Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Découvrir la ganaderia La Paluna sur cette page

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas.... Tout sur Madrid 2018


Changement de jour…

 

 La fiesta campera de La Embestida et Col y Toros,  n’est plus ce samedi 17. Elle est reportée à ce dimanche 18 novembre....


Communiqué de presse

 

En septembre 2017, Le Novillero Tibo Garcia met un terme à sa saison avec la nécessité de prendre du recul pour des raisons personnelles. En début d’année 2018, il s’installe à Bayonne avec l’envie de rafraîchir son entourage professionnel et de reprendre le chemin des arènes. Durant cette même saison, il revient aux affaires avec deux contrats : Le premier a Beaucaire en remplacement, coupant la seule oreille de la journée face aux novillos du marquis d’Albaserrada et à Rion des Landes, coupant 3 oreilles et 1 queue, face aux novillos du Camino De Santiago, affichant les ambitions de son retour.
Au programme de la fiesta Campera de Rion des Landes le dimanche 18 novembre au cotés de Octavio Chacón, Thomas Dufau, Álvaro Lorenzo et Solalito, Tibo Garcia présentera sa nouvelle équipe pour la saison 2019 : Les matadors Julien Lescarret (apoderado) et Jeremy Banti (directeur technique), ainsi qu’Antoine Capdeville à la communication. Il comptera sur le soutien très actif de sa pena, mais aussi sur celui de l’association l’AJT (Vincent Serrano), qui viendra fortifier la préparation du torero et accompagner sa carrière. Cette collaboration entre nos deux terres de valeurs et de traditions se fera appeler La Mediterratlantique donnant à chaque aficionado l’image d’une identité forte où chacun pourra s’y reconnaître. Son nouvel apoderado s’active déjà pour lui offrir les meilleures opportunités possibles avant de programmer son alternative, souhaitée pour l’été 2019.


 

Conférence à Los Toros

 

 La peña à los toros propose à son siege à Mont de Marsan, une conference le samedi 24 novembre à 19h30 sur le theme "Les arènes landaises et leur architecture" Intervenant : Patrice Mora, architecte (et socio de la Peña)

 


L’Ecole Taurine du Pays d’Arles… L’avenir après 30 ans

 

L’Ecole Taurine du Pays d’Arles avait programmé ce samedi 10 novembre 2018 dans les corrales et les arènes Francis Espejo de Sonnailler à Gimeaux une journée pour clôturer la commémoration de ses 30 ans d’existence. Elle avait conviés tous ceux qui leur apportent leur aide et leur soutien, des collectivités à la presse taurine en passant par les éleveurs, les clubs taurins…..et tous les bénévoles qui œuvrent sans compter toute l’année. Voir la suite….


 

 

Café-Toro du samedi 17 novembre 2018.

 

 La Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard dévoilera le palmarès 2018 du Trophée Occitanie ce samedi 17 novembre au siège de la Coordination, Foyer Albaric, 27 rue Jean Reboul à Nîmes à partir de 9h30. 


Signes du toro du samedi 17 novembre

 

 Le magazine tauromachique de France 3 – N° 117 – novembre 2018, proposé par Joël Jacobi et Vincent Bourg – Zocato. Réalisé par Michel Dumas. Samedi 17 novembre 2018 sur France 3 Aquitaine, à 10h20, sur France 3 Languedoc Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées à 11h25. A voir dans Signes du Toro de ce mois de novembre :  Attablés devant un feu de cheminée, Zocato et Joël Jacobi, se remémorent les meilleurs faenas de la saison 2018 : El Juli à Madrid, Enrique Ponce à Dax, Juan Leal à Istres, le cavalier Diego Ventura, Juan Bautista pour sa dernière saison, Roca Rey à Valence et Padilla à Nîmes. Les mauvais jours peuvent bien arriver : les aficionados gardent toujours un peu de soleil dans le cœur ! Le final, un « No comento » sur le grandiose spectacle de rue « La Machine » qui s’est déroulé le 4 novembre dernier à Toulouse.


Débat sur le tercio de piques El Campo Vauvert

 

 Le Vendredi 23 novembre 2018 à 19 h le club taurin El Campo de Vauvert organise un débat qui aura pour thème le sujet très controversé sur le tercio de piques.  Pour l'occasion le club taurin El Campo à inviter les picadors Mathias Leforestier et Jean Lou Aillet accompagné de Mr André Roques vice président de l'union des villes taurines de France. Le débat sera suivi d'un apéritif ainsi que d'un buffet chaud. La soirée se déroulera au centre du Scamandre rte des Iscles à Gallician à partir de 19 Heures. Inscription au 06 21 02 96 03. Membres 15 euros  Non Membres 18 euros.

Le meilleur accueil vous sera réservé.

 


Le Forum Taurin Marc Roumengou …

 

 … Organise une soirée interclubs ouverte à tous les aficionados le vendredi 23 novembre 2018 à partir de 19h00 au 4 rue des Pyrénées, 31290 Montgaillard Lauragais sur le thème « Toros bravos en Crau ». Seront présents Frédéric Lautier, propriétaire de la ganaderia Héritiers de François André et Jean-Pierre Odet, mayoral des ganaderias Concha y Sierra et Valverde. La soirée sera animée par Jacques Lanfranchi «El Kallista», aficionado écrivain. A cette occasion sera présenté un film inédit de Jean-Louis Martel sur ces deux élevages et les participants pourront faire l’acquisition du livret souvenir de cette soirée. Suite à la conférence un dîner sera préparé par Monsieur Colombies qui nous fera découvrir une cuisine alliant tauromachie et gastronomie ancienne.  éservation obligatoire pour le repas avant le mercredi 21 novembre (20 € par personne) auprès de Jean Lanau, président du Forum  au 06 07 94 15 15. Communiqué)


 

Assemblée Générale

 

 Le vendredi 7 décembre 2018 se tiendra l’assemblée générale de notre association, le Collectif des aficionados Français. C’est avec plaisir que nous vous invitons à cette assemblée. Cette dernière se tiendra à la salle Folquet ,46 Rue Pierre Curie, 34400 Lunel, à partir de 19h00. A l’issue de cette assemblée, nous serons heureux de remettre aux lauréats un trophée coup de cœur et partager tous ensemble le verre de l'amitié

 


Conde de La Maza : clap de fin….

 

 D. Leopoldo Sáinz de la Maza Ybarra (Sr. Conde de la Maza) à mis en vente la finca 'Cortijo Arenales' à Moron de la Frontera et a vendu tout le betail…. la ganaderia « Herederos Conde de la Maza » n’existe donc plus. Il a fait combattre cette année une novillada à Roquefort, une corrida à Cenicientos, une autre novillada à Añover del Tajo et une sans picador, l’ultime sortie à Ayllon.Leopoldo Sainz de la Maza a toujours présenté des toros superbes, armés, sérieux, spectaculaires, mais avec peu de bravoure et de caste, compliqués, finissants souvent arrêtés. Rien dans l’air du temps, si ce n’était pour les aficionados a los toros… Dommage


« Los presidentes de corridas » de France et d’Espagne s’unissent

 

Les entités qui regroupent les présidents de corridas de France et d’Espagne signent le tout premier accord de l’histoire taurine. Le 10 novembre 2018, à Nailloux (France), l’Asociación Nacional de Presidentes de Plazas de Toros de España (ANPTE) a signé une convention de collaboration avec la Fédération des Sociétés Taurines de France (FSTF) et le Corps de Présidents et Alguazils de Corridas (CPAC) qui en est une émanation.  C’est la première fois de l’histoire taurine que ces deux collectifs décident de s’unir au travers d’un accord opposable bien que depuis 2015 ils aient entretenu des contacts et des collaborations ponctuelles. La signature a eu lieu durant le déroulement du Symposium National annuel du CPAC.  Dans cet accord nous déclarons la convergence des objectifs et des principes de nos deux collectifs, en particulier notre engagement pour le respect des règlements et de la loi, le partage d'un dispositif pour la formation continue des présidents avec l’objectif de garantir un meilleur niveau de connaissances et une indépendance de critères ainsi que la défense de l’éthique et de l’intégrité devant prévaloir dans tout spectacle taurin.  Dans cette convention sont retenus plusieurs objectifs immédiats :

L’Association espagnole des Présidents adaptera sur son site internet certains de ses modules de formation en français pour les présidents français.  Nos deux organisations partageront leurs expériences et constitueront des palcos composés de membres faisant partie de l’ANPTE et du CPAC partout où cela sera possible.  Elles favoriseront le développement, la diffusion et la connaissance publique de critères de décision homogènes de la part des présidents de nos deux pays. Nous établirons des rencontres entre les deux parties, avec une fréquence pour le moins annuelle.  L’association des présidents espagnols ANPTE devient également membre du CPAC français. 

La convention a été signée par Antonio Jesús Ortega, responsable des relations de l’ANPTE avec la France alors que pour la partie française elle l’a été par Dominique Valmary, président national de la FSTF, et André Roques, responsable national du CPAC.


Premier triomphe mexicain pour Carlos Olsina

 

 En indultant le second novillo de la ganaderia San Salvador, baptisé Marcos lors du troisième festejo de la feria dans la plaza de toros d’Ixmatkuil.  Lleno a reventar,  novillos de San Salvador de bon jeu dans l’ensemble, pour

-Héctor Gutiérrez deux oreilles et saluts

-Carlos Olsina deux oreilles y rabo symbolique et saluts

Hector Gutierrez délivre un très bon combat face à son premier avec une faena pleine, à la hauteur de son statut de numéro un de la temporada mexicaine. Après une mort bien exécutée, il coupe deux oreilles méritées. Son second plus compliqué ne lui permet prétendre qu'à une ovation.

Dès sa sortie, Carlos s'accorde parfaitement à son premier adversaire et l'accueille par une série de « largas de rodillas » d'excellente tenue. S'ensuivent de bonnes séries de véroniques et un quite de très bonne facture, capote dans le dos. Le torero et le toro allant « à mas », la faena atteint des sommets et le public en réclamant l'indulto, empêche par deux fois la mise en suerte finale. Son second, sera plus compliqué et se laissera moins. Il fera subir à Charles qui avait décidé de ne pas se quitter, deux sérieuses volteras. Il conclut sa faena par une série de bernardinas avant de pincher, laissant échapper deux oreilles qui lui étaient promises.

 Sortie a hombros pour les deux novilleros, le jeune biterrois étant declaré triomphateur du cycle


Le Club Taurin Mimizannais

 

 …Organise son Assemblée Générale le 30 novembre 2018 à 19h00 au restaurant « L’Ile de Malte » à Mimizan Plage. La carte d’adhésion pour l’année 2019 sera à disposition. La soirée se terminera par un repas à : « L’Ile de Malte » (22€ vin compris) Merci de réserver à torosenmimizan@laposte.net ou par tel au 07 71 59 96 99 avant le 25 novembre.


Saint Sever : l’oreille pour Yon Lamothe, les prix pour Alvaro Burdiel

 

La 34ème semaine taurine et culturelle organisée par la peña Jeune Aficion a pris fin avec la traditionnelle journée taurine du 11 novembre. Après la capea matinale avec les écoles taurines de Madrid et d’Adour Aficion, les coquillas de Sanchez Arjona étaient attendus par les aficionados. Les erales ont permis de passer une bonne fin d’après midi, malgré une fin pluvieuse, bien présentés, de comportements variés mais montrant de la caste, mettant en difficulté les jeunes toreros.  L’ordre de passage de Villita, prévu en quatrième, a du être modifié suite à une erreur dans les ouvertures de portes. Le numéro 54 attribué à Villita est sortie en piste en second à la place du 56. Les organisateurs ont du trouver au dernier moment un orchestre après le désistement dans la nuit des musiciens titulaires. Un petit quart d’arène.

- Alvaro Burdiel (aubergine et or) vuelta

- Juan José Villita (bleu et or) ovation après avis

- Solalito (vert algues et or) silence après avis

-Yon Lamothe (rose fushia et or) oreille

Alvaro Burdiel reçut le premier coquilla par des véroniques ajustées. Le novillo manque un peu de force mais montre de la noblesse avec du fond, et des qualités indéniables dans sa façon d’embestir. Le jeune madrilène qui faisait son premier paseo dans le sud ouest, montra une certaine toreria dans ses gestes mais ne parvint pas à dominer son adversaire, restant en deçà du novillo. Vuelta après petite pétition et ovation au novillo.

Juan José Villita, le finaliste de Las Ventas fut débordé par la caste et la bravoure de son adversaire. Sans se décourager, Villita parvint à lier des séries avec mérite mais de façon irrégulière, affichant également une belle volonté.

Solalito passa donc en troisième position après l’inversion des toros pendant que la pluie commença à faire son apparition. Il aurait été intéressant de le voir face à ce second novillo. Il reçut donc son opposant par des véroniques. Après les quites, le novillo se montra compliqué car court de charge et tardo. Faena un peu longue perdant rapidement de l’intérêt.

Yon Lamothe, le local de l’étape et triomphateur de la temporada des novilleros sans picadors pour les critiques taurins, débuta sa faena intelligemment par le bas. Le novillo répond avec noblesse. Faena bien menée mais qui manqua d’intensité et d’autorité. Il reçut une petite oreille de sympathie.

Le prix des organisateurs du sud ouest fut partagé entre tous. Le prix du triomphateur fut desierto. Le prix à la faena la plus artistique de la Villa Mirasol fut attribué à Alvaro Burdiel. Le Prix « In vino veritas » pour le meilleur torero al natural fut attribué à Alvaro Burdiel (Vuelta a los toros pour Toreria)


Emilio de Justo : Double récompense

 

 Avec les prix du meilleur matador de toros decerné par l’Association des Critiques Taurins de France, et pour la section Sud’Est et pour celle du Sud-Ouest.  Prix attribué après ses actuacciones de Mont de Marsan, Dax, Nîmes, Saint Gilles ou Villeneuve de Marsan. 

Les autres prix pour le Sud-Est : Meilleur novillero : Adrien Salenc. Meilleur lot de toros : Victorino Martin de Nîmes. Meilleur lot de novillos : desierto, aucun lot complet n’ayant retenu l’attention des votants. Toutefois l’Association a salué la bonne tenue des ganaderias françaises lors des sorties de leurs pupilles. Prix Nimeño II récompensant une personne ou une entité ayant oeuvré en faveur de la Fiesta :
Jean-Luc Couturier pour son action de promotion et de défense des encastes minoritaires, notamment Valverde et Concha y Sierra. Prix « Coup de Coeur » : Mathieu Vangelisti pour sa promotion de la Fiesta auprès des plus jeunes par le biais de son dispositif « Happycionado » et du Livre « Découvre la tauromachie en t’amusant ».

Les autres prix Sud-Ouest : Meilleur lot de toros : La Quinta de Mont de Marsan: Meilleur lot de novillos : Pedraza de Yeltès de Garlin Meilleur lot d’erales : Le Lartet pour le lot de Bayonne (et l’ensemble de la temporada de cette ganaderia) Meilleur novillero en novillada piquée : Dorian Canton Meilleur novillero en novillada non piquée : Yon Lamothe


Borja Escudero

 

 Il est né il y a 17 ans à Alicante dans une famille plus que taurine et bien entendu, son rêve est de devenir figura del toreo…. Comme Manzanares père ou fils, grands toreros alicantinos ?

-« Ce sont de grands maestros mais moi celui qui inspire le plus mon toreo, c’est Morante… le toreo est art avant tout, c’est comme ça que je le ressens. Arte y arte

Son père, Ramón Escudero est matador de toros et c’est justement José María Manzanares qui lui conféra l’alternative en 1996, toreros aussi les cousins paternels  Rafael et Ramón Albaicín.

-« C’est surtout eux, mon père surtout et mon parrain qui m’ont tout enseigné de la tauromachie… »

Depuis tout petit il navigue et grandi dans le monde des toros dans le sillage et l’éducation de son torero de père…

-« A treize ans je me suis mis devant une becerra pour la première fois, un moment que j’espérais depuis longtemps… »

Et tu es entré à l’Ecole Taurine d’Alicante dirigée par Arturo Blau ?

-« J’y suis effectivement inscrit mais j’y participe plutôt en parallèle, préférant les entrainements familiaux, mais grâce à l’école j’ai pu toréer dans les arènes de ma ville et y triompher… »

Il n’est pas impossible que Borja Escudero rejoigne l’Ecole Taurine du Pays d’Arles pour la temporada 2019. C’est en tout cas avec Augustin Losada qu’on a put le rencontrer et le voir s’entrainer….


Idée de cadeau de Noël !

 

Rien de mieux que les commentaires de nos visiteurs de cette année 2017...!  "Un lieu magnifique où règne passion et amour des toros et des chevaux."...  "Magnifique endroit,  avec de belles rencontres Lara et Vincent sont formidables. La visite à été super tout le monde se régale et apprend des choses aussi bien les petits que les grands!!! Bravo pour tout ce que vous faites et votre envie à bientôt nous languissons déjà de revenir !!" "Un moment d'évasion dans un lieu magique !"...  "On aime ces éleveurs qui savent transmettre leur passion pour leur élevage.".....  "Un lieu de respect des animaux, un paradis pour les toros et les chevaux!!! Un coin de nature où il fait bon de se retrouver en famille et entre amis...."    "Un lieu magnifique , des Toros juste sublime. Un très bon moment passé avec Vincent et Lara, de véritables amoureux de leur terre et de leurs animaux. Un accueil en toute gentillesse par des passionnés qui ont à cœur de faire découvrir  leur élevage. Je conseil à tous une visite pour mieux comprendre."

Et vous, vous venez quand nous rendre visite? Vous pouvez également offrir des visites avec notre carte cadeau "la Paluna" valable au cours de l'année 2018! Idéal pour noël et à petit prix!!! 20€/ personne pour 2h de ballade au milieu des toros!!!!
N'hésitez plus... Plus d'infos au 0628430550 / 0761319836 ou sur facebook sur "Vincent Ganaderia Paluna Fare"!


Memorial Iván Fandiño

 

 Vous le savez, depuis plusieurs mois, nous avons lancé une grande souscription afin d'ériger un monument à la mémoire d'Iván Fandiño à Aire sur l'Adour. Dès le départ, il nous a paru important d'ouvrir cet initiative au plus grand nombre, pour faire de ce mémorial, un hommage de l’ensemble de l’Afición au maestro Fandiño, et ce bien au-delà de notre association, de notre ville… Ainsi, à ce jour, vous êtes déjà nombreux à avoir répondu positivement à cette initiative. Clubs Taurin, aficionados, du Sud-Ouest, du Sud-Est, de France ou d'Espagne... Comme annoncé, la collecte de fonds va prendre fin dans quelques jours. C'est donc, si ce n'est pas déjà fait, le moment ou jamais de participer à cet élan, à cet hommage des aficionados à la mémoire d'Iván Fandiño.  Pour ce faire, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

- Glisser votre participation dans l'urne "Eterno Fandiño" qui se trouve à Saint Sever jusqu'à dimanche, pour la traditionnelle semaine taurine et culturelle.  - Participer à la cagnotte Leetchi (paiement sécurisé) en suivant ce lien :
https://www.leetchi.com/c/hommage-au-maestro-ivan-fandino  - Envoyer un chèque (ordre "Eterno Fandiño") à Association Eterno Fandiño, BP 88, 40801 Aire sur l'Adour.  - Si vous souhaitez plutôt effectuer un virement, merci de vous faire connaître par mail (eternofandino@gmail.com.)


Bartholomé Bennassar nous aquitté

 

Spécialiste international de l’Histoire de l’Espagne, Mr Bennassar était un aficionado émérite et ancien collaborateur de la revue Toros.  Né le 8 avril 1929 à Nîmes, il avait passé soixante ans de sa vie à ausculter l’histoire moderne et contemporaine de l’Espagne. Auteur d’Un siècle d’or espagnol en 1982, il avait dirigé L’Histoire des Espagnols en 1985). On lui doit également deux riches biographies du Caudillo : Franco et Franco, enfance et adolescence Critique taurin, il avait publié Histoire de la tauromachie en 1993.


Communiqué d'El Adoureño "Opération de l'épaule réussie"

 

 « Jeudi 8 novembre dernier, Yannis a intégré dans la matinée la clinique de Dax pour subir, comme prévu, une intervention chirurgicale à l’épaule droite afin qu’elle ne se déboîte plus. Le chirurgien Tachot était satisfait de son intervention et le matadpr commençait à souffrir. Ce n’est qu’un début, car dès sa sortie de la clinique vendredi matin, il a rejoint le centre de convalescence qu’il ne devrait quitter qu’à la fin de la rééducation. Patiente et courage matador ! »


Peña Taurine de l'Oreille d'Or Bordeaux

 

 La temporada hivernale commence avec la première rencontre avec pour thème: La tauromachie actuelle: rompre avec l'authenticité ou évolution nécessaire? avec Antonio Arevalo, critique taurin, le Jeudi 29 novembre à 19h30 restaurant le bistrot du sommelier 163 rue Georges Bonnac Bordeaux. (arrêt de tram proche Saint Bruno)  Plusieurs critiques taurins s'interrogent: "Coup d'état des taurins contre le toro: l'afeitado, la perte de noblesse, la persistance de l'invalidité mettent en danger la fiesta" (Antonio Lorca dans le journal El Pais) "Enrique Ponce avec son spectacle Crisol, nous transporte dans un autre monde, celui toro valseur... Comme le public veut voir Manzanares, Morante bons, c'est à dire au mieux des qualités qu'on leur prête, il impose qu'on leur fournisse le "matériel" adéquat et assurément le medio toro". (Manolillo dans la revue Toros)  Certains diront que la tauromachie a toujours traversé des cycles avec ses critiques, mais aussi sa renaissance. Notre soirée ne donnera pas de réponse mais elle est l'occasion de nous poser la question de notre rôle d'aficionados dans le contexte actuel.  Comme toujours le débat sera suivi d'un repas vers 21h00 pour ceux qui le souhaitent. Inscription avant le 26 novembre à francois.dupont8@wanadoo.fr Pour soutenir la Peña la cotisation annuelle est de 20 euros.


Concours de Nouvelles Taurines, Mugron 2019

 

 La Peña Taurine Mugronnaise organise le 19ème concours de la nouvelle taurine, prix Jean-Claude Mouches qui sera décerné à l'occasion des Pâques Taurines à Mugron le lundi 22 avril 2019. Ce concours, le 1er en son genre puisqu'il fut crée en 2001, récompense des textes consacrés à deux formes de tauromachie : la corrida et la course landaise.L'auteur de la meilleure nouvelle se verra attribuer un montant de 700€, le 2ème recevra 300€ et le 3ème recevra 100€. Les meilleurs textes seront publiés dans le recueil édité chaque année par la peña. La date limite de réception des nouvelles est fixée au 8 Mars 2019. Règlement complet sur simple demande à contact@toreria.net.  Peña Taurine Mugronnaise 2 place de la laïcité - 40250 Mugron. Tél : 00 33 (0)5 58 97 74 45. E-mail : pena-taurine-mugronnaise@wanadoo.fr.


Avec Culturaficion Paris

 

Le vendredi 23 Novembre à Paris à 19h30, Culturaficion reçoit Francis Wolff,une soirée à ne pas manquer. Réservation et inscription sur:resaculturaficion@gmail.com.


CTPRicard d’Arles. Calendrier des Activités en 2019.

 

 Vendredi 18 Janvier 2019 à 18h30 : Hivernale à la Maison des Associations avec pour sujet  « Le travail du valet d’épée ou mozo d’espada ». Dimanche 10 Février 2019 : Assemblée Générale à la Manade « La Grand Ponche »  à Salin de Giraud.

Dimanche 31 Mars 2019 : Seconde « Rencontre des Ecoles Taurines Françaises » aux arènes  du Sambuc.


La Embestida et Col y Toros

 

 Vous attendent le samedi 17 Novembre 2018 pour une fiesta campera à la ganaderia F. André à Maussane avec Adrien Salenc. RdV à 10h30. Tienta d’une becerra et lidia d’un novillo, apero, repas, visite de l’élevage….

 


Communiqué

 

 Le Jeudi 29 Novembre 2018 le CTPR Toros y Fiesta devait organiser une soirée conférence avec la présence de Tibo Garcia novillero, Pascal Mailhan ganadero, Philippe Heyral de la cavalerie Heyral. Cette soirée était totalement gratuite, mais au profit du Téléthon et de l’association AFM avec une urne mise à disposition des participants pour des dons. A la suite de pressions auprès du Téléthon au niveau national par Claire Starozinski présidente de l’Alliance Anti Corrida, le Téléthon a joué sur les mots employés sur notre affiche à savoir que nous n’avions pas d’accréditation de leur part pour utiliser ce label et donc qu’il est impossible de réaliser cette collecte. Les responsables du Téléthon nous ont demandé le retrait de cette clause sur nos campagnes de communication. En revanche, le Téléthon accepte que nous organisions notre soirée et que nous leur versions les dons, mais de façon anonyme ou de faire un chèque au nom du club taurin mais le club ne sera pas cité parmi les donneurs. Pour le CTPR il est hors de question d’accepter cette proposition.
En conclusion, l’ensemble du bureau avec le soutien de la mairie de Milhaud, a décidé de modifier les affiches, de maintenir la soirée du jeudi 29 Novembre, les dons récoltés seront remis à une autre association caritative qui aide des enfants malades.
Le bureau regrette de ne pas pouvoir apporter son soutien au Téléthon mais ne renoncera en aucun cas à organiser cette soirée.



Saint-Gilles, la feria prend date

 

 La 24ème édition de la feria de la pêche et de l'abricot se déroulera du 22 au 25 Août 2019

Solidarité

 

 La Peña Toros y Fiesta sera présente au téléthon dans les arènes de Vauvert avec les élèves de l Ecole Taurine Rhône Aficion de Fourques le 8 décembre, pour proposer démonstration et initiation au toreo de salon. Nous vous attendrons de 14h à 18h dans les arènes Jean Brunel.


Samadet : Dorian Canton coupe deux oreilles à un novillo de Los Espejos

 

 La peña Al Violin de Samadet, avec l’aide de Marc Serrano et Didier Cabanis, organisait leur troisième festival caritatif au profit du service pédiatrie de l’hôpital de Mont de Marsan. Pour rappel, ce festival a pour but de reverser les bénéfices au service de pédiatrie afin de pouvoir offrir aux enfants atteints de maladies graves un confort de vie. Malheureusement le public était peu nombreux dans les tendidos.  Tous les novillos furent offerts par les éleveurs. Novillos de Marquis de Quintanar (1er et 5ème), Gallon Frères (2ème), Virgen Maria (3ème), Pagès-Mailhan (4ème et 7ème), Los Espejos (6ème) et eral d’Alma Serena (8ème)  A l’issue du paseo, un hommage fut rendu à Alberto Aguilar pour son dernier paseo dans le sud ouest, lui l’oublié de la temporada pour ses adieux, malgré le soutient et l’amour des aficionados à son égard. Lire la suite…



La rentrée 2018 - 2019 du CFT

 

Samedi, dans les petites Arènes de Garons, a eu lieu la rentrée officielle du Centre Français de Tauromachie, cher à son Président Fondateur Christian Le Sur. La majorité des élèves était présente, 3 avaient eu un empêchement.
Le soleil a accompagné l'entraînement, qui a commencé par des exercices physiques, afin de faire acquérir aux élèves les réflexes nécessaires en cas de situation délicate devant un Toro. A suivi une séquence de Toreo de salon avec cape et muleta, pose de banderilles et entrée à matar. Préparation intensive des élèves chaque samedi, en compagnie de leurs Professeurs, en vue de la prochaine Temporada et pour notre "protégé" Jack, une bouffée d'oxygène dans son quotidien.


 

Conférences du Cercle Taurin Nîmois.

 

 Le XIème Cycle Culturel du Cercle Taurin Nîmois se recentre sur les fondamentaux : où il est question de bravoure, envisagée sur le plan des origines, de l'évolution, de l'actualité, des dérives et de leur critique, ou même de la philosophie. Sans oublier le quotidien du ganadero, manejo ou sélection... un parterre d'intervenants de qualité, spécialistes dans leur domaine.

Six faenas culturelles démarrées en octobre dernier pour s'achever en avril 2019. Nous espérons avoir l'occasion de vous y rencontrer

 


Palmarès 2018 de la commission corrida sud est de l’UCTPRicard.

 

 La commission Corrida Sud Est de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard s’est réunie le Samedi 03 Novembre 2018 au Domaine Paul Ricard de Méjanes avec la présence de Laurent Cadene Délégué National et d’Arnaud Frade délégué régional de l’UCTPR.  A l’issue des délibérations les lauréats de la temporada 2018 sont :  Meilleur matador : Juan Bautista  Meilleur lot de toro de corrida : Victorino Martin à Nîmes  Meilleur Novillero : Adrien Salenc  Meilleur lot de toro de Novillada : Virgen Maria à Istres  Meilleur Novillero sans picador : Solalito  Meilleur lot de toro de Novillada Sans Picador : Olivier Fernay y sus hijas à Arles

Deux coups de cœur ont été décernés : - Luc Jalabert pour son implication active dans tous les secteurs de la tauromachie
- Serge Reder  maire de Rodilhan pour son soutien sans faille au traditionnel festival de sa commune.

Les trophées seront remis lors de la prochaine l’Assemblée Générale de l’UCTPR le Samedi 26 Janvier 2019 au Domaine de Méjanes.


Mont de Marsan : Solalito a reçu le prix « Avenirs taurins »

 de la peña A Los Toros

 

La peña A Los Toros de Mont de Marsan a reçu vendredi soir dans son local le jeune torero nîmois Solal Calmet dit « Solalito » pour lui remettre le prix des « Avenirs Taurins », décerné au meilleur jeune de la novillada non piquée de la Madeleine 2018. Un prix attribué sans contestation de la part des socios.  Ce jour là Solal toréa avec intelligence un novillo manso  d’Alma Serena. 

Accompagné de son mentor Serge Alméras et de son ami Tomas Ubeda, Solal est revenu sur sa saison qui fut très positive et un peu précipitée par rapport aux prévisions. Vainqueur du Bolsin de Bougue, il gagna des contrats dans les grandes arènes du Sud Ouest et les aficionados purent voir les progrès effectués tout au long de la saison.  Afin de franchir un nouveau palier, et d’ouvrir les portes des arènes espagnoles, le protégé de Denis Loré a décidé de rejoindre l’école taurine du Campo de Gibraltar dirigée par Ruiz Miguel, afin de pouvoir participer à plusieurs compétitions de novilladas en Andalousie.  Comme de coutume la soirée se termina entre vinos et tapas.

Vuelta a los toros pour Toreria


Rencontre avec Tibo Garcia 

 

Est-ce un retour gagnant pour le novillero tarasconnais ?

 

Issu d’une famille sans antécédents taurins, mais plutôt de chasseurs, Tibo découvre  véritablement la corrida en allant voir Juan Bautista en mano a mano avec Sébastien Castella en 2009 à Arles…. «Ce jour là, je me suis dit que c’était ce que je voulais faire ». Et sans plus attendre il s’inscrit à l’Ecole Taurine de Béziers avant de rejoindre celle d’Arles puis de Nîmes avant d’être accompagné par Serge Almeras. Sa progression est rapide mais est stoppé en 2014 par un grave accident de voiture. Son retour le remet aussitôt sur le devant de la scène et le 13 mars 2016, dans les arènes couvertes de Samadet, il fera ses débuts en novillada piquée en compagnie de Carlos Navarro et de Manolo Vanegas…. Gagnant ses contrats, les uns après les autres à la force de sa muleta… Mais en fin de temporada 2017, la pression, des problèmes personnels et surtout une épée qui ne tue plus lui font prendre la décision d’arrêter de toréer… Rencontre…


Des chiffres significatifs…

 

 En 30 ans d’escalafon, le poste de numero un attribué en fonction du nombre de corridas torées est descendu au plus bas cette année. Du record de Jesulin de Ubrique en 1995 avec 161 corridas, un record pour les statistiques, on tombe avec 54 courses pour Andres Roca-Rey en 2018. Signe d’une tauromachie certe affectée par les crises sociales et economiques mais aussi par l’absence d’un torero de gran tirón à la taquilla, si l’on excepte le cas José Tomas sans négliger non plus une certaine monotonie dans les cartels due en tres grande partie par la main mise sur ceux-ci par les premiers de la classe…


 

Toreo – Emission n°16

 

  Émission du 01 Novembre 2018 – Le Magazine de la Tauromachie. Invité : Paul Hermé, directeur du site taurin ToroFiesta. Actus taurines. Rencontre avec Angel Teruel. Emilio de Justo, de Madrid al cielo. Débat en plateau avec Paul Hermé. A voir par ici


Diner-conférence avec le ganadero Jean-Luc Couturier

 

 Le vendredi 30 novembre à 20h00 avec la peña Pablo Paez au Colisée à Arles. Le Ganadero nous racontera la passionnante aventure qu’il mène avec ses fers de Concha y Sierra et de Valverde. Prix de la soirée (repas inclus) : 20 euros pour les membres de la Peña et 23 euros pour aficionados extérieurs. Réservation au 06 81 22 39 74 au plus tard le mardi 27


 

Assemblée Générale Pena El Galo

 

 Elle se tiendra le mercredi 28 novembre à partir de 18h30 à la salle Pierre Emmanuel à Saint Etienne du Gres

 


Concours photo

 

 Le Domaine des Romarins organise cette année son treizième concours de photographies taurines. Il se déroulera du 1er au 31 décembre dans la cave du domaine au 113 route d’Estézargues à Domazan (30). Règlement complet par ici


Présidences

 

L'année taurine 2018 du Corps des Présidents et Alguazils de Corridas se clôture le samedi 10 novembre prochain par le traditionnel Symposium National.
Parmi les intervenants, on remarquera la présence d’Antonio Jesus Ortega Montès, représentant de la Asociacion Nacional de Présidentes de Plazas de Toros de España, ayant plus particulièrement en charge les relations avec le CPAC. A l’occasion du symposium, les deux entités, ANPTE et CPAC, officialiseront leurs relations au moyen de la signature d’une convention de partenariat.
Par ailleurs le Symposium validera les travaux menés lors des deux sessions régionales de Bouillargues (30) et de Dax (40) et traitera de l'appréciation de la suerte de matar en présence d’un spécialiste, le maestro Stéphane Fernandez Meca.

Rappel : l'accès au symposium est ouvert à tout aficionado intéressé par les questions éthiques et le déroulement de la corrida après inscription à l'adresse ci-dessous avant le 7 novembre dernier délai.

Le Symposium National aura lieu le samedi 10 novembre 2018 à l'auberge du Pastel Nailloux (31 560). Début des travaux 10h00


5ème Rendez-vous des Aficionados a los toros

 

 Pour ce nouveau « Rendez-vous des Aficionados a los toros », la Ville de Lunel mêle exposition, musique, rencontre et lectures autour de la culture tauromachique. Cette 5ème édition débute avec le vernissage de l'exposition de Marie-Hélène Roger. Avec une sincérité qui fait corps avec son œuvre (peinture, sculpture), Marie-Hélène Roger précise en préambule à l’exposition Mort d’un torero : « Quand je fais ces sculptures, je pense toujours à l’agonie du torero Ignacio Sánchez Mejías (1891-1934) blessé par le taureau Granadino dans la petite arène de Manzanares à 160 km de Madrid » Les photographies de Patrick Colléoni « Paco », Éric Hermet, Mélanie Huertas et Joëlle Sanchez-Valat « Jualita » apportent leurs Regards croisés sur la tauromachie. Espace Louis Feuillade, vernissage mercredi 31 octobre à 19h00, exposition du 2 au 25 novembre 2018

L’association Arte y Toro propose la diffusion de Luis Miguel Dominguín « El número uno » un film de Marianne Lamour et Jacques Durand (édition Montparnasse). Une rencontre en présence des deux réalisateurs et de nombreuses discussions suivront la projection. Salles Castel et La Rotonde jeudi 15 novembre 2018 à 18h30 Entrée libre et gratuite sur invitation à retirer la veille.

Lectures musicales : Daniel Saint-Lary (association Arte y Toro) fera encore vibrer l’espace Louis Feuillade avec Des toros en toutes lettres et en notes...  Avec la complicité des Avocats du Diable, ils prendront à nouveau prétexte des toros pour entraîner le public dans des histoires drôles, graves, déjantées, futuristes, désespérées, fantasmatiques, tendres et pour tout dire diablement passionnantes que fabriquent nombres d’auteurs.  Espace Louis Feuillade jeudi 22 novembre 2018 à 18h30 Entrée libre et gratuite sur invitation à retirer la veille


Julián Guerra avec Juan Leal

 

 Julian Guerra nouvel apoderado de Juan Leal. La nouvelle vient de tomber. Le matador de toros arlésien vient de confier ses intérêts professionnels a J.Guerra, ancien apoderado de Saul Jiménez Fortes, d’Alberto Lopez Simon, actuellement lié à Pepe Moral dont il continuera à gérer la carrière… Un pas en avant après une temporada marquée par des actuaciones importantes comme à Nîmes, Istres, Mont de Marsan, Béziers, Arles, Riaza et surtout Bilbao. Mauricio Berho, restant à ses cotés comme depuis huit ans, son homme de confiance.


L'UTBF en colloque à Lunel

 

 Pour la première fois, la Ville de Lunel accueille le colloque bisannuel de l'union des bibliophiles taurins de France. Rendez-vous le 17 novembre prochain à la salle des trophées de l'Espace des Arènes de Lunel.

Le programme prévoit les interventions suivantes : Robert Régal, Antonio Carmona El Gordito (padre) Jean-Claude Lassalle, Pamplona 1900 Jacques Dalquier, Toros de faïence Guy Suire, Les toreros acteurs Philippe de Graeve, Le public de corrida Jacques Garcin, L’histoire de la montera : todo para la afición Jean-Jacques Dhomps, Le duel de Raphael Milliés-Lacroix.

 


A vos agendas...

 

Le week end de Nîmes, Terre d'Aficion se déroulera les 6 et 7 avril 2019. Deux journées pour profiter de toutes les animations offertes par la Ville de Nîmes, dans et à l'extérieur des Arènes. La nouvelle affiche sera dévoilée ultérieurement.


Soirée taurine

 

La Peña Taurine Angelina en Charente Maritime reçevra le maestro Angel Gomez Escorial le samedi 17 novembre dans ses locaux. Dans sa carrière, Angel a connu la Grande Porte à Madrid, une alternative à la San Isidro et depuis quelques années il est professeur à l’école taurine delJuli à Arganda del Rey et apoderado et depuis quelques mois, il a repris le traje en tant que banderillero


Aire sur l’Adour : mélange des générations pour un tentadero hivernal

 

 L’équipe d’Audaz Productions dirigée par Marie et Jean François Pilès ont invité les « Apasionados » pour un tendadero dans les arènes Maurice Lauche d’Aire sur l’Adour avec l’aide des peñas aturines. Le changement d’heure fut hélas synonyme d’hiver. A peine cinq degrés sous la grisaille avant que la pluie ne s’invite en fin de matinée. L’hiver est donc bien là, la temporada est sur le point de s’achever.  Une petite chambrée s’est donnée rendez-vous pour un petit moment de détente, loin de la pression des grandes férias. Le bétail de Pagès Mailhan ont dans l’ensemble manqué de force hormis le dernier exemplaire noble avec du fond qui permis tout d’abord à Yon Lamothe de toréer avec douceur et profondeur avant de laisser sa place au fils du ganadero Pierre Mailhan, puis El Santo montra une très belle gestuelle avant que l’investigateur de cette matinée, Jean François Pilès ne conclut cette matinée avec autorité.  C’est son père Roberto qui a débuté le tendadero avec une première vache faible et qui ne fut pas piquée. Richard Milian hérita d’une vache mansa qui le fera courir dans tout le ruedo avant que ses élèves ne quadrillent la piste pour donner tour à tour quelques muletazos. Fernando Robleño et Alberto Lamelas, les habitués des courses de l’impossible, ont pu toréer avec un peu plus de relâchement et de douceur face à deux adversaires noblons mais manquant de bravoure.  Après son succès dans les arènes de Tyrosse, Baptiste Bordes a participé à cette matinée en écartant le premier et troisième novillo sur lequel Dominique Larie a également effectué un saut. Les élèves de l’école taurine d’Adour Aficion étaient eux aussi présents pour toréer derrière les maestros.  Une matinée où toutes les générations se sont mélangées pour le plaisir de toréer

 

Vuelta a los tros pour Toreria


Avec les Amis du Lartet

 

 Samedi dernier a eu lieu la traditionnelle fête des Amis du Lartet. Près de 200 personnes se sont déplacées a la maison Bonnet pour une journée qui a démarré par une tienta de trois vaches mises en valeur par Marc Serrano, Stéphane Fernandez Meca, Denis Lore, Christian Perez d'Albacete et El Boni. S'en est suivi un aperitif très convivial animé par le guitariste Yves Grall permettant aux participants de s'exprimer au son des sevillanes et des rumbas. Le repas "poule au pot" a permis de faire une pause avant une capea improvisée où les plus courageux ont pu s'essayer devant une vache de la Ganaderia du Lartet sous le regard et les conseils des maestros. Une belle journée pour clôturer la temporada 2018 grâce au travail des bénévoles qui ont preparer la journée


Le Portugal s'invite à Boujan,

 

 Pour sa 5° édition (29 et 30 Juin 2019), la Féria de "novilladas" Toros Y Campo de Boujan a choisi d’innover en matière de ganaderías et de mettre en avant les encastes minoritaires ainsi que les élevages du Portugal. Après deux séjours au coeur du campo portugais le choix s’est porté sur les ganaderías de Veiga Teixeira (origine Pinto Barreiros via Oliveira Irmãos) et António Silva (origine : Pinto Barreiros, Conde de la Corte) pour les deux novilladas piquées. Le fer Concha y Sierra (encaste Vasqueño) de l’éleveur français Jean-Luc Couturier, a été choisi pour la novillada non piquée. Pour Sofia Lapa, jeune ganadera de 20 ans et arrière petite-fille d’António Silva, ce sera une grande première que de présenter ses novillos en France pour la première fois alors qu’António Veiga Teixeira fera un retour attendu dans l’hexagone après sa corrida marquante de 2012 à Orthez. Une présentation de novillos exceptionnelle pour ces deux ganaderias (tête de camada) ainsi qu’une réputation d’élevages durs et braves au cheval devraient satisfaire l’aficionado a los Toros et définitivement placer la feria de Boujan comme le rendez-vous Torista incontournable du dernier Week-end de Juin.


A vos agendas

 

Retenez bien cette date : le dimanche 9 décembre 2018! Le dernier toro de l'année en fiesta campera à la Paluna ! Annoncé le lendemain du second trophée Sébastien Castella du 27 août dernier, les éleveurs saint gillois offre  un novillo à Tristan Espigue, triomphateur ce jour là avec leur bétail en coupant 3 oreilles et en gagnant le trophée !