Reportage sur la ganaderia François André à voir sur la page Reportage...

Retrouvez toutes les infos sur les clubs taurins sur la page Clubs... 

Retrouvez toutes les infos sur les voyages taurins sur la page Voyages... 

Retrouvez toutes nos reseñas en page Reseñas....

 Vic Fezensac : Manuel Diosleguarde 

remporte le trophée Toros y Vinos 

 

La journée taurine, Toros y Vinos, organisée par le Club taurin Vicois dans le cadre de la fête de la Saint Matthieu, s’est déroulée sous un temps maussade et frais qui a obligé les organisateurs à s’adapter. La fiesta campera qualificative entre Dorian Canton et El Rafi a été annulée en matinée et les deux jeunes toreros firent directement le paseo l’après midi. Peu de monde dans les gradins (environ 300 personnes) pour la novillada non piquée.Quatre erales du fer de l’Astarac, propriété de Jean Louis Darré bien présentés, compliqués et de jeu varié. 

- Carlos Enrique Carmona (bleu nuit et azabache) Silence après 2 avis 

- El Rafi (cannelle et or) Oreille 

- Manuel Diosleguarde (bleu piscine et or) Oreille 

- Dorian Canton (vert et or) Salut après avis 

Voir notre page Reseñas


 Récompenses 

 

A l'occasion de la Feria des Vendanges, Juan Bautista a reçu deux trophées au Musée des Cultures Taurines :  

- le Prix Claude Popelin décerné au meilleur lidiador de la saison 2016 

- le prix de la Peña El Quite de Mont de Marsan octroyé à l'auteur du meilleur quite réalisé à la cape lors de la dernière Feria de la Madeleine au toro Palomito de La Quinta. Ces deux trophées lui ont été remis dimanche dernier en présence de Bernard Angelras, Président des Costières de Nîmes et Adjoint au Maire, Jean-Pierre Clarac, Président de l'Association Claude Popelin, Chantal de Blignières, secrétaire de l'Association Claude Popelin, André Uson, Président de la Peña El Quite de Mont de Marsan, Daniel-Jean Valade, Adjoint au Maire, délégué à la Culture et Gilles Raoux


 Nîmes 5eme : Le meilleur pour Paco Ureña 

 

C'est-à-dire les ultimes séries de sa seconde faena en s’arrimant avec poder et toreria pour lier d’improbables muletazos… Le reste ne générant que peu d’intérêt à cause de toros courts, manquants de forces et de race, J. Adame face au meilleur du lot fut très irrégulier et superficiel, J del Alamo passant sans peine ni gloire tout en essayant de compenser le vide laissé par ses adversaires. Six toros de Fuente Ymbro superbement présentés, faisant illusion au debut avant de rechigner dans les muletas, meilleur le cinquième 

-Paco Ureña (bleu France et or) Salut et salut après 2 avis 

-Joselito Adame (purissima y oro) Silence et timide salut 

-Juan del Álamo (sangre y oro) Silence et silence après avis 

Pst J. Plantier, ¼ d’arène, temps gris et frais, salut des banderilleros Miguel Martin et Fernando Sanchez au 5° 

Reseña y fotos Voir notre page Feria des Vendanges


 Nîmes 4eme : Double sortie à hombros 

 

Si celle de Pablo Hermozo de Mendoza nous parait justifiée aux vues de nos connaissances equestres limitées, celle de Gines Marin est plus sujette à la générosité présidentielle qui lui accorda une seconde oreille de peu de potentiel, comme le fut celle octroyée à Juan Bautista, l’arlésien perdant ainsi à l’épée une nouvelle porte des Consuls au 5°. Deux toros de Sánchez y Sánchez pour le rejon, excellent le second primé d’une vuelta posthume et quatre de Victoriano del Río pour la lidia a pied, bien presentés mais decevant dans l’ensemble en s’éteignant en cours de faena et manquant de forces, meilleur le 5° qui tomba dans la muleta de l’arlesien 

-Pablo Hermoso de Mendoza Silence et deux oreilles 

-Juan Bautista (grenat et or) Oreille !!! et vuelta après 2 avis 

-Ginés Marín (grana y oro) Deux oreilles !!! et silence après avis 

Pst : DJ Valade, 2/3 d’entrée, temps gris et vif, sobresaliente Jeremy Banti (espuma y oro), musique pour tous…. 

Reseña y fotos voir notre page Feria des Vendanges


 Nîmes 3eme : Trois oreilles pour E. Ponce 

 

L’insatiable torero valencian a à nouveau fait étalage de son immense talent, paraissant même trop facile, surtout quand il lui sortit un adversaire comme le Nuñez del Cuvillo, qu’il en fit un toro de vuelta…. Moments importants avec Sébastien Castella face à un Fuente Ymbro de respect et avec le dernier, l’épée lui faisant perdre une bonne paire d’oreilles. Vide-grenier ganadero avec des toros de six fers différents, de tous type et de tous âges. Sortirent dans l’ordre un El Vellosino de presque 6ans, un Victoriano del Rio, un Nuñez del Cuvillo, un Fuente Ymbro, un Parladé et un Toros de Cortes, infumables les deux premiers, meilleur les 3° et 6°, decasté et compliqué le 5°, intéressant le 4° 

-Enrique Ponce (bleu piscine et or) Oreille !!!! après avis, deux oreilles après avis et silence après avis 

-Sebastián Castella (bleu ciel et or) Silence, vuelta après avis et silence après deux avis et forte ovation de despedida 

Sobresaliente : Jeremy Banti. Pst. L. Burgoa, 4/5 d’arenes, temps variable, final en nocturne, le 3° "Ganador, N° 137, de Nuñez Del Cuvillo fut primé d'une vuelta posthume. Salut de Rafael Viotti et Vicente Herrera au 4° 

Reseña y fotos voir notre page Feria des Vendanges 


 Nîmes 2eme: Juan Bautista, Consul de Nîmes 

 

L’arlésien, voguant sur les sommets, s’est offert sa 13° portes des Consuls, porte qu’il franchira en compagnie d’Andy Younes le jour de son alternative, bien que les deux sorties triomphales n’aient pas la même teneur. Quant à A. Talavante, certes le plus servit de cet encierro disparate, il n’afficha pas non plus une grande envie de se meler à la ceremonie entre les deux toreros d’Arles. Alternative reussie donc pour A. Younes, dont le parrain, Juan Bautista, remplaçait A. Ferrera qui remplaçait J.M. Manzanares. 

Quatre toros de Núñez del Cuvillo, un de Victoriano del Rio (2°) et un de Garcigrande (5°) de tous type, de tous âges, meilleur le 1er , «Gavilan» N°66, le toro de la cérémonie, de bonne composition les 4° et 5°, manso le 3°, de prêt de 6 ans… 

-Juan Bautista (vert anglais et or) Oreille et deux oreilles après avis 

-Alejandro Talavante (réglisse et noir) Bronca et silence 

-Andy Younes (eau de rose et or) Oreille après avis et deux oreilles !! 

Pst C. Enjolras, ½ arène sous le soleil 

Reseña y fotos voir notre page : Feria des Vendanges


 Nîmes 1ere : Oreille pour Jésus Enrique Colombo 

 

Le vénézuélien confirmera ses excellentes dispositions, impactant sur le public malgré une seule oreille dans son esporton. Jorge Isiegas a lui aussi laissé une bonne impression tandis que Tibo Garcia a perdu une possible oreille avec l’épée face au dernier, son premier s’avérant très complique et peu net. Six novillos de José Cruz joliment présentés mais de comportement plus varié, noble mais baissant d’intérêt les deux premiers et le dernier, manso et très problématique le 3°, tardo et exigeant le 4°, encasté et violent le 5°. Tous accomplissant honorablement leur devoir au cheval, la seconde pique tres souvent pour la forme 

-Jesús Enrique Colombo (bleu et or) Salut après 2 avis et oreille après 2 avis 

-Jorge Isiegas (fushia et or) Salut après avis et silence après avis 

-Tibo García (purissima et or) Silence et silence après 2 avis 

Voir notre page : Feria des Vendanges


 La Commission Taurine Extra Municipale a fait sa rentrée… 

 

Déroulement de la temporada 2018 : - L’annonce des cartels est prévue le vendredi 26 janvier. - Feria d’Istres les 15, 16 et 17 juin. - La novillada des Fêtes  aura lieu le dimanche 5 août. - Bonne rentrée à tous… (Communiqué) 


 Arles : Trophée Pierre Pouly 

 

En prélude à la dernière corrida de la feria du riz, a eu lieu aux arènes de la Croisière la capea finale du trophée hommage à Pierre Pouly. En l’absence de l’école taurine d’Arles, les élèves de l'école taurine Rhône Afición, dirigée par le Maestro Tino Lopes, se sont confrontés à d’excellentes vaches de la manade Blanc; aidés en piste par Antoine Saroul, Dylan Raimbaud et Tomas Ubeda, Axelito, Luca et el Jose, portés par le public venu en nombre, ont fait honneur au trophée mis en jeu, Axelito l’emportant, ses compagnons se partageant les accessits.


 

Communiqué de l’Ecole Taurine d’Arles

  

Les élèves de l’Ecole Taurine d’Arles se sont illustrés à Campillo de Altobuey (Cuenca). Vincent Perez, (ovation et saluts) et José Antonio Valencia (une et deux oreilles) sorti à hombros ont fait chacun valoir leur engagement et leur conception du toréo, plus classique chez le premier, plus spectaculaire chez le second face à un bétail exigeant du maestro Dámaso Gonzalez. Ce mano à mano original de deux élèves d’une même école a ravi un public tout à la fois exigeant et festif

 


 Rodilhan 

 

C'est avec beaucoup de colère que nous apprenons que le 15 octobre est organisée la despedida du raseteur Hadrien Poujol dans les Arènes de Vauvert, date qui avait été annoncée par le Club Taurin Paul Ricard Toros y Caridad de Rodilhan depuis le 6 mars pour la réalisation de sa journée taurine annuelle. Cette manifestation basée sur la tradition camarguaise pouvait très bien se positionner sur cette date et n'était pas une concurrence directe pour notre organisation. 

Hors, cette journée comprend trois tauromachies différentes : la course camarguaise, landaise et la tauromachie espagnole avec la présence de Sébastien Castella, figure incontournable.

 Et c'est là que le bas blesse. Comment peut-on aujourd'hui organiser notre manifestation avec une telle concurrence, connaissant les difficultés que nous rencontrons chaque année et les obligations que nous avons vis-a-vis de la mobilisation des forces de l'ordre qui ne peuvent pas être sollicitées sur deux manifestations similaires le même jour ?Nous travaillons depuis de longs mois sur une affiche qui permette à notre festival de franchir un palier vers le très haut de manière à programmer un cartel digne de Rodilhan et de ses aficionados. 

En effet, un torero français de premier plan avait l'intention de venir prêter main forte, et toréer le festival aux cotés d'autres figuras. Face à cette concurrence irrespectueuse d'un calendrier bien établi, nous nous voyons dans l'obligation de ne pas organiser notre festival annuel vu l'impossibilité de trouver une autre date.   

Chers aficionados, nous ne nous verrons donc pas cette année dans le village gaulois de Rodilhan et vous donnons donc rendez vous en 2018 pour fêter les dix ans du festival. 

 

Monsieur le Maire de Rodilhan et le Président du CTPR Toros y Caridad.


Sébastien Castella solidaire avec les écoles taurines Françaises 

 

Sensible  aux difficultés que rencontrent les écoles taurines françaises, le Maestro Sébastien Castella a décidé,  avec son ami et compañero Jérémy Banti, en collaboration avec l'association Del Mundillo et le comité d'organisation des fêtes Saintoises, de reverser aux écoles taurines Françaises l'intégralité du bénéfice du festival taurin de cette année.  Nous vous donnons ainsi rendez-vous aux Saintes Maries de la mer le samedi 30 septembre 2017 pour une grande journée du mundillo réunissant comme l'année dernière les deux traditions taurines  espagnoles et camarguaises, avec en matinée les fameuses abrivados des plages et le traditionnel festival taurin l'après midi. Six novillos des ganaderias Gallon, Tardieu, Dos Hermanas, Cuillé, Los Galos et Malaga pour Swan Soto, Sebastien Castella, Diamante Negro, Jonathan Veyrunes, Mehdi Savalli et Jeremy Banti. Réservations au 06 69 10 14 89 ou sur a.delmundillo@gmail.com À partir du lundi 11 septembre


 

Fiesta Campera  

 

La Peña Tristan Espigue organise sa fiesta campera inaugurale le dimanche 1er octobre chez l’éleveur Jean-Luc Couturier à Saint-Martin-de-Crau (deux vaches le matin, déjeuner, un taureau l’après-midi). Réservez votre journée et à bientôt! (notre adresse mail: penatristanespigue@gmail.com)

 


 Un « mano a mano » des plus artistiques… 


C’est sur une initiative de notre ami et peintre Tom Garcia que cet artiste a décidé de tendre la main à son camarade Bruno Eliot afin qu’ils exercent, tous deux, leur talent lors d’un « mano a mano » des plus artistiques, à l’occasion de notre traditionnelle « Novillada sin Caballos » qui se déroulera le samedi 07 Octobre dans nos arènes à Bouillargues. Autant vous dire qu’Eliot ne s’est pas fait prier pour accepter cette invitation et, comme on le dit dans le milieu taurin « a cargado la suerte » afin de se mesurer à son ami.
Dernièrement, dans le journal « Le Midi-Libre » Eliot a ajouté : "J'ai fait une rencontre qui compte beaucoup pour moi, celle de Tom Garcia. C'est un peintre taurin qui m'a aidé à maîtriser ce que je fais, il m'a mis le pied à l'étrier pour exposer au mieux mes toiles. Pour ma part, je suis très admiratif de sa technique qui s'inspire de la calligraphie chinoise. Nous exposerons ensemble à Bouillargues en octobre prochain."
Pour aider à la pérennisation de notre novillada ces deux artistes au grand cœur font l’honneur d’offrir, à la Peña Taurina La Embestida, deux œuvres monumentales qui orneront les burladeros de la plaza de toros, durant ce spectacle. Ces deux œuvres  font l’objet d’une tombola, comme l'an passé. Des renseignements recueillis, ce sera une première mondiale. En effet, jamais dans le passé, deux artistes ont mesuré leur talent, de cette manière-là, dans une arène, au plus grand bonheur des « aficionados a los toros » Vu la grandeur de ces deux tableaux, il sera proposé aux gagnants, s'ils le souhaitent, une reproduction aux dimensions raisonnables. Ces tableaux ont une grande valeur puisque les peintres sont très connus sur le marché Nous les remercions grandement pour leur geste. Ces billets sont mis à la vente par les membres de La Embestida au prix de 5€ l'unité. Nous serons présent les des prochaines Féria d’Arles et de Nîmes  (Bodega Col y Toros et Bodega Diego Puerta)  mais vous pouvez également réservez vos billets sur notre page Facebook ou au 0620812041/ 0661840859. Le tirage se déroulera, lors du loto de l’association, le dimanche 03 Décembre 2017.


 

Ecole Taurine Rhone Aficion 

 

Les inscriptions à l’école taurine Rhône Afición (directeur Tino Lopes) pour l’année 2017-2018 sont ouvertes; les entraînements ont lieu aux arènes de Fourques les mercredis et samedis de14h00 à 17h00. Renseignements et inscriptions au 0676990649 ou sur rhoneaficion@gmail.com

 


 Bouillargues le 7 octobre 

 

Organisé par La Pena Taurina "La Embestida" qui aura lieu le Samedi 7 Octobre 2017 à 16h30. Elle s'inscrit dans le cadre d'une Journée Taurine  complète comprenant: 10h45 : Grande Capea Sur le Parvis de la Bergerie dans le parc Municipal centre village (Ecole Taurine Béziers Méditerranée). Présence de L'Arène Gonflable  "Happycionado"  avec animation pour les Enfants autour de la tauromachie Toute La Matinée. 12h00 : Apéritif Suivi du Repas de l'Aficion dans la salle de la bergerie 16h30: Novillada aux Arènes 19h00: Remise des Prix et grande Soirée Bodega Sévillanas Tapas y Vino Salle de la Bergerie. Réservations : 0620812041 ou 0661840859 Pack Journée Complète  27 euros (Capea, Repas, Novillada)

 


La rentrée pour l’A.F. des Aficionados Practicos 

 

Si tant est qu’il y ait une trêve dans le calendrier de l’association dirigée par Hervé Galtier. Pour cette conférence de presse de rentrée donc, autour du président en titre, sa trésorière, Chantal Berthon, Ch. Devos et les adjoints au maire de Nîmes, Fréderic Pastor et Laurent Burgoa, qui remercieront l’AFAP pour ses implications dans la vie de la cité, taurine ou sociale. Un président satisfait de la saison qui s’achève avec un bilan encore et toujours à la hausse et une nouveauté à venir, en effet l'AFAP organisera la première rencontre mondiale d'Aficionados Practicos pendant la semaine du 4 au 10 septembre. Présence de practicos Mexicains, Péruviens, Equatoriens, Espagnols et Français bien sur, avec deux tientas le lundi 4 septembre et le vendredi 8 Septembre ce qui permettra à nos amis Sud-Américains de découvrir la Camargue et son environnement. Ensuite au Salon du Toro le mardi 5 Septembre et le jeudi 7 Septembre à 18h00 deux 

"Encuentros" avec du bétail de ganaderias françaises. Un partenariat est également établi avec la Fédération Internationale des Aficionados Practicos, ce qui permettra à quelques uns de partir au Mexique… 

Pour ce qui est du bilan, 66 organisations dans l’année. Les activités directes pour les aficionados practicos, devant du bétail, mais aussi des actions dans les quartiers de Nîmes, 9 cette année, la Primavera des tientas et le 3° bolsin de Nîmes Métropole ou une vingtaine d’aspirant novilleros de l’Europe taurine ont participé, la détection de jeunes talents ou la mise en place d’encuentros, 6 sur la saison plus un week-end « Paris-Dax-Nîmes »…. Des activités qui seront bien évidemment reconduites pour 2018…. Et si l’on parle chiffre, la cinquantaine d’adhérents a toréé plus d’une centaine de bêtes, la très grosse majorité issue des élevages français… avec à la clé 54175€ pour nos ganaderos. Soit l’équivalent de 7 novillada sans picadors ou de 4 à 5 novillada piquées…. Après les rapports et échanges fructueux, le verre de l’amitié à permit de poursuivre ce bon moment d’aficion.


Le Fakir d’Albacete n’est plus 

 

Disparition à l’age de 68 ans du maestro Dámaso González des suites d'une longue maladie. Il restera l'un des toreros les plus importants du XXe siècle, père putatif de Paco Ojeda et de Jesulín de Ubrique, celui sans qui le toreo encimista n'aurait jamais connu ses heures de gloire. Autant à l'aise pour s’accoupler avec un Domecq qu'un Victorino, dominer un Miura, un Tulio Vázquez, un Guardiola trouvant la consécration pour l'Histoire lors de la San'Isidro 1993 face à un toro de Samuel Flores.

 


 Communiqué de presse du 24 août 2017 

 

La démarche pour devenir « Matador de toros » est courageuse, longue et souvent douloureuse.Les apprentis-toreros  fréquentent le plus souvent les écoles taurines et dès l’âge de seize ans commencent à participer aux novilladas. Les organisateurs français programment assez souvent des jeunes français et des espagnols ; les organisateurs espagnols programment le plus souvent des jeunes espagnols et en particulier ceux du pueblo et parfois quelques français. Il y a aussi une autre façon d’apprendre pour un jeune français, c’est d’aller vivre en Espagne et d’être bien encadré. 

Nogaro, dans le Gers est une place forte de la course landaise. C’est ici qu’a été créé le championnat de France des écarteurs et plus tard le concours de « La corne d’or » qui s’y déroule chaque 14 juillet. Nogaro tient dans ses murs un jeune qui affectionne les vaches landaises mais qui a choisi de s’intéresser davantage à la tauromachie espagnole.  Il fréquente pendant 7 ans l’école du maestro du Sud-Ouest Richard Milian qui lui donne l’apodo de « El Adoureño », rappelant le nom de son école et du fait que Yannis vit proche de l’Adour. Il débute à Aignan en novillada non piquée le 13 mars 2013 et une mauvaise blessure subie à Mont de Marsan en 2014 l’écarte des ruedos. Il en profite pour terminer ses études. 2016 est le retour de Yannis dans les arènes, mais cette fois, il choisit de s’implanter en Espagne. Et pas n’importe où : dans la vallée de la peur ! En effet, cette région qui relie les provinces de Ségovie, Madrid, Tolède, Avila est réputée par le choix des novillos et toros pour l’organisation des spectacles au sein de ce périmètre. Souvent des copies de Miuras ! La dernière course de Yannis en 2016 est sa première novillada piquée. Il coupe une oreille au toro de Monteviejo. 

2017 marque la démonstration, la détermination d’El Adoureño de devenir un vrai, un grand torero. 

Yannis : « Ma première saison se déroule en intégralité en Espagne. Je torée tous les encastes. L’Espagne est très différente de la France, notamment les arènes sont beaucoup moins luxueuses qu’en France. Mais cela me permet d’acquérir de l’expérience et de me faire connaître. L’objectif de cette année est de terminer dans les dix premiers de l’escalafon et pourquoi pas dans les 5 premiers. C’est en cours d’acheminement, et c’est bien parti ». 

Après la dernière novillada de samedi 19 août où il coupe une oreille à chacun de ses deux monstres (novillos de 580 et 600 kg !), après avoir été chahuté, perdu connaissance et reçu quatre points de suture ! Ces deux oreilles âprement gagnées justifient sa 9ème sortie a hombros consécutive. Ces résultats lui donnent les meilleures statistiques de l’escalafon, tout en étant à la sixième place en nombre de novilladas : 10 novilladas, 20 oreilles, 2 queues ! 

Yannis : « Et l’année prochaine sera une année très importante pour moi. J’espère démarrer la temporada très tôt, notamment en France. Il faudra que je prouve chaque après-midi que je ne suis pas là par hasard, mais que je me le gagne chaque tarde ».

Entre autres novilladas, Yannis sera au paseo avec (pour la première fois) le français Tibo Garcia et Garcia Navarrete devant l’élévage de Conde de la Maza, lors de la XXVIII Feria del Arroz à Calasparra, le 6 septembre prochain. 

Vivement que l’on voit « El Adoureño » en France ! Contact : eladoureno@gmail.com 


 Communiqué du club taurin Fiesta Brava de Vergèze

La Féria du Rhôny de Vergèze pour 2018 aura lieu du 12 avril au 15 avril 2018


 Fiesta Campera 

 

L’école taurine Rhône Afición organise le samedi 21 octobre au Mas du Sire, route du Cros, à Quissac, chez l’éleveur Michel Barcelo, une grande fiesta campera (deux toros le matin, déjeuner, trois toros l’après-midi). Renseignements et réservations au 0640956516 et 0669448779, rhoneaficion@gmail.com et michel.barcelo92@orange.fr


 

Un sejour au campo avec Thomas Joubert 

 

Après les séjours Campo avec un novillero, Andalucia Aficion a choisi d’aider le matador de toros arlésien Thomas Joubert lors d’un séjour exceptionnel en Andalousie, du 5 au 9 octobre, afin de vous faire vivre à ses côtés la préparation physique mais aussi mentale que doit avoir tout torero. Le nombre de place étant limité afin de conserver le caractère convivial du séjour ; Pour toutes demandes d’informations supplémentaires ou pré-inscriptions vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : info@andaluciaaficion.com

 


 Le dernier N° de ToroMag

 

Vient de paraitre voir notre page "Livres"

 La revue Toros est en kiosque 

 

Voir notre page "Livres"

 Planète Corrida est en kiosque 

 

Voir notre page "Livres"