Encuentro hispano francés de aficionados a los toros 

 

Toreria était l’un des invités de ces rencontres organisées par la Federación Taurina de Jaén à Baeza aux cotés de nombreuses personnalités du monde des toros…. Sur l’invitation de Lope Morales Arias, président de la dite Federación. Et on a, pour l’occasion, put assister à la corrida commémorative du 125° anniversaire de l’inauguration des arènes de Baeza…. Etaient invités coté français, votre serviteur, José Calabuig, président du Jumelage Beas de Segura-Fontvieille, Philip Kugener, président du Cercle Taurin La Querencia de Saint Gilles, Patrick Laugier, ganadero et président de l’Association des Éleveurs Français de Toros de Combat, Alain Dervieux pour évoquer l’UVTF et Jean-Yves Planell pour parler des CTEM en France.

 Reception en mairie le vendredi matin par Lola Marin, maire de la cité avant une visite complète de la ville et de la plaza de toros. 

 Après le repas, les rencontres dans la salle d’honneur de l’ayuntamiento ont commencé par le mot de bienvenue de l’alcaldesa, du président du Circulo Taurino de Baeza et par la découverte de traditions taurines locale, Le toro de San Marcos à Beas de Segura, les encierros de Villacarillo, ceux de la vaca" - Génave et la Course Camarguaise grâce à J Calabuig et une video de l’UCTPRicard…. Après que j’ai évoqué dans les grandes lignes l’évolution de la corrida en France, notre toreria et nos élevages actuels, place fut faite aux deux tables rondes. 

La première mesa redonda: “El papel de los aficionados en la promoción y gestión de la cultura taurina y en la organización de las fiestas de toros” était à charge de Jorge Fajardo, président de la Unión de Federaciones Taurinas de Aficionados de España, Paco Ortiz, avocat et empresa, Vidal Pérez Herrero, éditeur de l’Agenda Taurina, Patrick Laugier et Alberto Lamelas, matador de toros. 

La seconde mesa redonda: “La intervención de los ayuntamientos en la organización y desarrollo de las Fiestas de Toros” reunit autour de la table Jean Yves Planell, Alain Dervieux, Guillermo Hita, Alcalde de Arganda del Rey, Justo Polo, l’un des président de la Plaza de toros de Las Ventas et Antonio Purroy, Ingénieur agronome et professeur à la Universidad Pública de Navarra

 Suivie par un nombreux public, cette « encuentro » s’acheva par un repas de gala ou de nombreuses personnalités avaient répondu présent…. L’ancien matador de toros Paco Bautista y était, accompagnant son neveu, Manuel Bautista avec lequel il présente un spectacle son et lumières « Cuerpo y bravura, Romance de Andalucia » Remise de souvenirs aux divers participants et intervenants…..

 

Dernier jour avec la visite du Museo de la Cultura del Olivo de la Hacienda La Laguna y por la tarde, la corrida commémorative du 125° anniversaire de l’inauguration de la plaza de toros de Baeza avec à l’affiche six toros de La Palmosilla pour Morante de La Puebla, Cayetano et Roca Rey.

 

Autre lien à lire: Éxito del II Encuentro Provincial de aficionados | Jaén Taurino

 

 

Arrivée en calèche des toreros attendus par la souriante déléguée del Gobierno en Jaén, Ana Cobo et par l’alcaldesa de Baeza Lola Marin. L’idéal pour mettre de bonne humeur Morante.

 

 

18h00, la Banda Sinfónica Ciudad de Baeza, avec ses 80 musiciens sous la direction de Joaquín Fabrellas Bordal, entre en piste en jouant "La Entrada", énorme émotion qui se reproduira quand elle soulignera avec  "Ópera Flamenca" la faena de Morante, avec "La Concha Flamenca" celle de Cayetano ou "Nerva" pour Roca Rey.

 

 Six toros donc de La Palmosilla de peu de présence et de tête, maniable et noble mais très faible, surtout les trois premiers. Le 3° anovillado et simplet fut le plus faiblard du lot, le dernier le plus compliqué, le meilleur s’averant etre le 5° même s’il finit à la porte des toriles… 

-Morante de La Puebla (orange et reglisse) Salut après avis et deux oreilles 

-Cayetano (Turquoise et or) Oreille et oreille après avis 

-Roca Rey (sangre y oro) Deux oreilles et silence. 

El de La Puebla essaima trois veroniques maison avant que son adversaire ne commence à s’affaisser… Quelques gestes à gusto avant une entière longue d’effet. Avec le 4°, un peu moins faible, le toreo de Morante se distillera sur des séries sublimes entre les saccades d’un toro trop juste de forces pour que le triomphe soit total…. 

Cayetano est l’idole. Surtout coté soleil. Mais il affiche une volonté qui fait plaisir aux tendidos et s’il ne put pas faire grand-chose avec son lessivé premier, il montra un bien meilleur visage face à son second, surtout en debut de faena… 

Roca Rey sait tout faire, même ressusciter un moribond. C’est ce qu’il fit avec le naïf 3° auquel il fit oublier son lourd handicap physique pour le faire aller a mas et composer une faena d’intérêt croissant. Il ne put rien tirer par contre du compliqué dernier qui se défendait sur place….

 Pepe Luis Vasquez, Pepin Liria, Paco Bautista ont apprécié du callejon cette corrida qui restera dans l’histoire des arènes de Baeza…. Sortie en triomphe des trois toreros dans une ambiance festive… 125 ans bien fêtés….