Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir les ganaderias Yonnet, La Paluna, Valverde, Malaga, Barcelo, La Veronique sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....Retrouvez tout sur Madrid en page Madrid 2019....


Toreria 2019.

 

 Se déroulera le samedi 5 octobre aux Jasses de Bouchaud, ganaderia Pages-Maihan et sera consacré aux novilladas et au novilleros. Expo, projections, conférences avec novilleros, ganaderos, organisateurs et pour invités d’honneur, ceux du Certamen de l’Alfarero de Oro de Villaseca de La Sagra. Retenez déjà la date.



Mont de Marsan

 

 

 

Première corrida des Fêtes de la Madeleine
Six toros de La Quinta, bien présentés, dans le type de l'encaste, nobles mais manquant de transmission pour :

 

-Daniel Luque : silence, un avis et une oreille
-Emilio de Justo : salut, un avis et salut
-Thomas Dufau : silence, un avis et silence

 

salut des banderilleros au troisième (Manolo de Los Reyes),quatrième (Raul Caricol)
et cinquième (Morenito d'Arles)

 

Reseñas y fotos (N. Regardier-Michel Volle) à venir

 


Signes du Toro l’actu

 

 Sera diffusé le samedi 20 juillet à 12h05 sur France 3 Aquitaine et France 3 Occitanie.  Une émission proposée par Joël Jacobi, Michel Dumas et Vincent Bourg  « Zocato », avec la complicité d’Anthony Martin.

Signes du Toro l’actu n° 3 –Portrait de Aurora Algarra : ses toros sont combattus à Mont-de-Marsan ce jeudi 18 juillet. L'été de Zocato : épisode 3, il vous fait vivre sa journée taurine du 9 juillet à Pampelune. La faena de la semaine avec le novillero Maxime Solera, le 14 juillet à Céret et sa spectaculaire estocade.


Arles finalise la corrida de Palha

 

 Domingo López Chaves est à l’heure actuelle le meilleur chef de lidia pour les corridas difficiles. Sa technique solide et son expérience lui ont permis de marquer les esprits lors de la dernière San Isidro madrilène, face à un imposant toro de Cuadri qu’il a toréé somptueusement par naturelles. À Vic il brille depuis deux ans lors de la corrida concours et également à Zaragoza. En 2018 il a triomphé chez lui, à Salamanca, face à une corrida du Puerto de San Lorenzo compliquée. Face à la redoutable corrida de Palha, il est l’homme de la situation

Depuis leur présentation madrilène qui avait valu aux toros de Palha d’être ainsi loués par la presse, ils n’ont jamais failli à leur réputation. Réputés âpres et encastés, ils sont aussi dotés d’une puissance physique à toute épreuve qui leur vaut de figurer sur la liste noire de nombreux toreros. Pepe Moral, Octavio Chacon et Lopez Chaves méritent pour leur présence le plus grand respect


 

Féria d'Hagetmau 2019

 

 

 Pour la novillada non piquée du samedi 3 aout, présence de Jean - Baptiste Lucq (excellent à Mugron et Castelnau), Solalito (triomphateur à  Séville jeudi dernier) , Christian Parejo (vainqueur du bolsin de Bougue) face aux novillos d' Alma Serena (ganaderia triomphatrice chaque année à Hagetmau)  et pour la novillada piquée du dimanche 4 aout présence des triomphateurs de Madrid et Séville, Rafael Gonzalez, (présentation en France) et Manuel Diosloguarde et de Pampelune Diego San Roman face aux novillos de Montealto (ganaderia maintes fois répétée à Las Ventas)

 


Les cartels de Mont de Marsan

 

 Une feria autant pour les aficionados "toristes" que "toreristes"

L'afición du Plumaçon est éclectique, elle aime autant les "toros-toros" qu'elle ne prend plaisir à voir les plus grands toreros du moment. Aussi, la feria montoise a toujours été une feria "mixte" : volonté de présenter les plus grands élevages y compris dans le créneau "toriste", mais également les plus grandes vedettes de la tauromachie.  La feria 2019 s’inscrit totalement dans la philosophie taurine de la ville de Mont de Marsan tout en collant parfaitement à l’actualité taurine. Quand on regarde la programmation de cette année, ce critère de mixité est parfaitement respecté avec deux corridas pour aficionados "toristas" (La Quinta et Victorino Martín), deux pour les vedettes (Luís Algarra et Núñez del Cuvillo) et une corrida pouvant faire le lien entre ces deux aficions (Fuente Ymbro).   Et chez les toreros, tous ceux qui font l’actualité taurine de 2019 seront présents : Cayetano après son triunfazo de Pamplona qui remplace Roca Rey blessé. Pablo Aguado, la grande révélation de cette temporada (que nous avions déjà annoncé avant son triomphe de Séville), Emilio de Justo, que nous présentons dans deux registres différents : devant les La Quinta, mais aussi devant les Cuvillo car c’est un torero complet qui aura à cœur de montrer, dans une arène dont il dit lui-même qu’elle l’a lancé, qu’il possède tous les talents.  Mais aussi Paco Ureña, le grand triomphateur de la San Isidro ainsi que Miguel Ángel Perera, qui a ouvert la grande porte de Madrid devant les Fuente Ymbro et qui sera confronté à ce même élevage. Et que dire de Daniel Luque qui triomphe partout.  Sans oublier les toreros qui seront les figuras de demain : Ginés Marín, Álvaro Lorenzo, Javier Cortés, López Simón... Et bien sûr le torero local, Thomas Dufau qui a relancé sa carrière grâce à une oreille à Madrid l’an dernier et qui vient d’ouvrir la grande porte de la feria de Vic Fezensac.

Changement pour le 18 juillet Le matador de toros Andrés Roca Rey vient de faire savoir qu’il ne pourra pas honorer son contrat à la Feria de la Madeleine, pour raisons médicales. Le torero est blessé à l’épaule et doit observer le repos absolu pendant plus d’une semaine. La Commission Taurine montoise a immédiatement décidé de le remplacer par le matador de toros Cayetano Rivera Ordóñez "Cayetano".

Cayetano a gagné légitimement cette substitution car il est le triomphateur absolu de la feria de Pamplona 2019 au cours de laquelle il a coupé 4 oreilles à la corrida de Núñez del Cuvillo. Avec le triomphateur de Séville (Pablo Aguado), le triomphateur de la San Isidro de Madrid (Paco Ureña), la feria de la Madeleine est fière de présenter à son public le triomphateur de la troisième feria la plus importante d’Espagne.

 Les cartels de la Madeleine 2019 qui se déroulera du 17 au 21 juillet avec cinq corridas de toros, une corrida portugaise et deux novilladas.

-Mercredi 17 juillet 18h00 : Six toros de La Quinta pour Emilio de Justo, Daniel Luque et Thomas Dufau

-Jeudi 18 juillet 11h00 : Novillada sans picadors. erales de Casanueva, Malabat, La Espera et Alma Serena pour Cristian Parejo (École taurine Chiclana), Borja Escudero (École taurine du pays d’Arles), Manuel Perera (École taurine de Badajos) et Solalito (École taurine Campo de Gilbraltar).

18h00 : Six toros de Luis Algarra pour Sébastien Castella, Cayetano et Alvaro Lorenzo

-Vendredi 19 juillet : 18h00 Six toros de Fuente Ymbro pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Pablo Aguado.

22h00 Corrida Portugaise : quatre toros de la Ganaderia Blohorn pour Óscar Borjas et Juan Manuel Munera avec les forcados Academicos de Coimbra.­

-Samedi 20 juillet : 18h00 : Six toros de Nuñez del Cuvillo pour Paco Ureña, Emilio de Justo et Ginés Marín.

22h00 : Novillada piquée avec six novillos de Ave María (propriété de Ph Pages et Robert Margé) pour Rafael Raucoule « El Rafi », Dorian Canton, Juan Bautista Molas, Yon Lamothe, «El Galo», Andrés Lagravère, et enfin «Kike», Cédric Fructueux

-Dimanche 21 juillet : six toros de Victorino Martin pour Octavio Chacon, Javier Cortés et Juan Leal


Les Saintes Maries de la Mer : Ruy Fernandes enlève le Centaure d’Or

 

 Le portugais s’est imposé assez facilement pour avoir su s’adapter aux qualités de ses deux opposants et en se montrant sûr avec le rejon de mort. Trois oreilles et le trophée du Centaure d’Or qui lui fut remis en piste à la fin de la course par Mr Chasseing maire des Saintes, accompagné de Marie Sara, de Marie-Pierre Callet…..  Sergio Galan aurait pu couper au moins une oreille au 5eme mais il a faillit avec l’épée. Quant à Oscar Borjas, trop impétueux il est passé un peu hors sujet face à ses deux Gallon Frères. Un lot de toros de cinq ans, de tamaño varié, dépointés réglementairement, qui donnèrent un jeu excellent, quatre sur six applaudis à l’arrastre, meilleurs les 1er et 5eme, supérieurs les 4eme et 6eme, R. Fernandes invitant les deux ganaderos de Mas Thibert à partager sa vuelta triomphale avec les deux oreilles du quatrième.
-Rui Fernandes : Oreille et deux oreilles
-Sergio Galan : Silence et silence
-Oscar Borjas : Silence et salut
Pst G. Magnani, un tiers d’arenes sous un soleil estival
Le 1er Gallon fut infatigable et d’un galop bien régulier,  permettant à Ruy Fernandes de se mettre en valeur aux banderilles, que ce soit sur El Dourado et son temple, ou avec H quiebro et ses pirouettes, le tout avec justesse et précision. Après trois banderilles courtes liées, un rejon efficace mit un terme au combat. Brindée à Marie Sara, sa seconde actuaccion se fit essentiellement sur Artista, qu’un excès de confiance lui valut une bousculade fort heureusement sans conséquences. Une faena parfaitement en adéquation avec son excellent adversaire, applaudit à l’arrastre comme son premier. Final sur Izai avec des courtes enchainées et un rejon fulgurant lui valant une double récompense.
Sergio Galan appuya un peu trop sur la 1ere farpas et le toro s’en ressentit en cours de la faena, malgré les cites ajustés d’Embroque ou de Titan, le madrilène s’embrouillant ensuite avec le descabello. Il réalisa devant son second, le plus pastueño de l’encierro, une faena d’oreille à Madrid. Toréant classiquement pour amener son adversaire à se livrer, sur Capote d’abord, et surtout avec Ojeda, une véritable muleta torera, clouant une superbe paire à deux mains sur Capricio avant les roses et un rejon un peu décalé avec Oleo… Une mort un peu longue, deux descabellos et un public de vacanciers en majorité, ont fait que de pétition, point il n’y eu..
Le 3eme aussi fut un peu trop châtié et avec en plus une lidia plutôt chaotique du bouillant Oscar Borjas, il finit en tablas avant de se casser malencontreusement une patte, ce qui mit un terme prématuré a son combat… Il attendit le dernier à la porte des chiqueros, un Gallon qui se blessa à une main mais qui fut, pour les rejoneadors, le meilleur de la course… Avec Whisky et ses cabrades, Londoño ou Giralda, le cavalier de Burgos, trop en mouvement, alterna le bon et le plus approximatif, brillant sur des poses al violin mais au final, s’égarant avec le rejon de mort…


Céret de toros 2019

 

Final de feria avec six toros de Saltillo pour

-Fernando Robleño (bleu et or), saluts protestés après avis et sifflets
-Javier Cortés (nazareño et or), saluts et silence
-Gómez Del Pilar (bleu ciel et or), saluts après deux avis et saluts

 

Triomphe de Maxime Solera.

 

Cinq novillos de Monteviejo et un de Urcola comme sobrero (3ºbis)

-Juan Carlos Carballo (turquoise et or), silence après avis et salut après avis

-Aquilino Girón (violette et or), salut et silence

-Maxime Solera (sorbet fraise et or blanc), deux oreilles après avis et vuelta après avis

 

Cinq toros de Juan Luís Fraile Martín et un sobrero de Peñajara (2 bis) pour :

-Javier Castaño (bleu marine et or), silence et silence
-Iván Vicente (rose et or), silence et silence
-Joselillo (saumon et or), saluts après avis et silence

Le prix au meilleur picador a été partagé entre Jesús Vicente et Tito Sandoval.

 

Reseñas y fotos (N. Regardier-Michel Volle) à venir


Plaisance du Gers

 

 Novillada non piquée des fêtes 2019 avec trois erales du Camino de Santiago (2eme, 3ème et 4ème) et trois de L’Astarac bien présentés et donnant du jeu,  pour

-Christian Parejo (bleu et or) : salut, un avis et une oreille

-Miguel Polope (blanc et or) : un avis et silence, un avis et vuelta

-Solalito (vert et or) : une oreille, deux avis et silence

Vuelta au cinquième « San Salvador »

Le matin tienta de l’eleveur Jean-Louis Darré (deux vaches du Camino de Santiago et une de l’Astarac) par Marc Serrano et Thomas Cerqueira , piquero Laurent Langlois


 

Noche Campera

 

 

La Peña Tibo Garcia organise sa première Noche Campera au Mas du Grand Borde le vendredi 2 août à 19h00. Ce sera l'occasion pour Tibo de peaufiner son entraînement en lidiant et mettant à mort un toro.


 

Avec Marc Serrano

 

 

Le mercredi 24 juillet, Marc Serrano combattra un novillo du fer de "El Parralejo", lors du festival taurin de Santa Ana la Real.  Un seul matador et un seul novillo, voilà un bien singulier festival, pour ce pueblo, de la province de Huelva. Un festejo offert à la population dans le cadre des fêtes traditionnelles de Santa Ana la Real.


Oreille pour Uceda Vargas et Solalito à Sevilla

 

 La seconde novillada du Cycle « Promoción de Nuevos Valores de la Torería » qui s’est déroulée en nocturne ce jeudi  dans la Real Maestranza de Sevilla a vu le triomphe des novilleros Uceda Vargas, de la Escuela de Camas, et Solalito, de la Escuela del Campo de Gibraltar. Chacun coupant une oreille tandis que Manuel Rueda et Antonio Romero auront droit chacun à une vuelta al ruedo.

Concernant Solalito il se mit déjà en valeur en banderillant le 5eme becerro de Villamarta, notamment sur la 3eme paire au quiebro.  Le novillo s’est montré très fermé face a la muleta, fuyant constamment le combat. Solalito a fait montre de ses bonnes manières sur des muletazos isolés qu’il a su arracher à son adversaire. Le final, dans la querencia des chiqueros se fera en mode toreo de cercanía avant une estocade qui permit l’octroi d’une oreille.
Segunda Novillada del Ciclo ‘Nuevos valores de la Torería’.
Novillos de Villamarta.
-Uceda Vargas (Escuela de Camas) : oreja.
-Manuel Rueda (Sevilla) : vuelta al ruedo tras petición.
-Christian Parejo (Chiclana de la Frontera) : palmas tras aviso.
-Antonio Romero (Escuela de Tauromaquia de Sevilla) : vuelta tras petición.
-Solal Calmet ‘Solalito’ (Escuela Taurina del Campo de Gibraltar) : oreja.
-Rafael León (Escuela Taurina Diputación de Málaga) : silencio tras aviso.
Parte médico del banderillero Francisco Monroy Ferrete: ‘Contusión en pie izquierdo en región posterior nivel del calcáreo. Se recomienda estudio radiológico’.

 

Photo Joel Buravand


Dax : La novillada

 

 La Commission taurine vient de dévoiler le cartel de la novillada piquée du dimanche 8 septembre 2019 à 11h00, dans le cadre du Toros y Salsa. Trois jeunes novilleros de talent, Diego San Roman, Alejandro Mora et le dacquois Jean-Baptiste Molas se retrouveront dans les arènes de Dax face aux novillos de José Cruz.



" Arts Emotions"

 

 Ce spectacle au service de l’art et de la valorisation des coutumes du sud de l’Europe, est interpréter par des artistes reconnus internationalement. Entre reconstitutions historiques, tableau imaginaire et performance extrême, ce spectacle contes l'histoire de de se liens profond qui uni l'homme le cheval et le toro. Hommes et animaux habitent la même terre depuis des millénaires. Réaliste ou fantastique, aujourd’hui, il peuple toujours l’imaginaire humain, il est au cœur des croyances populaires, des contes et légendes.« Arts Émotions » célèbre le Cheval et le taureau, deux icônes formant les piliers de l’identité culturelle des peuples du Sud. Une rencontre inédite entre les arts équestre, circassien et taurin pour une soirée où les étoiles tutoieront la volupté. Imprégnée de respect et de partage, cette alliance a donné naissance à des expressions intenses et féeriques ainsi que des formes artistiques émotionnellement incomparables !  

En famille ou entre ami découvrez cette programmation unique en son genre, imaginée par Nicolas Vergonzeanne.  Une tournée de 3 dates qui commence ce samedi 13 juillet à Pouillon, le 19 à Tyrosse et le 10 aout à Cazaubon. Une programmation son, lumière, pyrotechnie a gros budget, pour un spectacle original, authentique et profond.


Le Rejon d’Or 2019

 

Diego Ventura, star incontournable du rejoneo, sera à Méjanes le Samedi 20 Juillet pour présenter toute sa cavalerie et pour donner l'opportunité à la nouvelle génération de se présenter. Double challenge pour lui ce jour-là. Il combattra pour la première fois en France son élevage de toros, et il présentera quatre jeunes rejoneadors: Juan Manuel Munera, Paco Velasquez, Antonio Prates et Duarte Ferandes qui se disputeront le prestigieux trophée. "Remporter le Rejon d'Or fut pour moi la réalisation d'un rêve, déclare Diego Ventura car j'ai pu me considerer comme les grands que j'ai toujours admiré. Aujourd'hui, avoir la possibilité de le gagner represente, pour ces nouveaux rejoneadors, l'opportunité la plus importante qu'ils auront dans leur vie, une occasion qui se renouvelle rarement. Pour moi, ce sera un honneur de les parrainer et de les accompagner dans un défi si important pour eux".


JB Merenciano, meilleur banderillero de la feria de Boujan

 

« Ça fait bien sur très plaisir, de saluer à Boujan pour ses poses de banderilles, après Calasparra en septembre dernier et Madrid début juin, Las Ventas, un cap et un rêve pour tous les toreros, mais pour moi le plus important dans l’arene, c’est l’efficacité, aux palos évidemment, mais surtout au capote ou c’est tres important pour la suite de la lidia… Et c’est là que je prends vraiment le plus de plaisir… »

Comment un lyonnais en est arrivé là… ?

« Par un autre lyonnais, Patrick Varin. Mes seuls antécédents taurins, c’était pendant les vacances avec mon père qui me menait chaque année voir des corridas à Barcelone et à Béziers sur le chemin du retour… Et de tout petit j’ai rêvé de devenir torero en visionnant les émissions de Canal+ à l’époque… Un jour j’ai rencontré Patrick, je lui en ai parlé et quelques jours après, il m’appelle : Je tiente chez PM Meynadier demain, il y a une place pour toi. J’ai sauté dans le 1er train sans jamais avoir pegué une passe à une becerra… »

A la fin du tentadero qui s’était fait avec Juan Bautista, Rafael Viotti et P. Varin, ce dernier  lui propose de parler de lui pour qu’il s’inscrive à l’Ecole Taurine d’Arles. Aussitôt dit, aussitôt fait. Deux ans avec les élèves de Paquito et des aller-retour Lyon-Arles et deux avec Tino Lopes son professeur qu’il avait suivit à l’école taurine de Saint Rémy… Capeas, becerradas, non-piquées, avant de réaliser qu’il ne serait jamais figura del toreo…. JB le prend alors comme ayuda pendant deux saisons mais l’envie de sauter en piste était la plus forte…. « Un jour Camille Juan professeur au CFT me demande si je voulais devenir banderillero pour aider les jeunes… Je n’ai pas hésité et pendant mes trois ans de probation, je suis allé partout et surtout avec lui des fois devant des tios… Et ça m’a permit d’apprendre, de beaucoup travailler et je continue en toréant beaucoup de non piquée… »

Aujourd’hui, il est à l’aise en novillada en ayant atteint un très bon niveau, surtout avec des novilleros espagnols qui lui font confiance comme C. Perez, en esperant que les français pensent un peu à lui….

« Le prix de Boujan me conforte personnellement car les Antonio Silva étaient plus toro que novillo, et pour moi, l’objectif est de continuer à progresser pour pouvoir lidier plus tard des corridas de toros… » Ojala!!


Communiqué de presse : Bilan de la Feria de Pentecôte 2019

 

 Après une période de recul nécessaire et alors que nous nous situons à mi-temporada, le bilan de la Feria de Pentecôte 2019 à Nîmes doit être vu sur 2 aspects :

1) En dehors des arènes : en présence d’un public nombreux, les manifestations centrées sur letoro (Espace Toro, animations au Bosquet, abrivados, encierros, Pegoulade dans les arènes et dresscode) ont été un réel succès. Cela confirme que les propositions faites par la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard vont dans le bon sens et doivent être encore développées.

2) Dans les arènes : la fréquentation est encore en légère diminution malgré le « no hay billetes » du dimanche après-midi (une première depuis 2012). La question qui se pose est comment inverser la tendance, alors que la fréquentation de la feria est globalement en hausse.

Pour la Coordination, cela doit passer par un vrai dialogue entre les différentes forces vives de la Tauromachie, permettant ainsi de remettre le toro au centre de la feria.  Les décisions à prendre sont multiples, elles demandent du courage et doivent aller dans le sens de l’authenticité ainsi que vers la base populaire de la Tauromachie :

- Une nouvelle politique tarifaire incluant les jeunes et les familles,

- Un choix fort sur le nombre et le type de spectacles proposés chaque jour,

- Quelle Présidence ?

- Quelle Commission Taurine ?

- Retour dans l’UVTF ?

- Quel équilibre entre les corridas toristes et toreristes ?

- Quel type de toro pour nos arènes ?

- Quel corral ?

Tous ces sujets ayant déjà fait l’objet d’un travail de réflexion dans le document « Pour un souffle nouveau des ferias de Nîmes » qu’a publié la Coordination dès avril 2018, le moment est venu pour des actions fortes pour la Tauromachie à Nîmes.

 

La Coordination



Tarascon : 5eme Feria de la Jouvenço

 

Fabien et les Durand

 

Sortie en triomphe, le premier, pour le plus jeune de la terna qui coupa les deux oreilles du dernier eral d’un excellent lot de R. Durand dont le second, N°48, fut primé d’une vuelta posthume… Les trois autres novilleros restant un peu trop marginaux et de plus tuant à l’a peu prêt…

 

Tibo Garcia et les Durand, maitres chez eux....

 

Le novillero remporte le trophée Nimeño II qui lui fut remis en piste à la fin de la course tandis que les éleveurs étaient appelés à saluer pour la qualité du lot combattu. Physiquement de trois et trois, les derniers plus sérieux de physique, mais tous avec de la race, de la noblesse et de la bravoure plus affirmée chez les 3eme et surtout 4eme, « Jabalino » N°42, honoré d’un tour de piste posthume.

Et ce, face à trois novilleros de corte différents, classique et impeccable pour T. Garcia, combattif  et engagé pour M. Solera et de la personnalité et de l’originalité chez El Galo qui signera la faena la plus aboutie de l’après-midi face au 3eme. Deux oreilles seulement de coupées, la faute surtout à des mises à mort souvent défaillantes..

-Tibo Garcia (prune et or) Oreille et salut après avis

-Maxime Solera (vert et or) Vuelta et oreille

-André Lagravère "El Galo" (ciel et azabache) Salut après deux avis et silence après deux avis

Voir reseña y fotos par Ici

 


Castelnau : le prix pour le Lartet

 

….pour la novillada non piquée concours de Castelnau Rivière Basse qui avait à l’affiche six erales d’elevages français, de belles présentations, et donnantdans l’ensemble, du jeu. Dans l’ordre, novillo de Gallon Frères, Turquay, l’Astarac (JL Darré), Le Lartet (P. et J. Bonnet), Alma Serena (Bats) et Sainte Cécile (M. Mejias)

-Isaac Fonseca : Silence après avis et oreille
-Cristian Parejo : Salut après avis et oreille
-Jean Baptiste Lucq : Silence après deux avis et oreille après avis

Vuelta au novillo du Lartet Le prix François Fortassin est attribué au novillo du Lartet, avec un accessit à celui de Sainte Cécile. Les trois novilleros se partagent celui des organisateurs du Sud-Ouest. Photo Alain Sabathier


Eauze : déception ganadera

 

 ‘El Fandi’, J. Galdós et  A. Salenc se sont montrés professionnels devant un lot de toros manquant de forces, deslucidos et descastés un lot de Camino de Santiago de JL Darré, bien présenté mais sans options.

-El Fandi (bleu et or) : Silence et salut
-Joaquim Galdos (violette et or) : Silence et silence
-Adrien Salenc (caramel et or) : Salut après avis et silence après avis

En matinée, novillada non piquée des Fêtes 2019 avec quatre erales du Lartet, bien présentés avec du fond et du jeu, meilleurs le second et le quatrième.

-Miguel Polope (sangre y oro) : Silence après avis et oreille
-Solalito (bleu ciel et or) : Oreille et salut après avis
Solalito a reçu le prix de la ville d'Eauze, Polope celui du club taurin. Les deux toreros se sont partagé le prix des organisateurs du Sud-Ouest. Photo C. Lamoulie


Nino Julian vainqueur du XIème Trophée Juan Villanueva

 

 Bolsin qui s’est déroulé à la manade du Ternen à Candillargues, avec quatre érales de la Ganaderia "San Sebastian" proprieté de Matthieu et Gilles Vangelisti pour Nino Julian du CFT de Nîmes (1 oreille), Ruiz de la Hermosa de l'Ecole Taurine de Guadalaraja (1 oreille), Tristán (2 oreilles), Borja Escudero (2 oreilles), ces deux derniers de l'Ecole Taurine du Pays d'Arles.

Le jury, après de longues délibérations, décernait le XIème Trophée Juan Villanueva à Nino Julian


Les cartels de Rion, des Landes de la Journée taurine du dimanche 25 août…

 

 1ère Novillada à 11h00, mise en bouche avec les novillos d’Alma Serena face à trois  novilleros en devenir : Borja Escudero (Alicante) : le pensionnaire de l'école taurine d'Arles  est en train de se révéler dans le Sud-est grâce à des prestations de qualité. A voir dans le Sud-ouest…  Nino Julian (Centre Français de Tauromachie de Nîmes) : Le jeune torero nîmois, révélation 2018 (2 oreilles à Rion pour ses débuts), confirme depuis toutes les qualités entrevues l'an passé. Il voudra confirmer à Rion. Jean-Baptiste Lucq (Adour Aficion) : Il se gagne les courses une à une, grâce à sa belle prestation pour sa première à Mugron pour Pâques et Rion se devait de mettre ce local prometteur à son cartel.  

2ème Novillada à 18h00 avec les «stars» de la catégorie des novilladas sans picadors 2019 qui seront présents: Si le premier est moins connu du public français, le torero d'Albacete Jesús Moreno est une valeur sûre de la catégorie .Il avait été finaliste du bolsín de la Fraga de Pontonx  en début de temporada. Depuis, il cumule les succès dans les ferias importantes du Sud de l'Espagne (Il participera, par exemple, aux novilladas nocturnes hebdomadaires télévisées de Séville.) "Un petit quelque chose en plus" titrait un chroniqueur taurin après sa prestation à Vic Fezensac. En effet, Christian Parejo (Chiclana) avait confirmé ce jour-là sa prestation gagnante du relevé Bolsín de Bougue qui lui a valu de nombreux contrats en France. Son torero sévillan et original enchantera le public présent et il voudra affirmer son aura dans le Sud-ouest par un succès important face aux Valdefresno de Rion. Enfin, le français Solal Calmet  Solalito est aussi un authentique espoir de la tauromachie française; devenu élève de l'école taurine Campo de Gibraltar de Ruiz Miguel. Excellent banderillero, il aura à cœur de briller dans une arène qu'il connait bien (il était également présent pour la fiesta campera de novembre). Solalito, déjà triomphateur de Rion et des novilladas dans le Sud-ouest en 2018,  est prêt pour passer à l'échelon supérieur; ce qu'il fera en septembre, certainement dans une arène importante… Une belle confrontation en vue entre trois des novilleros les plus en vue dans le Sud-Ouest en 2019. Bien sûr, tout cela arbitré par les traditionnels «Valdefresno», fidèles à Rion depuis 28 ans (1ère année en 1992).

Dimanche 25 aout   Grande Journée Taurine  - deux novilladas sans picador  

1ère novillada : trois novillos d’Alma Serena pour Borja Escudero, Nino Julian et  Jean-Baptiste Lucq.

Le midi, apéritif tapas suivi du repas du "Campo Charro" La novillada sera suivie au village gourmand d'un spectacle Gipsy y Fiesta

18h00 - 2ème novillada avec six novillos de « Valdefresno » pour  Jesús Moreno, Cristian Parejo et Solal Calmet « Solalito » Réservations : 06 07 37 80 44


Sévère voltereta pour T. Garcia à Madrid

 

 Pour sa présentation à Las Ventas, Tibo Garcia a été durement bousculé par son premier novillo d’El Freixo qui l’a pris et repris au sol, le tarasconnais rejoignant l’infirmerie après la mise à mort de son adversaire où on a diagnostiqué « contusion costale gauche demandant une étude radiologique », ce qui ne l’ont pas empêché de revenir en piste pour combattre son second novillo, un Couto de Fotnilhos. Il se montrera toujours aussi entreprenant, mais s’embrouillera quelque peu lors de la conclusion… Joint par téléphone, Tibo n’a rien si ce n’est le souvenir d’une voltereta tremenda (photo J. Buravand)


Beaucaire : La billetterie est ouverte

 

Veuillez trouver ci-dessous les tarifs suivant votre emplacement. Numérotées Ombre : A, B, C, à 35€ ou 45€ (1er, 2eme, 3eme, 4eme rang) Générales Soleil : libres 20€ Contact : 07.67.60.89.12


Juan Leal à Bilbao

 

 Cartels des Corridas Generales : Samedi 17 août : Toros de Hros. de Ángel Sánchez y Sánchez pour Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza. Dimanche 18 août : Toros de Victorino Martín pour Curro Díaz, El Cid et Emilio de Justo. Lundi 19 août : Toros de Torrestrella pour Román, Álvaro Lorenzo et Luis David. Mardi 20 août : Toros de Zalduendo pour Enrique Ponce, Diego Urdiales et Ginés Marín. Mercredi 21 août : Toros de Victoriano del Río pour Antonio Ferrera, José María Manzanares et Roca Rey. Jeudi 22 août : Toros de Garcigrande et Domingo Hernández pour Enrique Ponce, El Juli et Pablo Aguado. Vendredi 23 août : Toros de Jandilla pour Diego Urdiales, Paco Ureña et Roca Rey. Samedi 24 août : Toros de Fuente Ymbro pour Finito de Córdoba, Juan Leal et José Garrido. Dimanche 25 août : Toros de Miura pour López-Chaves, Octavio Chacón et Manuel Escribano.

Et à San Sebastian…

 

 Les cartels de la Semana Grande de San Sebastian.  Mercredi 14 août : toros de Núñez del Cuvillo pour Antonio Ferrera, Manzanares et Andrés Roca Rey. Jeudi 14 août : deux toros de El Capea pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre toros de Garcigrande-Domingo Hernández pour El Juli et Pablo Aguado. Vendredi 16 août : toros de Torrealta pour Juan Leal, Román et Luis David.  Samedi 17 août : toros de Zalduendo pour Diego Urdiales, Paco Ureña et Ginés Marín.

Et dans des cartels de catégorie…..


 

1er concours de capéa d'Occitanie

 

 Le CTPR Toros y Fiesta vous propose lors de la fête votive 2019 de Milhaud, un concours de capéa en partenariat avec les CTPR El Ruedo Palavasien et le CTPR de Toulouse le samedi 27 Juillet 2019 à 11h00 dans les arènes de Milhaud. Le sorteo se déroulera à 10h00 aux Platanettes lors du déjeuner offert par la Mairie

 


Les Prix de la Feria Toros Y campo, Boujan 2019.

 

 Prix du triomphateur de la Feria : Francisco Montero

Meilleure Faena : Cristobal Reyes

Meilleure estocade : Néant

Meilleure pique : Gabin Rehabi (3° novillo d’Antonio Silva)

Meilleur Banderillero : Julien Merenciano

Meilleur Novillo: ‘Groselha’ N°83 d’Antonio Silva

Meilleure Ganaderia : Néant

Novillero révélation : Francisco Montero

Reseñas y fotos par Ici


Festival AFAP de Manduel Dimanche 30 Juin : L'âme des Seigneurs...

 

 

 

Dernière journée du 30e anniversaire de l'AFAP, dans les coquettes Arènes de Manduel. C'était un festival taurin, oui, mais pas comme on a l'habitude d'en voir.
Celui là avait un goût spécial, à l'ancienne. Il reflétait l'amitié, la sincérité, le partage, le plaisir de se retrouver tous ensemble, l'engagement, l'envie de transmettre de belles images qui feront partie de nos tertulias d'hiver.
Hervé Galtier avait choisi du bétail de la famille Jalabert, qui a permis de très beaux moments de tauromachie. Il a ouvert le festival, s'octroyant un succès mérité pour son 300eme toro lidié. Que de chemin parcouru depuis son 1er toro de Blohorn d'Andecy le 30 mars 1983 chez Riboulet.
De belles surprises nous attendaient au sobrero de Stéphane Fernandez-Meca. Il a invité Bernard Carbuccia à un quite por colleras qui nous a tous émus. Les gestes sont toujours là... Juan Bautista, invité à son tour à sortir, nous a offert quelques passes précieuses au capote. Denis Loré, toujours impressionnant de technique, et les petits Christian Perez et Raphaël ont étalé des promesses.
Tous les Membres de l'Afap étaient présents, et le Maire de Manduel qui présidait, et le Maire de Rodilhan venu en voisin et ami, et l'élu à la Tauromachie de Nîmes, Frédéric Pastor, et l'élu à la Culture de Nîmes, DJ Valade, et le Bon Dieu avec le Père Teissier, et le Diable Vauvert avec Marion Mazauric, et les Areneros des Costières, et las Aficionadas de Danièle Bastide, et tant d'autres...
Une belle Histoire d'Hommes, tout au long de ce week-end, qui marquait le 30eme anniversaire de l'AFAP.

 

Photo de JC Lemelle

 


Saint-Gilles Feria de la pêche et de l'abricot 2019 Ouverture des abonnements

 

 Afin de répondre au nombreux public qui le demande, Toro Pasion lance pour cette féria 2019 une campagne d'abonnements du lundi 1er Juillet au vendredi 19 juillet. L'abono 2019 comprendra: l'accès aux arènes pour  les deux spectacles (novillada avec picadors du 24 août  et corrida du 25 août) l'invitation à une soirée taurine en fin de saison,  dans une ganaderia française, avec tienta et apéritif  l'opportunité, via un tirage au sort , pour  4 abonnés  d'accéder au callejon pour suivre les spectacles 

Tarifs: Rang 1: 57€ (corrida) + 30€ entrée générale (novillada) Rang 2: 52€ (corrida) + 30€ entrée générale (novillada) Rang 3: 51€ (corrida) + 30€ entrée générale (novillada) Rang 4: 46€ (corrida) + 30€ entrée générale (novillada) Entrée générale: 36€ (corrida) + 30€ (novillada) Abono jeune: 30€ (novillada + corrida) 

Pour rappel les cartels sont les suivants: Samedi 24 Août 17h30 Novillada "défi ganadero" 3 novillos de la ganaderia Cuillé 3 novillos de la ganaderia Malaga pourMaxime Solera, Carlos Olsina, El Rafi

Dimanche 25 Août 10h30 Finale du bolsin taurin de Nîmes métropole

Dimanche 25 Août 17h30 Corrida de toros 6 toros de Fuente Ymbropour Sébastien Castella, Emilio de Justo, Tibo Garcia (qui prendra l'alternative) Réservations au 06 10 59 33 90 à partir du lundi 01 juillet


 

Istres : La corrida portugaise

 

 Elle aura lieu aux Arènes du Palio le Samedi 3 août à 21h30 avec cinq toros de Fano pour les Forcados De San Mancos – et les rejoneadors Gonçalo Fernades et Mara Pimenta

 


Remise du chèque des bénéfices de la Tombola CorridaFrance 2018  au Centre Hospitalier d'Arles

 

 C'est en milieu de journée ce mardi 25 juin qu'était organisée dans les locaux du CAMSP, une sympathique réception à l'occasion de la remise officielle du chèque des bénéfices de la Tombola CorridaFrance 2018 au Centre Hospitalier d'Arles - Joseph Imbert. Tour à tour, Mr Laurent Donadille, Directeur du Centre Hospitalier d'Arles ; le Dr Christian PIC, médecin au CAMSP d'Arles ; Laurent Deloye, Président du Collectif CorridaFrance et Jean-Baptiste Jalabert "Juan Bautista", parrain du Collectif CorridaFrance, prenaient la parole pour évoquer le partenariat, qui lie notre association au Centre Hospitalier depuis plusieurs années, le docteur PIC détaillant pour sa part avec précision le projet qui sera financé par le Collectif CorridaFrance et qui devrait être finalisé dès la rentrée prochaine. Comme nous l'avions évoqué il y a quelques semaines, il s'agit de la construction d'un mur d’escalade, de l'achat d'un trampoline, d'une tyrolienne ainsi que de tablettes numériques afin de permettre aux jeunes patients du Centre d'Action Médico Sociale Précoce, de s’ouvrir aux  nouvelles technologies de soins.

Nous renouvelons nos remerciements :  - Aux personnes, très nombreuses, qui ont fait acquisition de billets.  - Aux bénévoles qui se sont chargés de la vente des billets  - Aux arènes d'Arles, aux Ecoles Taurines d'Arles, Béziers, Nîmes (CFT), Rhône Aficion et surtout aux ganaderos Philippe Pagès, Pascal Mailhan, Gilles et Matthieu Vangelisti. Aux trois Maestros qui ont fait don des lots prestigieux mis en jeu l'an dernier : Pablo Hermoso de Mendoza ; Andres Roca Rey et bien entendu, notre parrain Juan Bautista.

Cette édition 2018 étant désormais soldée, nous rappelons que la vente des tickets de  Tombola pour l'édition 2019 a débuté à l'occasion de la Feria de Pâques et se poursuivra jusqu'au tirage, qui se déroulera à l'Espace Toro de la Feria du Riz en Arles, à une date qui sera précisée ultérieurement.  Les lots proposés cette année sont une nouvelle fois exceptionnels :

- Une cape dédicacée par le Maestro Juan Bautista, qui aura été utilisée lors de la dernière corrida de sa carrière !

- Une muleta dédicacée par le Maestro Juan Bautista, qui aura été utilisée lors de la dernière corrida de sa carrière !

Avec cette circonstance particulière que les deux lots pourront être récupérés à l'hôtel duMaestro, après la Goyesque d'Arles 2019 ! Les fonds récoltés seront destinés à un projet lié à l'enfance. Les tickets de tombola, au prix unitaire de 5 euros, sont disponibles à la vente depuis le dimanche 14 avril 2019.

Plusieurs possibilités sont proposées pour en faire l'achat :

- Sur le site CorridaFrance.net ; CorridaFrance.fr ; CorridaFrance.com ; Eltico.org avec possibilité de paiement par Paypal.

- Par chèque libellé à l'ordre du Collectif CorridaFrance et d'un montant correspondant au nombre de tickets désirés ; adresse sur demande par courriel : contact@corridafrance.fr

- Auprès des membres du Collectif CorridaFrance, sur notre stand à l'Espace-Toros des Corrales d'Arles, pour la Feria du Riz 2019.

- Lors des événements taurins de la temporada 2019. Et ce jusqu'au jour du tirage.


 

Vétérinaire et aficionado a los toros

 

 C'est avec une immense tristesse et une grande stupéfaction que l’on vient d’apprendre le décès de Maurice Priaulet. Vétérinaire à Saint Martin de Crau, il s’est investit dans toutes les arènes de la région, de St Martin à Arles en passant par Istres ou il faisait parti de la famille taurine depuis plus de 20 ans. Toutes nos condoléances à la famille et à ses proches.

 


Signes du Toro l’actu

 

 Comme chaque été, Signes du toro devient hebdomadaire. L’émission s’appelle "Signes du toro l’actu » et elle sera diffusée du 6 juillet au 31 aout 2019 sur France 3 Aquitaine et France 3 Occitanie chaque samedi à 12h05, juste après le journal.

Au menu des émissions, trois rubriques comme les trois tiers de la corrida :

- L’été de Zocato. D’une semaine à l’autre, nous suivons les pas de Vincent Bourg

« Zocato ». De Boujan-sur-Libron à Bayonne, en passant par Pamplona, Dax ou Bilbao, chaque corrida est vécue (et racontée) par Zocato comme un événement…

- Trésors. Les meilleures séquences de « Face au toril » et « Signes du toro » exhumées par Michel Dumas.

- La faena de la semaine choisie et commentée par Joël Jacobi.

Rendez-vous samedi 6 juillet pour le premier numéro de SDT l’actu, à 12h05 sur France 3 et tous les samedis de l’été… Rendez-vous tous les samedis de l’été jusqu’au 31 août.


La Feria d'Istres mise à l'honneur à la télévision espagnole...

 

 Retrouvez la Feria d’Istres dans l’émission Tendido Cero de la télévision nationale espagnole. Voir l’émission


La Golosina, nouvelle ganaderia de Juan Bautista

 

Le matador et impresario a acquis des vaches de La Quinta et forme ainsi en France un nouveau fer qui résidera sur la propriété familiale de La Chassagne. Ce nouveau fer est composé initialement de seize vaches approuvées à l'automne dernier dans l'élevage de La Quinta et couvertes par les meilleurs reproducteurs de la famille Martínez Conradi. Voir l’article complet par Ici

 


 

Feria du cheval

 

 La location pour le Rejon d’Or du 20 juillet à Mejanes est ouverte. Clip Video Diego Ventura en exclusivité pour Méjanes à voir par Ici

 


Feria de Béziers : Ouverture de la location

 

 Au guichet des Arènes à partir du 2 juillet du lundi au vendredi 9h30-13h / 15h-18h30  Sur Internet à partir du 2 juillet  https://www.arenes-beziers.com/reservation/


Changement de date à Châteaurenard

 

Enrique Ponce à Châteaurenard, c’est fait ... Trois mois après sa vilaine blessure subie à Valence, Enrique Ponce effectue une convalescence "supersonique". Il a abandonné ses béquilles et repris Capote et muleta. Il a cependant de faire savoir qu'il ne serait pas suffisamment rétabli pour toréer le 21 juillet prochain mais qu'il serait prêt à compter du début août prochain. En accord avec la municipalité, le Comité des fêtes et la société des Maraîchers "les Madeleinens", le CAT a décidé de repousser la corrida 2019 au mardi 6 août. Suerte Enrique ! Vivement le 6 août à Châteaurenard pour une rencontre inédite entre le Maestro et la Quinta, un des élevages espagnols les plus réputés !


Rodilhan

 

 Il semble désormais de coutume que la Journée taurine de l’Aficion à Rodilhan se voit dans l’obligation de migrer vers une date différente de celle prévue et annoncée fin 2018 et initialement programmée pour le 20 octobre 2019. En effet, une nouvelle incohérence de calendrier nous contraint de renouveler à cette délicate expérience, en raison de l’organisation, par le Club Taurin El Campo de Vauvert, d’une journée taurine, gratuite, le même jour. Face à une concurrence qui pourrait s’avérer néfaste quant à la réussite de notre journée, hautement symbolique à plus d’un titre, nous nous voyons, en accord avec la municipalité et les services préfectoraux, dans l’obligation de déplacer cette journée au dimanche 27 octobre 2019.

 

Communiqué CTPR Toros y Caridad / Mairie de Rodilhan


 

Roquefort

 

Le jeudi 15 aout à 11h00 quatre erales de Turquay pour Alajandro Cano et Solalito. A 18h00 six novillos de La Quinta pour Aquilino Giron, RafaelGonzalez et Cristobal Reyes.

 


L’appel d’offres pour la gestion des arènes d’Arles annulé

 

 Le tribunal administratif de Marseille a annulé l’appel d’offres pour la gestion des arènes d’Arles au motif que le cahier des charges ne respectait pas le principe de libre concurrence.  En question l’article qui exigeait que les candidats aient l’expérience de gestion d’une arène de première catégorie, ce qui excluait un bon nombre de possibles postulants.

Pour rappel, les sociétés Kika, LDS Concept et Tauroemocion avaient déposé un recours devant le tribunal administratif pour ne pas avoir pu “présenter leurs candidatures en raison des exigences du règlement de consultation relatives à la capacité technique et professionnelle imposant comme référence l’exploitation d’une arène de première catégorie.”

Il y aura donc un nouvel appel d’offre pour la gestion des arènes à compter de la Temporada prochaine, le 1er appel d’offre avait redonné les arenes d’Arles à Ludi Organisation pour 4 ans.


Dax

 

 La billetterie en ligne des Arènes de Dax s’apprête à ouvrir... Rendez-vous le 24 juin sur daxlaferia.fr pour réserver ses places pour l’un des 17 spectacles de la temporada 2019.

 De la visualisation des places libres aux vues des gradins en 3D, en passant par le billet téléchargeable sur smartphone, toutes les options sont réunies pour faciliter les réservations en ligne.  Si l’immersion en 3 D est aujourd'hui répandue dans les grandes salles culturelles ou sportives, elle représente un réel avantage en permettant au public de s'approprier sa place avec l'angle de vue correspondant.  Cette imagerie interactive permet d'évaluer la distance de sa place à la piste et à la sortie du toril. Autant de détails qui facilitent la réservation de l'internaute.

Les étapes d'achats sont également simplifiées depuis quelques années, cinq étapes rythment la réservation :

1 -choix des types de spectacles (corridas, novilladas, course landaise, spectacle équestre).  2 -choix du spectacle 3 -visualisation en 3D des places disponibles  4 -sélection dans le panier  5 -validation et paiement

Autonomie, rapidité, contrôle et sécurité

Le billet acheté en ligne et réglé via carte bancaire, sera muni d'un QR code. Le client pourra l'imprimer chez lui ou le garder en mémoire sur son Smartphone.

Programme et réservations en ligne sur www.daxlaferia.fr dès le 24 juin 2019.


Palmares de la Feria del Toro de Vic Fezensac 2019

 

 “Trophée Paul Clarac” du meilleur toro de la feria : Corrida complete de “Pedraza de Yeltes” lidiée le lundi 10 juin à 18h00

Accessit au toro “Fandango” N°20 de la ganadería de “Hdros. De Don José Cebada Gago” né en Mars 2014 Sardo Claro lidié en 3ème par Thomas Dufau (1 oreille) le samedi 8 juin 2019 à 18h salut du mayoral Alberto Ariza

“Trophée Jean-Jacques Baylac” du meilleur toro de la corrida concours : “Matablanca” N°83 de la ganadería de “La Quinta” né en octubre 2013 cárdeno oscuro, lidié en 2ème par Domingo López Chaves (1 oreille) Vuelta al ruedo du toro

Meilleur lidiador de la Feria : Daniel Luque pour son actuation en tant que torero et chef de lidia (2 oreilles) corrida de Pedraza de Yeltes lundi 10 juin 2019

-Meilleur picador de la Feria : Plácido Sandoval Diez “Tito” pour son tercio de varas au toro de La Quinta lidié par Domingo López Chaves en 2ème (cheval : Ali)

- Coup de Coeur de la Feria : Rafael Casado, monosabio de la cuadra de caballos de José García “El Puyero”  pour sa prestation “valiente” et courageuse, protégeant et tenant le cheval sur la charge répétée, puissante et interminable du 3ème toro N°1 “Resistidor”de Pedraza de Yeltes lundi 10 juin.

                                   La Commission Taurine du Club Taurin Vicois


 

"3ème édition de la Romeria Saint-Gilloise"

 

 Voici le programme et l'affiche de la romeria du samedi 24 aout 2019 avec la présence cette année du maestro Denis Loré pour la tienta a campo abierto, becerras du Curé de Valverde

 


Hagetmau

 

 Les cartels de la féria d’Hagetmau 2019 sont les suivant : Samedi 3 août à 11h00 capea avec l école taurine Adour Aficion. À 18h00 novillada sans picador avec cinq erales d Alma Serena pour les novilleros Christian Parejo - Solalito - Jean-Baptiste Lucq. Dimanche 4 août à 18h00   Novillada avec six novillos de Montealto pour les novilleros Rafael Gonzalez - Diego San Roan - Manuel Diosleguarde


 

Arles, Feria du Riz, la location est ouverte

 

 Par téléphone : 0 891 70 03 70 * (*0,225€ TTC/mn) Au guichet : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 Plus d’nfos sur www.arenes-arles.com

7 et 8 septembre 2019

 


Édition recueil nouvelles taurines Mugron 2019

 

 Les textes des lauréats du concours des nouvelles taurines, prix Jean-Claude Mouches, sont édités. Vous pouvez vous procurer les recueils en passant votre commande par mail ou par courrier. Prix unitaire : 14€ + frais de port 3€

Chèque à l'ordre de la peña taurine mugronnaise 2 place de la laicité - 40250 Mugron