attitré de Enrique Ponce…  Espace Castel jeudi 14 novembre 2019 à 18h30

Musique : Concert Mémoires flamencas (flamenco puro) de l’association Flamenco en Arles présidée par José Manrubia. Avec Jésus Campos (percussions et compas), Céline Daussan (danse), Jero Férec (guitare) et Laura Marchal (chant).  Salle Castel jeudi 7 novembre 2019 à 18h30

Exposition : Zaza, artiste au féminin, guidée par sa passion, prend sa source avec rondeurs de l’Atlantique au Campo Bravo. Depuis plus de quinze ans elle exerce son activité de sculptrice à Seignosse (Landes) où elle puise son inspiration dans le monde du toro, du rugby et de la mer. Pour La Feria des rondeurs, elle utilise le béton cellulaire, le bronze, la serpentine (une pierre du Zimbabwe) avec lesquels elle réalise des pièces uniques. Spécialiste de sculptures animalières aux rondeurs chaleureuses, elle déclare « s’épanouir lorsqu’elle se voue au roi Toro et s’emploie à défendre la tauromachie au travers de son Art ».  Les photographies d’Alexandre Blanco, Patrick Colléoni « Paco », Éric Hermet, Anthony Maurin, Christine Nuel et Manon Payan complètent ce vaste panorama de l’art tauromachique. Le vernissage sera animé par l’École de musique de Lunel.

Espace Louis Feuillade vernissage mercredi 30 octobre à 19h à l’Enfance de l’Art  Exposition du 31 octobre au 24 novembre 2019

Lectures musicales :  Avec Des toros en toutes lettres et en notes... Daniel Saint-Lary organise un autre temps fort de ce rendez-vous des aficionados à Lunel. Les désormais classiques lectures musicales autour du prix Hemingway. La nouvelle lauréate et quelques unes du recueil de cette année, lues par Daniel Saint-Lary, Peggy Liby et Philippe Béranger. À ce trio en voix, répondra un trio de musiciens, celui qui enchante par son talent et ses facéties musicales l’auditoire de Lunel : Gregorio Ibor Sanchez (guitare), Pepe Martinez (accordéon et chant) et Thierry Daudé (cuivres).  Espace Castel jeudi 21 novembre 2019 à 18h30

 Le vernissage de Zaza est libre et gratuit ; l’accès aux autres manifestations est gratuit sur invitation à retirer la veille à partir de 14 h, à l’espace Louis Feuillade, et dans la limite des places disponibles. Espace Louis Feuillade - 48, boulevard Lafayette - 34400 Lunel ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h & de 14 h à 18 h,  le dimanche de 10 h à 12 h & de 15 h à 18 h


Dates à retenir

 

 La Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard est heureuse de vous informer des dates retenues pour le Printemps des Jeunes Aficionados 2020, du 5 au 8 mars. Cette 13e édition s'articulera autour de 3 soirées de conférences les 5, 6 et 7 mars 2020 et du week-end taurin de promotion de la tauromachie auprès des jeunes les 7 et 8 mars 2020. Le programme vous sera dévoilé lors d'une soirée spéciale et originale le 8 décembre prochain.


Rodilhan 2019, le 27 octobre

 

 Amis aficionados, nous avons le plaisir de vous présenter l’affiche de notre traditionnelle Journée taurine de l’Aficion réalisée par le duo Roman - Plaza del Carmen.

Le programme de la journée est le suivant :  -9h30 : accueil des aficionados avec un petit déjeuner offert  -11h00 : Tienta de 2 vaches de François André par  -Rafael Ponce de Leon (CFT)  -Juanito (Adour Aficion)  -12h00 : apéritif animé par la peña Camargua suivi du repas

-15h30 : cinq novillos du Grand Badon (Cuillé) pour Alberto Lamelas, Andy Younes, Tibo Garcia, Maxime Solera et Solalito

Pour des raisons de sécurité, comme chaque année il n’y aura qu’une entrée, celle-ci se situera Chemin Du Moulin de l’hôpital. Bien qu’une billetterie soit en place à cet endroit-là le jour J, nous vous recommandons de vous procurer vos places en amont afin de faciliter votre entrée. Une permanence sera assurée tous les soirs de la semaine de 17h30 à 19h30 à partir du lundi 21 octobre ainsi que le samedi toute la journée. Vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places par téléphone.

Concernant les tarifs :Journée complète (petit déjeuner, tienta, repas et festival) : 30 euros Festival : 20 euros ienta : 5 euros Repas : 12 euros  En soutien au maintien des traditions chez les plus jeunes, nous avons décidé cette année de proposer un tarif préférentiel sur la journée complète pour les jeunes de moins de 16 ans qui est de 20 euros. Spectacles gratuits pour les moins de 10 ans (hors prix du repas).

Les bénéfices de cette journée seront reversés à une association œuvrant pour le bien-être d’enfants en situation de handicap. De ce fait, il n’y aura pas d’invitation.  Nous espérons vous retrouver nombreux cette année encore pour cette journée hautement symbolique dans le but de défendre et promouvoir notre identité culturelle.

 

Communiqué CTPR Toros y Caridad


 

Jean-Louis Lopez n’est plus

 

Il est décédé à l’âge de 75 ans des suites d’une longue maladie. Professeur d’espagnol, il fut un chroniqueur taurin pour le quotidien le Midi Libre dans les années 80 et 90 mais également dans la revue Corrida et les ouvrages qu’il avait rédigés. Jean-Louis Lopez avait également travaillé pour France 3 et Canal + quand ceux-ci retransmettaient les corridas, et était le correspondant en France de la Radio Nationale de España pour la tauromachie. DEP


 

Saint Gilles

 

La soirée du revivre avec la diffusion du film des meilleurs moments de la feria de la pêche et de l’abricot 2019 suivie d'un apéritif offert aura lieu le vendredi 25 Octobre à 19h00 (salle Jean Cazelles)

 


Ales

 

La 1ère soirée de Gala de remise des Trophées de la saison taurine Alésienne 2019 (tauromachie Camarguaise et Espagnole) aura lieu le samedi 9 novembre 2019 en présence des lauréats. Pour la corrida : Piquero: Luis Alberto Parron Subalterne : João Ferreira Meilleur toro: Jerezano N11 Marquis Albaserrada Meilleur torero: Alberto Lamelas Repas animé et quelques belles surprises au cours de la soirée...

Les places étant limitées les inscriptions seront confirmées lors du règlement. Merci pour votre compréhension nous comptons sur votre présence pour cette première à Alès. Tel. 06.18.48.60.48 ou contact.tac@yahoo.com (Communiqué)


Eterno Fandiño

 

 Ce dimanche a été inaugurée à Aire sur Adour, la statue érigée en mémoire du torero basque mort dans les arènes aturines, en presence de plus d’une centaine d’aficionados, dont matador de toros Thomas Dufau, le troisième homme de l’affiche devant les Baltasar Iban  le 17 juin 2017 dans les arènes Maurice Lauche.  La statue, un bronze du sculpteur Sergio del Amo, ami personnel du torero disparu, trône à jamais devant la plaza de toros d’Aire sur l’Adour

Une étoile devenue à jamais une légende. Très bel hommage rendu lors de l’inauguration de la statue réalisée en mémoire du Maestro Ivan Fandiño. Le lion continuera de rugir…. Le budget de la souscription n’est pas totalement bouclé, les dons peuvent être envoyé à l’adresse suivante Association Eterno Fandiño – BP 88 – 40801 Aire sur l’Adour Cedex. (Photo M. Saubion)